A première vue : Bob Simmons, James Bond de l’ombre (et vice-versa)

 

Bob Simmons est un cascadeur britannique. Ancien militaire reconverti dans le cinéma, il passe les auditions pour devenir James Bond, mais il n’est pas retenu au profit de Sean Connery. Il participe pourtant à la franchise avec un rôle essentiel : la coordination des cascades et des combats au corps à corps.

Fidèle aux productions Broccoli, il enchaîne les films de 007 :

 

  • James Bond contre Dr No
  • Bons baisers de Russie
  • Goldfinger
  • Opération Tonnerre
  • On ne vit que deux fois
  • Les Diamants sont éternels
  • Vivre et laisser mourir
  • L’Espion qui m’aimait
  • Moonraker
  • Octopussy
  • Dangereusement vôtre

 

Parmi tous les films de la période, ne manquent à l’appel que Au service secret de sa Majesté et L’Homme au pistolet d’or.

 

 

Mais c’est pour un autre fait d’arme bondesque que Simmons est connu. En effet, il est l’homme de la célèbre séquence vue depuis le canon d’un pistolet pour les trois premiers films de la série. C’est le seul acteur à ne pas avoir été James Bond qui tienne ce rôle dans cette scène iconique et récurrente.

 

Un fait d’armes qui ferait presque oublier qu’il était aussi la doublure de Sean Connery.

 

Il lui faudra attendre la séquence d’ouverture d’Opération Tonnerre pour apparaître sous ses traits à l’image. En effet, il y joue le rôle du colonel Jacques Bouvar (sans d), un agent de SPECTRE que Bond démasque à ses propres funérailles.

 

source : twitter thunderballs.com – https://twitter.com/Thunderballs007/status/1204180456469598208/photo/1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *