Review DC Direct Batman The Animated Series : Bane

 

En cette période de covid19, il est important de se rappeler que le port du masque est important, voire obligatoire depuis le lundi 20 juillet 2020. Mais il existe un personnage à qui il est inutile de le dire, Bane.

 

 

Décalécatan, décalécatan, ohé ohé

Oh Bane, oh Bane masqué ohé ohé. Vous aurez compris la référence à La Compagnie Créole, mes origines martiniquaises ayant pris le dessus. Personnellement, j’imagine bien l’ami Nicko zouker sur ce titre avec un slip sur le caillou.

Trêve de plaisanterie, je vais évoquer l’origin-story de celui pour qui la chauve-souris est un hobby (tout en rime, sous vos applaudissements).

 

 

Avant tout, comment obtient-on un Bane? À partir de maintenant vous allez m’imaginer avec la voix de Didier Bourdon dans la parodie publicitaire du Père DucrasseC’est pas compliqué. Vous prenez un homme que vous jetez en prison, et vous le laisser mijoter plusieurs années dans la souffrance la plus extrême. De là vous rajoutez un soupçon de projet scientifique, et le tour est joué. Et pour vérifier l’efficacité, c’est mon fils qui goûte chaque pot. Antonin, vient ici!!!

S’il existe plusieurs versions différentes du personnage, elles sont sensiblement identiques. Un masque, un tuyau, une orgie euh non je déconne. Ahhhhh quoique pas tant que ça au regard du design tiré de Batman: The New Adventure, voyez par vous-même.

 

 

On dirait qu’il a participé à une soirée sadomaso, non?

Pour revenir à la bonne version, c’est-à-dire celle du premier design, on découvre un mercenaire contacté par Rupert Thorne afin d’éliminer Batman. Et pour ce faire il décide de l’étudier en mettant la main sur Killer Croc, non sans y mettre une touche très personnelle concernant son look.

 

 

Et il en sera de même pour sa Batmobile, un espèce de message adressé à son propriétaire. Je devrais faire pareil avec mon voisin tiens.

 

Le passé de Bane sera peu évoqué, juste pour dire qu’il est le survivant d’essais effectués dans une prison cubaine, dont le nom du projet est Gilgamesh. Sinon le principal est sensiblement identique aux autres itérations, c’est à dire un homme étant le fruit d’une expérience, qui enfant a souffert dans une prison suffisamment rude pour faire passer les Baumettes (ndlr : prison à Marseille) pour en centre de loisirs.

Pour ma part je trouve que le personnage est très intéressant, car il est à des années lumières du stéréotype du gros tas de muscles. Il est malin, très intelligent et c’est un tacticien hors pair, en plus d’avoir une force surhumaine. Il aurait mérité plus de présence dans la série animée, ce qui aurait donné plus de travail au regretté Jean-Claude Sachot qui l’a doublé dans l’épisode éponyme. À noter que s’il est courant de prononcer son nom « Bayne« , dans l’épisode vous entendrez « Bané« . Et même s’il ne brise pas le dos de Batman, il y aura tout de même un clin d’œil aux comics.

 

Le blister

C’est qu’à un moment donné il faut bien en parler du jouet. S’il est sorti fin 2019/début 2020, il y eu une première version proposée dans l’excellent mais onéreux Rogue Gallery, accompagné de Poison Ivy, Killer Croc, Mr Freeze et de l’agent Renée Montoya. Pour le blister, aucun changement si ce n’est qu’il laisse apparaître une magnifique figurine.

 

 

Le nounours

Une fois sorti de son écrin, notre « petit » mercenaire au look de catcheur mexicain apparaît pour mon plus grand bonheur. Le mien, mais aussi le votre.

 

Et là, que voulez-vous que je vous dise hormis qu’il claque comme un fouet. Par rapport à la série animée, Bane est screen-accurate, et fait clairement honneur à la version de Kenner. Sans oublier qu’il fourmille de détails tels que les lacets sur les bottines, les plis sur le pantalon et le débardeur, ainsi que le dispositif sur sa main gauche gantée de noir, afin d’activer le venin.

Ce dernier arrivera à destination par l’arrière du crâne via un tuyau blanc en caoutchouc, que je vous conseille vivement de le faire passer par dessus son épaule si vous voulez éviter une déception, un désenchantement, ou quelque chose dans ce goût là. Pas comme moi quoi.

 

 

Pour la figurine les articulations sont bonnes et elle reste stable, même lorsque je veux lui faire porter un caisson. Et à défaut de caisson une chauve-souris géante.

 

Les accessoires

Très utiles pour permettre la réalisation de ces photos. Bane est livré avec pas moins de quatre paires de mains, poings fermés, mains ouvertes type je vais t’en coller une, une autre de type « je te l’avais dit », et enfin celles qui vont permettre de tenir l’accessoire proposé, une haltère sans égo.

J’aurais aimé deux têtes alternatives, une où il grogne et celle où le faciès montrera un Bane sûr de lui et moqueur. Et bien évidemment je vais encore me répéter, mais vous le savez. Une baguette, non. Une clé à molette, non plus. Un slip sur la tête ?! Ehhhhhh, non. Un stand.

 

 

En conclusion

S’il y a un bad guy de la série que je me devais de posséder, c’est bien Bane et bon sang qu’il est réussi. Fidèle à l’animé, jouable et bien équipé, il est l’une des figurines de la gamme que j’aime le plus. Et ce ne sera certainement pas pour déplaire à Ayorsaint, et encore moins à Nicko qui avait exécuté un dossier de haute volée sur sa version Kenner publiée sur le site de ToyzMag, production qu’il m’avait dédié.

C’est tout naturellement que je lui rends la pareille, cette revue lui est dédiée ainsi qu’à Ayorsaint. Et puis ça m’évitera de finir en chapelure sinon ils auraient piégé mon canapé. C’est la conclusion de cette série de quatre revues sur ces merveilleuses figurines, qui vont reprendre avec l’arrivée de mes précommandes. Et dans le cas contraire je vais mettre à contribution les lecteurs, donc soyez attentifs et merci encore de votre fidélité.

C’était Ryuzo, à vous les studios.


Ryuzo

12 comments

Nicko says:

Pa pa pa pa pa !!!! Je suis refait pour la journée ! Merci mon Geronimo ! Je suis tout à fait disposé à zouker avec toi. Je passe d’ailleurs le bonjour à nos amis lecteurs des Dom Tom. Bane c’est la vie pour reprendre la formule d’Aurélien/Ayorsaint. De la force physique, de l’intelligence, de la stratégie, de l’ambition, du charisme. Non vraiment, on a rarement fait mieux dans la catégorie « méchants aux gros bras ».

Ryuzo says:

Si il y a mieux, Broly 😂🤣.

Ravi que ça te plaise 😉.

Nicko says:

Faux ! Nul ! Zéro ! lol

ayorsaint says:

Merci pour la dédicace. Bane étant mon méchant préféré dans Batman j’ai beaucoup aimé ta description du bonhomme qui lui colle parfaitement bien à la peau.
La photo de famille claque à mort et celles avec des poses sont un vrai plaisir comme chaque fois abec toi.
On se retrouve pour un petit zouk la semaine prochaine les gars 😉

Nicko says:

Nétwayé, baléyé, astiké !
Kaz la toujou penpan !

Superbe figurine, tant par la fluidité que par le rendu, il en impose le bestiaux, de quoi faire chier dans le Bane de pas mal de monde.
Vivement le kit additionnel « Bane-alla » avec sa matraque.

Nicko says:

Lol Elle est bien Bane celle-là !

sebastator says:

Très belle galerie de vilains !

elcaballerodelcancer says:

Du Ryuzo de haute volée!!! Qu’est-ce que j’ai ri!!! (le Père Ducrasse et Antonin!!)
A travers cet humour génial, une review de qualité!! Mais au risque de me faire broyer la colonne vertébrale, j’aurais préféré une teinte plus sombre pour la tenue de Bane afin d’être plus accurate comme sur la photo suivante: https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/71Hl1uBw32L._AC_SX679_.jpg… C’est étrange cette différence de teinte par rapport à ton modèle?… Peut-être est-ce une photo du Bane fourni avec le GCPD Rogues Gallery? Tu avais mentionné, si je me souviens bien, dans un article précédent, qu’il y avait parfois des différences entre les modèles proposés avec ce set et les figurines vendues individuellement…

Merci pour la review et chapeau bas pour la photo de famille!! Elle claque comme une mandale de Bane!!

Ryuzo says:

Merci pour le rappel dans la revue de RoboCop 😉.

Effectivement il y a une différence de teinte entre les deux versions, puisque la mienne tire vers le bleu tandis que la version Rogue Gallery est noir mat. Si ça ne tenait qu’à moi j’aurais ce pack en ma possession qui coûte aujourd’hui une fortune, mais malheureusement j’ai du me rabattre sur ces versions blister.

Je ne te remercierais jamais assez que ce soit pour ta participation, tes compliments. Je suis très touché et fier de ce que j’accomplis ici, et ce grâce à des retours comme le tiens et ceux de tant d’autres 🙏😉🙏🙏🙏

elcaballerodelcancer says:

Tu peux être fier !! Ça, je peux te l’assurer !!! Tes articles sont géniaux!!! Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre !!! 🙂

KissFan says:

Merci pour ces reviews autour de la gamme DC dédiée à Batman la série animée (une très belle photo de famille conclut d’ailleurs l’article) … Cette gamme DC Collectibles ne manque pas d’attrait. Et quand une telle gamme perpétue un dessin-animé qui me plaît, je recherche d’abord des personnages inédits par rapport à la gamme de jouets originale de Kenner.
Et en l’occurrence, c’est principalement le personnage de Zatanna qui m’intéressait … Alors autant quand j’ai vu les visuels, j’ai aimé son visage. J’ai bien retrouvé le personnage de l’unique épisode dans lequel la jolie magicienne apparaît … Mais j’ai été interloqué par le système d’articulation des cuisses de la figurine. J’ai hésité puis j’ai visionné une critique vidéo sur youtube qui lui était consacrée: le youtubeur se plaignait du manque de poitrine du personnage et surtout de la référence gravée à même la jambe, ce qui est très inesthétique et je le comprends. Au final, je n’ai donc pas acheté la figurine de Zatanna. Dommage car sa présence dans un unique épisode de la série animée Batman est totalement lumineuse, et sa romance avec John (enfin Bruce) l’une des plus touchantes du dessin-animé, avec ses non-dits et les obstacles de la vie.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *