Dossier Vintage : G.I.Joe – Multi Cobra (Hasbro 1989)

 

La licence G.I.Joe est de nouveau mise à l’honneur ce samedi avec un splendide packaging français du Multi Cobra. Au programme :  une petite introduction historique militaire. Ensuite j’aborderai le conditionnement slipfresh hexagonal du Multi Cobra. Puis nous terminerons par les fonctionnalités de la déclinaison plastique.

Nous sommes très heureux à la rédaction de vous présenter ce cinquième véhicule G.I.Joe provenant d’un ancien stock de magasin. L’émotion est toujours très intense lorsqu’on (re)découvre des boites dans un tel état de conservation. Bonne lecture à tous.

 

 

Artillerie lourde sur rails

Lorsque j’examine l’artwork du Multi Cobra, ce dernier m’évoque spontanément les canons lourds qui étaient transportés par différents types de convois exceptionnels. J’ai donc sélectionné pour illustrer ce préambule historique le Shwerer Gustav, littéralement le Gustave Lourd.

Ce célèbre canon monté sur voie ferrée est d’origine allemande. Il a été utilisé durant la seconde guerre mondiale afin d’atteindre des cibles se trouvant à plusieurs kilomètres. La structure totale pèse environ 1350 tonnes et le calibre du canon avoisine les 80cm. La puissance de feu était réellement colossale.

En parallèle, je vous invite à vous rapprocher de visuels correspondant au Caesar, un camion français équipé d’un canon lourd. Les symétries sont certainement encore nombreuses. Je trouve toujours intéressant de penser le jouet à travers le réel. C’est une source d’intérêt supplémentaire et très souvent passionnante.

 

La conditionnement Hasbro France

La boite scellée du Multi Cobra qui illustre ce dossier est une édition hexagonale. Elle a été commercialisée en France dès 1989 (d’où la datation de cette production) aux côté du Cobra POGO, du Loup Cobra ou encore de L’Assaillant. Le sublime et traditionnel artwork présent sur le front box fait partie de mes favoris.

Parmi les points remarquables du packaging, on notera le bandeau en bas à gauche indiquant le gimmick principal du jouet. Cette configuration spécifique m’évoque notamment le packaging du Cobra Sea Ray. Ensuite on notera la présence d’Alligator (Croc Master en V.O.) aux commandes de la tourelle. Ce personnage appartient à la même wave que Multi Cobra (1987 datation U.S.). Une astucieuse technique de publicité « indirecte ».

Enfin le pilote de Multi Cobra, Vermine, n’est pas visible à travers une fenêtre comme pour la boite américaine. Il faudra se contenter d’une photographie. Très probablement pour faciliter la mise en oeuvre du conditionnement français et limiter les coûts. C’est une piste à creuser.

 

 

Au dos de la boite, on retrouve la charte graphique typique des boites G.I.Joe. La représentation du véhicule à l’échelle 1 est un vrai plus sur le plan promotionnel. L’enfant pouvait avoir une idée « dimensionnelle » et impactante du jouet.

On retrouve ensuite trois illustrations en haut à gauche évoquant de nouveau la particularité principale de Multi Cobra. Je reviendrai sur ce point dans quelques lignes. Enfin, les phrases promotionnelles d’accroche, les « points étoiles » et la file card de Vermine contribuent au charme de cette boite G.I.Joe.

A ce propos, on découvre dans la succincte biographie que les Vermines représentent une faction de techniciens aux multiples compétences interchangeables. Ils constituent de la chair à canon capable de piloter, réparer, transporter du matériel ou encore occuper un poste d’artilleur. Ce profil m’évoque spontanément les androïdes Crabes (B.A.T. en V.O.) bien que les Vermines soient humains.

 

 

Une triple force d’attaque

Multi Cobra illustre avec brio la jouabilité relative à la licence G.I.Joe. Des modules se séparent pour former le triptyque militaire suivant : un canon longue portée sur tourelle, un engin d’attaque à grande vitesse ainsi qu’un véhicule de commandement. Cette dernière unité est probablement la moins intéressante. Le concept du « trois véhicules en un » est simple mais original.

Inutile de dire que les possibilités de jeux sont démultipliées avec ce Multi Cobra dont la dimension approche celle d’un mini-playset. Toujours sur le plan de la jouabilité, on notera que la tourelle est rotative. Les canons ainsi que la mitraillette sont mobiles. Les chenilles ne sont pas fonctionnelles.

Le code couleurs du Multi Cobra s’harmonise parfaitement avec celui de Vermine. Le personnage n’a pas d’arme mais son casque est amovible. Attention cependant à la petite antenne que l’on peut perdre facilement et qui est extrêmement fragile. Enfin, le mold du Multi Cobra sera réutilisé pour la Night Force en 1988 (datation U.S.). Le véhicule appartiendra désormais à la faction des G.I.Joe.

Épilogue

A titre strictement personnel, le Multi Cobra fait partie des véhicules antagonistes que je préfère aux côtés du Moray, du Ferrailleur et du Cobra Terreur. Les toys designers ont une fois de plus fait preuve de créativité avec une réalisation très esthétique et jouable.

Je souhaiterais clôturer ce petit dossier en soulignant l’aspect « maquette » des véhicules G.I.Joe. Cette particularité, certes simplifiée, accentue d’avantage la dimension playable de la gamme. Le succès international des héros sans frontières est clairement mérité.

Nous vous donnons rendez-vous mercredi afin de découvrir ensemble un nouveau jouet vintage . Merci à tous pour vos lectures. Cette production est spécialement dédiée à Tibo/Rider.

8 comments

sebastator says:

Chouette Review Nicko pour un des jouets les plus emblématiques de cette période de production G.I.Joe.
Ce canon automoteur peut aussi ce rapprocher d’un AMX AuF1 de l’armée Française. Et plus récemment (2015), l’armée Allemande a mis en service le panzerhaubitze 2000 assez ressemblant !
Notons que le perso est très rare à trouver complet (avec l’antenne) à un prix décent !
Vite, la suite !

Nicko says:

Merci beaucoup Seb pour ta lecture 😀

Je suis allé consulter les références que tu apportes, merci pour les découvertes ! Je trouve vraiment très intéressante la symétrie avec le Panzerhaubitze 2000 que je ne connaissais pas. Effectivement je te rejoins, le Multi Cobra est très emblématique de la période 87 (wave U.S.). Même si le POGO et surtout le Loup Cobra ont également bien marqué les esprits avec une aura très populaire.

J’aime beaucoup Vermine. Avec son casque et sa tenue uniformisé, je trouve qu’il a une dimension très dictatoriale.

Merci encore pour ton commentaire instructif et encourageant 🙂

Rider says:

Ah Bah dis donc mon Nicko ca fait tres plaisir !!

Et bravo encore pour l’article comme pour le vehicule …

Enfoiré ! ^^

Beau boulot ! Vivement la suite !

Rider

Nicko says:

De rien avec plaisir Mister Rider ! 😀

Ludosith says:

J’étais absent ces derniers jours. J’avais même pas vu ce magnifique dossier encore une fois super intéressant et bien complet 🙂
J’avais failli l’avoir à Noël,mais j’avais choisi l’hélicoptère Tomahawk à la place.
Le pilote Vermine me faisait vraiment penser au personnage du film Rocketeer à l’époque.
Merci Nicko pour ce très beau travail 😉

Nicko says:

Merci beaucoup Ludo pour ta lecture ! 😀

Excellente symétrie avec le personnage Rocketeer ! Le casque ainsi que le code couleurs de Vermine sont clairement en adéquation.

Merci encore pour ton intervention 🙂

KissFan says:

Catalogue Noël 1989 de Rallye encore une fois. Toujours à la page 28 : le Multi Cobra est vendu 138 francs, le même prix que le Conquérant ! Avec cette somme, je m’offre un ninja Giraya en page 26 à 99,90 francs, et un Cache Démons, genre grand-mère qui fait peur, à 37,80 francs !!! C’est important d’utiliser judicieusement l’argent de poche !

Nicko says:

Alors là non Pascal. Tu ne peux pas dénigrer le Multi Cobra ainsi. Il ne faut plus écrire de bêtises lol Un ninja Giraya… idéal pour attraper les toiles d’araignées dans les coins des plafonds. Concernant Mamy Beurk je te rejoins. Donc avec tes petites économies tu vas acquérir la grand-mère et le Multi Cobra !

Plus sérieusement, prends le temps d’examiner de nouveau ce véhicule Cobra ainsi que son pilote. Le design ne peut pas te laisser indifférent. J’accepte le fait que tu détestes les G.I.Joe et que tu préfères les poupées She-Ra, la Princesse du Pouvoir mais quand même. Le Multi Cobra est juste magnifique ! 😀

En tous cas merci d’avoir partagé avec nous les prix originaux de l’époque pratiqués dans les supermarchés Rallye. Ce sont des informations toujours intéressantes.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *