FulguroPop

Le magazine de la Pop Culture

En quelques semaines, l’image que l’on se faisait de la flotte impériale dans Star Wars a radicalement changé.

Jusqu’ici, les représentations des flottes impériales dans le canon Star Wars mettaient quasi intégralement en scène des Star Destroyers. L’exemple type est probablement le Death Squadron de Dark Vador dans L’Empire contre-attaque.

J’ai déjà expliqué combien ces flottes étaient peu crédibles et manquaient cruellement de vaisseaux de soutien et d’escorte. Même dans le dessin-animé Rebels, en dépit de l’intégration de plusieurs modèles de croiseurs, on retrouve ce type de flotte déséquilibré.

Mais, c’est sur les Star Destroyers de classe Venator que je veux insister aujourd’hui.

En effet, à la toute fin de The Bad Batch on remarque que le vaisseau amiral du Grand Moff Tarkin – probablement l’ISD-1 Executrix– est escorté par deux Venators.

 

 

Mais cette cohabitation ne concerne pas que les premiers mois de l’Empire galactique. Plusieurs années après des flottes mixtes existent encore. Dans l’épisode 2 de Tales of the Empire, on en aperçoit quatre escortant un Star Destroyer de classe Imperial-1.

On sait, en effet, que cet épisode se déroule au moins en 9 BBY puisque Thrawn a déjà atteint le grade d’amiral dans cet épisode. Cela permet de dater ces flottes mixtes, recyclant des vaisseaux républicains iconiques, à une période d’au moins dix ans après l’ascension de Palpatine sur le trône impérial. Ce ne sont pas les seuls vaisseaux de l’époque de la guerre des clones encore en activité dans la flotte impériale : les croiseurs Arquitens et Gozanti. Ces deux modèles de petits vaisseaux se retrouvent lors du siège d’Atollon que livre la 7ème flotte de Thrawn dans Star Wars Rebels. Cependant une flotte ainsi constituée manquerait de croiseurs capables de compenser les faiblesses d’un Imperial Star Destroyer. Je pense bien entendu à ses capacités d’emport de chasseurs. Et pour le coup, le Venator apporte une réponse évidente à ce besoin. Plus que d’un croiseur, il s’agit véritablement d’un porte-chasseurs. Il est censé pouvoir emporter 420 chasseurs stellaires de la République. Une quantité considérable comparée aux quelque 72 TIE Fighters embarqués dans un ISD.

 

Voilà un tournant intéressant dans la conception des flottes impériales. Reste à voir comment cette innovation sera reprise dans d’autres médias par Lucasiflm.

 

 

Blaster
A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *