Ahsoka : analyse express 5ème partie, Shadow Warrior (S01E05)

On repart pour une nouvelle analyse express du cinquième épisode de la série Ahsoka sur Disney+. Notez qu’il a été réalisé par Dave Filoni himself.

On avait quitté nos héroïnes dépitées et séparées par la victoire de mi-saison des méchants désormais en route vers la galaxie mystérieuse où le Grand amiral Thrawn vit en exil.

Hera arrive sur Seatos dans l’espoir de retrouver ses amies, mais Sabine a embarqué sur l’Oeil de Sion avec Elsbeth, Skoll et Hati, et Ahsoka est retournée dans le Monde entre les mondes suite à sa défaite en duel.

Dans cet espace magique, Ahsoka retrouve l’esprit d’Anakin (qui resemble parfois a Dominique Farrugia) qui lui explique qu’elle bénéficie d’une nouvelle chance de vivre.

Je ne sais pas si Ahsoka est Catwoman ou si Filoni perçoit ses aventures comme un jeu vidéo mais ce perso est le seul à disposer d’autant de « vies ». Anakin propose de finir son entraînement d’abord en s’affrontent en duel. Ahsoka refuse d’abord de l’affronter à la façon dont Luke refusa combattre Vador dans le Retour du Jedi. Le duel s’engage tout de même.

Un test qu’Ahsoka semble réussir. Son ancien maître la fait alors chuter de la passerelle au sein de leur dimension parallèle pour visiter le passé en mode Charles Dickens. Une version jeune d’Ahsoka se retrouve donc plongée successivement dans le souvenir de deux batailles de la Guerrre des clones. La première se déroule au début de son apprentissage, elle y fait l’expérience de la guerre. Au milieu de clones de Phase I mourant elle découvre la violence et la compassion. Je crois n’avoir vu que des clones de toute première génération sans marque sur l’armure en dehors des insignes bleues de deux lieutenants. Bien sûr on voit aussi Rex en conciliabule avec deux guerriers Twi’leks.

On retrouve Rex dans la seconde scène bien entendu puisqu’elle se déroule pendant le siège de Mandalore. Les soldats de 501st ne portent curieusement pas tous les marquages spécifiques à cette mission. L’esprit d’Anakin l’y rejoint avant qu’ils ne reprennent leur duel. En effet, il apparaît désormais dans cette chronologie sous la forme du Seigneur Sith, Dark Vador.

Désarmée Ahsoka arrive à esquiver et à retourner le sabre de Vador contre lui. Elle ne le frappe pas pour autant et gagne son droit au retour.

 

Perdue au milieu de l’océan, elle est sauvée par Hera et son escorte de X-Wings guidés par Jacen et Chopper. La mission de sauvetage me laisse un peu sceptique. Je pourrais comprendre que Jacen puisse sentir la présence, mais comment Chopper peut-il guider Hera ? Plus étrange encore comment ont-ils eu le temps de la sauver avant qu’elle ne se noie tout en permettant pilotes de X-Wings de monter à bord du Ghost ?

Bref Ahsoka est encore de retour, mais Filoni pousse son argument Gandalf plus clairement encore que précédemment.  Elle porte désormais son costume blanc (rapidement aperçu à la fin de Rebels) comme le magicien de Tolkien après son duel avec la Balrog. La renaissance d’Ahsoka est doublement mystique et Filoni tient à cr que ce soir bien compris de tous.  La bonne nouvelle c’est qu’on va probablement avoir de nouvelles figurines pour ce costume. Au fait, si Habsro (ou Medicom) pouvait (ré)éditer le costume de la saison 7 de The Clone Wars ce serait top.

 

La célébration est de courte durée, la flotte de la République arrive pour réprimander les anciens rebelles qui se rebellent contre l’autorité de Coruscant.  Au détour d’une replique, filoni fait du name dropping, Hera est couverte par Leia Organa (toujours senatrice), Jacen est le fils du Jedi Kanan Jarrus… c’est plus ou moins subtil.

 

Mais revenons à notre flotte de la République. Grosso modo Carson essaie de gagner du temps face aux accusations de mutinerie en tenant tête à la Capitaine Girard. Je remarque encore une fois la pauvreté des grades de la République. Outre Hera, on ne voit que des capitaines ou des lieutenants.

Réunie avec Hera, Ahsoka utilise un curieux pouvoir lié à la mémoire des objets dans la Force. Les aficionados connaissent déjà ce pouvoir qu’ils ont vu dans les comics Dark Horse mettant en scène Quinlan Vos.  Grâce à ce pouvoir, Ahsoka découvre ce qui est arrivé à Sabine. Elle réussit à convaincre les Purrgils de l’emmener dans leur migration intergalactique… l’épisode se termine sur le départ dans l’hyperespace sur une promesse qui rappelle la fin de L’Empire contre attaque.

Blaster
A suivre

5 comments

Fansolo says:

Brillante analyse comme toujours. Merci et bravo Blaster !
Pour ma part je retiens quelques beaux moments de cet épisode (dont je ne perçois pas forcément toutes les subtilités n’ayant pas vu les séries animées) :
– la toute fin effectivement qui est un bel hommage double à l’Empire contre-attaque (fin du film mais aussi le plan dans la Space Slug)
– le travail sur le son des sabres laser dans la mer : très beau moment avec les perceptions de Jacen, le gamin aux cheveux vert foncé… J’ai soudain repensé à Leibniz et son analyse du bruit des vagues… Comme si le philosophe avait déjà perçu la Force… Grandiose !

Sith says:

Mince….vous allez loin quand même…..Ouvrez les yeux, c’ est quand même tout pourri pour le moment, ça n’avance pas, les enjeux sont médiocres, beaucoup de faits sont repompés de Rebels, bref, même en fan ultime, j ai dû mal à être bienveillant.

Fansolo says:

Aussi oui…

En saluant les hommages on n’oublie pas de noter aussi les facilités et les limites.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *