House of The Dragon – S01E05 – « Nous éclairons la voie »

–Eh voilà, on est reparti vers Westeros pour retrouver les Targaryen toujours aux prises avec leurs passionnantes questions d’ordre successoral. Grosso modo, le roi se trouve au centre d’un triangle entre ses héritiers putatifs : sa successeur désignée et fille impétueuse Rhaenyra, son frère tête brûlée Daemon et son fils en bas-âge. Le chemin tracé jusqu’à cet épisode fait monter et descendre dans l’estime du roi les uns et les autres au gré de leurs actes ou de ceux de leurs supporters. Daemon fait un peu le ménage dans l’intrigue en écartant violemment et définitivement son épouse abhorrée (et qui le lui rend bien). Viserys, affaibli et contrit par l’attitude de sa fille offre  de la marier au fils de Corlys Valeryon. Les Valeryon avancent leurs pions avec une redoutable efficacité depuis le début de la saison, mais ils n’ont visiblement pas tout prévu. Les deux promis semblent trouver eux leur propre compromis pour faire avec le penchant homosexuel de Laenor Valeryon.

Tout ça est finalement assez convenu et sonne comme des passages obligés dans l’intrigue. Mais tout à coup l’épisode prend une autre tournure.

En effet, je crois voir poindre le début d’un intérêt dans  l’échange entre la reine Alicent  et Larys Strong, le fils infirme de la nouvelle Main du roi après la disgrâce d’Otto Hightower qui se trouvait être le père d’e la reine.. Le boîteux semble incarner pour la deuxième fois depuis le début de la saison un condensé de symboles habituels dans l’univers de GOT : le handicap physique (perçu par ses contemporains comme une malédiction divine) et la manipulation. Il était temps.

Alicent évolue énormément au cours de cet épisode. Soutien de Rhaenyra contre son propre père, elle comprend qu’elle s’est fourvoyée et change de stratégie. Son entrée en plein discours du roi pour le mariage de la princesse ne manque pas d’audace. Le mariage s’envenime : Joffrey confesse à Ser Criston Cole qu’ils partagent l’honneur d’être tous deux amants des mariés. La violence de la réaction de Criston est proportionnelle au risque que représente cette révélation pour lui et son honneur. Il massacre littéralement Joffrey pendant que Harwin Strong, le fils ainé de Lyonel, fait sortir la princesse de la salle. Alors qu’il allait se suicider devant l’arbre sacré, Criston est arrêté par la reine et la caméra enchaîne sur la cérémonie du mariage où le roi s’effondre. Après le Red Wedding, le Purple Wedding, c’est la robe d’Alicent qui donne le ton pour cette cérémonie. Elle a été appelée le Green Wedding.

On a ici un exemple de contraction du temps et d’enchainement incertain de événements qui est caractéristique de cette série mal ficelée. Je ne suis pas sûr que le bond temporel qu’on va connaître à partir de l’épisode 6 (trois acteurs seront remplacés par d’autres plus âgés) soit plus facile à suivre pour les téléspectateurs.

 

Blaster
A suivre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *