A première vue : le suspense maîtrisé de Sicario

En 2015 sortait sur les écrans un film sur la façon dont les services américains luttent contre les cartels de drogue mexicains. Réalisé par Denis Villeneuve, Sicario met à l’affiche Josh Brolin, Benicio Del Toro et Emily Blunt.

sicario

 

Si le fond est relativement classique, sa forme détonne par la maîtrise dont fait preuve Denis Villeneuve quand il instille le suspense.

La forme du film est en effet essentielle à l’expérience que procure Sicario. C’en est un élément déterminant au point où certaines scènes s’imposent comme rareent comme un résumé à elles seules du film.

Sicario en deux scènes

La scène d’ouverture du film en fait partie.

Mais s’il y a bien une scène marquante c’est celle du franchissement de la frontière mexicaine par le convoi américain.

La séquence alterne phases de tension et de relâchement, provoquant la surprise et un sentiment de tension permanent. Avant même l’extrait ci-dessus, le parcours au Mexique de l’équipe américaine d’extraction procède de la mise sous tension qui aboutit à la fusillade au poste frontière.

 

 

sicario

 

Si Denis Villeneuve, qui s’est à nouveau illustré avec son adaptation de Dune, a réussi là un coup de maître qui marque profondément le spectateur, c’est particulièrement dû à l’impact de cette fameuse scène de la frontière.

3 comments

Ryuzo says:

Tu m’as donné envie de le voir, on peut le trouver sur quelle plateforme ?

Hello Jérôme, c’est cool. Je crois qu’il est sur Netflix en ce moment.

neirim says:

Un film qui pour moi est sorti de nulle part et devenu culte, cette tension comme tu dis, cette photographie, ce casting et cet OST, The Beast de Johan johansson est un bijou, sa suite est aussi très bonne mais on ne retrouve pas cette tension changement de réalisateur oblige. J’espère vraiment qu’ils vont faire un troisième opus comme initialement prévu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *