The Bad Batch Saison 2 : récap Vérité & Conséquences (S02E08)

Double dose de récap pour The Bad Batch ce soir avec l’épisode 8 de la saison 2 intitulé Vérité et conséquences.

Cette fois-ci l’épisode est plus classique car il s’ouvre sur une vue d’Ord Mantell. Omega se rappelle son nouvel ami Wookiie, le Jedi Gungi et Echo s’ouvre un peu sur son expérience de prisonnier avant son sauvetage par la Clone Force 99 au début de la saison 7 de The Clone Wars. La conversation est interrompue par un appel de Rex qui leur demande un coup de main sur Coruscant pour récupérer des données.

 

Les clones le rejoignent au garage des soeurs Martez qui semble être sa base d’opération dans la capitale impériale. Il leur présente la sénatrice Chuchi et résume les événements de l’épisode précédent (lire le récap). Si Hunter et ses frères ne peuvent témoigner de ce qui s’est passé sur Kamino, ils peuvent pirater les données du croiseur Venator de Rampart. Pendant ce temps, Omega escortera Riyo Chuchi qui essaiera de gagner du temps au Sénat. A la manière d’une pièce de théâtre où les personnages entrent et quittent la scène dans un mouvement assez simple, le corridor du sénat voit se succéder trois étapes : discussion entre Omega et la sénatrice, échange avec Rampart et ensuite discussion entre l’amiral et le grand vizir. C’est assez simple, mais ça fonctionne. Omega découvre un aspect de l’histoire de l’épisode 7 en lui donnant une dimension plus émotionnelle : les clones ne sont pas représentés au Sénat.

Elles rencontrent ensuite Bail Organa qui l’invite à parler à Halle Burtoni, l’ancienne sénatrice de Kamino vue dans The Clone Wars, elle aussi. La Kaminoenne n’est pas ravie d’être questionnée sur les détournements des fonds de la Défense et ne se sent pas concernée par l’avenir de son espèce. Après qu’Omega explique qui elle est, Halle Burtoni s’ouvre sur les doutes qu’elle nourrissait à propos d’une attaque imminente de sa planète. Elle refuse cependant de témoigner arguant qu’ils leur faut des preuves des actes de Rampart.

 

Les cinq clones adultes s’infiltrent sur le Venator en cale sèche grâce à Tech qui prend le contrôle d’une barge pilotée par un droïde. Moi ça m’a fait penser à Sophie et à son livre ordinateur dans L’Inspecteur Gadget. Arrivés sur le pont, pas de bol, il faut remettre le jus pour accéder aux données.

 

Ce qui déclenche une alarme.

 

Fidèles à leur éthique, la Clone Force 99 et Rex réagissent à coup de rayons paralysants, mais il faut utiliser les canons du vaisseau pour éliminer les chasseurs qui ont pris leur envol.

 

Le décollage du croiseur fait déguerpir tous les clones troopers qui se préparaient à aborder le vaisseau. L’équipe profite de la confusion pour s’échapper en lançant toutes les capsules de sauvetage.

Pendant ce temps au Sénat, Chuchi et Burtoni accusent Rampart. Omega apporte les données à Organa permettant à Chuchi de diffuser les images de la destruction de Tipoca City par les vaisseaux impériaux.

 

Cela sent le roussi pour Rampart quand soudain une alarme retentit et l’Empereur lui-même fait son entrée dans l’assemblée.

 

Mas Amedda désigne Rampart comme bouc émissaire et le fait arrêter par les Shock Troopers.

 

Palpatine qui se tenait éloigné des débats (comme dans la série Andor) jusqu’ici, remercie Chuchi. Il saisit l’occasion pour dénoncer l’obéissance aveugle des clones aux ordres illégaux de Rampart et annoncer l’avènement de l’ère du Stormtrooper impérial.

 

Le choc est rude pour les clones, et Tech décide de quitter son unité pour aider Rex dans sa mission au service de leurs frères.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *