Libre antenne : L’univers dessiné de Mutafukaz par Julortk

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on explore grâce à Julortk un univers BD incroyable, celui de Mutafukaz.

 

Salut tout le monde, une fois n’est pas coutume, je présente l’univers d’une bande dessinée nommée MUTAFUKAZ

C’est une bande dessinée française, créée par l’auteur Guillaume « Run » Renard. J’en parle car elle tient sur la longueur et son univers tend à s’agrandir au fil des ans. Mais surtout, derrière chaque case, chaque dessin, chaque objet sorti, on sent un travail de dingue et une superbe qualité de réalisation.

Je n’entrerais pas dans le détail car ça gâcherait le plaisir de ceux qui veulent découvrir. Je vais vous faire survoler ce monde et j’espère vous donner envie de le découvrir.

 

MUTAFAKAZ, la série principale.

MUTAFAKAZ, c’est d’abord une BD.

Dans la mégapole de Dark Meat City, Angelino, petit gars à tête noire, livreur loser de son état, se retrouve poursuivi par une organisation qui veut sa peau. On suit ses mésaventures en compagnies de son pote Vinz, à tête de squelette enflammée.

On embarque dans une histoire mélangeant complot, gangs de banlieues, hommes en noirs, catcheurs mexicains, extraterrestres, monstres, nazi ….. et je pense avoir oublié des trucs comme les samouraï ou une chauve souris usante …

Le tome 1 sort en 2006. Il met en place l’univers de la série.

Il met en place ce qui fera aussi la marque : le foisonnement d’idées. La BD passé de couleur sur papier glacé au noir et blanc, les styles de dessins changent, et le tout est entrecoupé de vrais faux reportages ou publicités, sondages, de fan-art, de digressions etc.

mutafukaz

 

 

Le tome 2 sort dès l’année suivante, 2007. Il poursuit parfaitement le 1er.

 

Le tome 3 sort en 2010, livré avec un grand poster qui reprend la couverture d’un côté et une pub pour une autre œuvre de l’autre.

 

Le tome 4 est paru en 2013 dans 2 éditions, dont une collector avec des pages en 3D et un journal de 4 pages. Toutes deux sont avec un poster, crossover entre 2 séries du Label 619, studio de création français créé par Run chez Ankama Éditions.

 

 

Un exemple du travail fourni sur le bonus « journal ».

 

Le tome 5 finalise la série en 2015. Il est également sorti avec une édition collector livrée avec un magnifique album de stickers reprenant le style des Crados, avec 4 paquets d’images avec l’album  permettant d’avoir les 32 images.

 

 

MUTAFAKAZ, le film

En 2017 est produit le film, réalisé par le studio japonais STUDIO 4ºC et Ankama. Il écume les festivals, glanant quelques prix , la bande originale est écrite par The Toxic Avenger et Guillaume Houzé, remportant notamment un prix à Gerardmer.

L’accueil est mitigé par les critiques. L’œuvre est difficile à classifier et peut décontenancer. Mais qu’on aime ou pas, la qualité d’animation est indéniable.

Il sort en France en 2018, malheureusement de façon un peu confidentielle. Il est sorti en DVD et Blu-ray, dont des éditions collectors.

Il devrait débarquer sur Netflix dans l’année. Jetez y un œil.

 


Mutafukaz
Mutafukaz Bande-annonce VF

 

Les Spin off Mutafukaz

 

Très tôt, Le monde de Mutafakaz sort de sa trame principale. Entouré d’autres dessinateurs et auteurs, Run étoffe magnifiquement son univers.

 

 

Dès 2008, c’est à dire entre les tomes 2 et 3 sort une préquelle, le tome 0 « It came from the Moon ! » Run et Bicargo. C’est peut être lui qui emporte ma préférence sur tout cet univers. L’histoire se passe pendant la 2ème guerre mondiale et explique en partie les origines de la série.

On reste dans les formes de Mutafukaz, mais avec un style old school pour l’édition en noir et blanc avec des pages en 3D anaglyphe. C’est du très haut de gamme.

En 2009 sort MetaMuta, par Jérémie Labsolu , les aventures métaphysiques d’Angelino. Pour moi, c’est un OVNI, barré aussi bien sur le fond que la forme.

 

En 2017, une nouvelle forme voit le jour. C’est sous fascicule de 32 pages mensuels que sort Puta Madre, revenant sur les origines de certains des personnages de la Lucha Libre. 6 fascicules forment l’ensemble.

Il sera suivi de Loba Loca, dans le même format, retraçant après les événements la quête d’identité d’une jeune fille dans notre monde préféré. Pareillement, en 6 fascicules, l’histoire est complète.

Les 2 sont parus ensuite dans une intégrale. Loba Loca a eu droit en cours à des coffrets pour ranger les 6 volumes ( ainsi que quelques autocollants superbes).

Actuellement sort Mutafakaz 1886. Il se différencie comme étant un « et si cela s’était passé en 1886? ». Le 1er fascicule est sorti en janvier, dont une possibilité d’avoir un coffret et une carte collector. Comme d’habitude, le travail est superbement réalisé Le deuxième arrive très bientôt.

 

 

Je me permets un gros plan sur le coffret collector, argenté et doré, il est absolument somptueux.

 

Les produits dérivés Mutafukaz

Pour le film, 2 produits sont sortis.

Une boîte à pizza avec des multiples goodies. La boîte elle me est une vraie boîte à pizza ( faite par un vrai fabricant de boîte à pizza ). A l’intérieur, genga, autocollants, t-shirt, écusson, bandana, pin’s, cartes postales et même un invité surprise.

 

 

L’expérience est reconduite avec une boîte de céréale. T-shirt, boule magique, pin’s, genga, autocollants et toujours l’invité surprise. J’adore ce genre de goodies.

Comme vous pouvez le voir, là encore, les goodies ne tombent pas dans la facilité. Tout est travaillé jusqu’au moindre recoin.

 

En 2007 est sortie une série de Qee par Artoyz. Vendus à l’aveugle, pouvant s’adapter en porte clef, j’adore aussi ce genre de trucs.

 

Comme vous l’avez vu, Mutafukaz est entouré de produits bonus, autocollants, posters …

Le Label 619 poursuit ce genre de produits sur www.lamotherbase.com , avec vente de porte clef, autocollants, pin’s , cartes, parfois en éditions limitées pour l’occasion d’une sortie. Voici quelques uns des miens ( les cartes m’ont été offertes avec l’envoi ). Quand je parle de travail dans les moindres détails, regardez les timbres du colis dans le fond.

 

Conclusion

Je pense avoir fini mon petit Mutafakaz Tour. J’espère vous avoir mis l’eau à la bouche.

N’hésitez à l’occasion de découvrir ce monde. Vous aurez le droit de ne pas aimer mais un fait restera toujours, c’est la quantité de travail fourni, tout est fignolé et tout est magnifiquement ouvragé. Les objets sont d’une très haute qualité de finition.

La série principale est sortie en intégrale, comme Puta Madre et Lona Loca.

Mutafukaz 1886 est en cours de sorti sous forme de fascicule.

Le film doit être dispo cette année je crois que Netflix ( et l’est en DVD Blu-ray)

Et enfin, un 2ème arc de Mutafakaz est prévue pour la fin de l’année.

Merci à tous pour votre lecture.

Bonus: si vous voulez voir les images de Mutafukradz, allez sur l’Instagram @777run , elles y sont toutes postées.

Merci à Julortk pour ce super dossier, très complet et super intéressant.

Libre Antenne

3 comments

Julortk says:

Merci pour la publication.

Le fascicule 2 de Mutafukaz 1886 sort ce 12 mars.

J’ajoute un petit point. Si un jour vous commandez directement sur le site Ankama, ils ont un SAV du tonnerre, très à l’écoute. J’ai eu 2 petits soucis qu’ils ont réglé immédiatement. Toujours bon à savoir sur le sérieux d’un site de vente.

elcaballerodelcancer says:

Je ne connais pas du tout cet univers mais tu donnes envie de le découvrir !!! Les produits dérivés sont fabuleux et d’une telle inventivité !!! Bravo aux auteurs et aux divers studios… Et bravo à toi Julortk pour ce dossier super complet qui en mets plein la vue !! Merci!!

Julortk says:

Merci de ton retour. J’insiste beaucoup, mais si tu franchis le pas de découvrir cet univers, je pense que tu seras surpris par la qualité de l’ensemble. C’est époustouflant.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Comics : G.I.Joe A Real American Hero Compendium Set

Voilà un  Kickstarter qui va faire rêver les fans de G.I.Joe. La bible créée par…

Star Wars : Critique de l’encyclopédie illustrée des véhicules

Aujourd’hui je vous parle d’un livre Star Wars un peu particulier, L’Encyclopédie illustrée des véhicules.…

Galaxy’s Edge : le land Star Wars dans les parcs Disney

Pendant plusieurs années, je regardais avec envie les deux parcs Disney américains qui ont la…