Hasbro – Transformers : les coulisses d’Omega Supreme

Hasbro a dévoilé récemment dans une longue interview avec le senior design manager de la licence Transformers les coulisses de création d’Omega Supreme la grande révélation de la gamme War for Cybertron : Siege !

Rappelons-nous déjà de quoi il s’agit. Le robot en question est impressionnant. Il mesure 2 pieds de haut (dans les 60 cm donc).

Il se transforme en base Autobot avec tank et fusée.

 

Et peut donc accueillir d’autres Transformers. Il comprend d’ailleurs un Micromaster assez mignon.

Le Micromaster tient dans le tank et la fusée et peut rouler sur la rampe périmétrique.

Bon ça coûte un bras (159 $ en préco), mais pour un gros jouet ça ne choque pas plus que ça.

En plus de sa taille gigantesque, Omega Supreme a droit à des améliorations par rapport à la version G1. En effet, outre sa taille maousse, il bénéficie d’articulations supplémentaires. La taille est articulée, lui permettant de se pencher comme dans le dessin-animé des années 80 !

Au-delà de ces détails, l’interview présente un intérêt certain du point de vue de la relation entre Hasbro et Takara Tomy. Ainsi que vous le savez certainement si vous collectionnez les Transformers, Takara est le vrai créateur de la licence Transformers, inspirée par ses gammes de jouets transformables Diaclone et Microman. Un accord avec Hasbro a lancé Transformers en 1984, et malgré la propriété de la marque accordée à Hasbro, Takara Tomy contribue au processus créatif de manière enssentielle. En effet, Hasbro s’en remet à leurs équipe pour développer les modes de transformation reprenant les recettes du succès des G1. On apprend notamment pas mal de détails sur les échanges entre le Japon et les Etats-Unis pour affiner le projet. Assez étonnamment, Omega Supreme a été co-développé par un designer japonais qui travaillait déjà sur la gamme à la fin des années 80 !

Le processus créatif commence par des dessins, il évolue progressivement vers des modèles 3-D pour évaluer les modalités de transformation. Enfin, un premier prototype est créé. On le reconnaît facilement au fait qu’il est intégralement gris. Toute la pré-production est localisée au Japon où les designers travaillent sur la base des retours de l’équipe américaine. Ce premier proto une fois affiné devient le modèle de production (PT). Hasbro élabore ensuite la déco et l’usine peut commencer la production de prototypes peints. Et au bout de quelques mois, le produit final arrive dans les rayons !

 

 

Blaster
A suivre

1 comment

sebastator says:

Il est impressionnant ! Le mode base semble très réussi. Cela donne envie en espérant que le prix ne flambe pas trop…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *