Comics : la série Darth Vader fait dialoguer l’univers Star Wars

Depuis que Marvel a repris la publication de comics Star Wars, Darth Vader a eu droit à deux séries. La première se déroulait en parallèle à l’histoire principale qui se focalise sur les événements entre les épisodes IV et V. L’actuelle se déroule juste après la Revanche des Sith. Et si on y redécouvre un Vader déjà abordé dans divers médias de l’univers étendu, on assiste surtout à une convergence de plusieurs histoires. Le principal intérêt de cette BD est le dialogue avec les dessins-animés de Dave Filoni.

Darth Vader  : des comics entre The Clone Wars et Rebels

En s’attaquant à la jeunesse de Darth Vader cette série vient à envisager ses premiers pas dans les rangs de l’Empire. Soumis aux tests de Palpatine, Vader prend conscience de sa puissance et de ses nouvelles limites. Il découvre aussi l’ordre nouveau où les Sith, au pouvoir, sont dans l’ombre et s’appuient sur des acolytes : les inquisiteurs.

 

Leur rencontre avec Vader est violente, mais établit directement la hiérarchie au sein des adeptes du côté obscur. Le Grand inquisiteur ne fait pas le poids. L’intuition que nous avions dans la première saison de Rebels est confirmée. Les Jedi et leurs adversaires du côté obscur ne sont pas tous égaux face à la Force.

La hiérarchie, parfois contestée, est régulièrement rappelée par la figure quasi-invincible de Vader. Le Seigneur sombre des Sith le proclame d’ailleurs à l’issue d’une épreuve : il n’a pas besoin d’être sauvé !

Darth Vader : un oeil neuf sur Rogue One

Mais Darth Vader ne fait pas que rencontrer des hommes de main. Il affronte aussi certains ennemis surgis du passé ou qui s’opposeront prochainement à nouveau à lui. Jocasta Nu incarne ce vestige du passé (celui de Vader et celui des Jedi), le roi Mon Cala Lee-Char aussi.

Autrefois sauvé par Anakin Skywalker, il affronte Darth Vader avec deux officiers à ses côtés : Raddus et Ackbar.

Tous deux vont connaître un glorieux destin dans les rangs de la Rébellion.

Et il n’est pas étonnant de les retrouver sur Dac, en première ligne, face à un ennemi qui pourrait bien jouer un rôle décisif dans leur avenir : le Grand Moff Tarkin.

darth vader

 

Blaster
A suivre

5 comments

ayorsaint says:

Pas encore lu mais j’espère que je vais prendre beaucoup de plaisir avec cette série. J’attends qu’elle soit un peu plus avancée pour m’y mettre vraiment.
J’adore la période concernée, j’adore les dessins donc sauf si le scénario est vraiment naze ça devrait me plaire.
Merci Blaster pour l’article.

Blaster says:

Bon, le scénar est intéressant, la série se compose de plusieurs mini-séries à suivre. Certains aspects sont un peu light, mais l’interaction de Vader avec les inquisiteurs n’est pas mal. Et puis la partie où il chasse Jocasta Nu m’a bien plu.

ayorsaint says:

On en reparle quand j’ai vu ça… Merci

Blaster says:

Avec plaisir.

[…] Nous vous avons déjà parlé des comics consacrés à Dark Vador par Marvel Comics (traduit et diffusé en France par Panini Comics). Le premier run a duré assez longtemps, 25 numéros mensuels, au tout début de la reprise des comics Star Wars par Marvel (de février 2015 à octobre 2016, notez le rythme qui dépasse l’habituel d’une sortie mensuelle). On y a découvert des personnages secondaires qui ont vite marqué les fans comme la fameuse Dr Aphra. L’histoire se déroulait pendant la guerre civile galactique et quand Marvel a décidé de lancer une nouvelle série, Darth Vader: Dark Lord of the Sith, l’éditeur a choisi un cadre chronologique plus audacieux : la suite immédiate de l’Episode III. Le jeune Seigneur Sith y découvre ses pouvoirs, ses limites et les intrigues de Palpatine. Il y découvre aussi les Inquisiteurs (reportez-vous à notre dossier publié en mai dernier). […]

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *