Annihilation : (enfin) un bon film Netflix ?

Disponible depuis hier sur Netflix, on vous livre notre impression sur Annihilation, le deuxième film réalisé par Alex Garland après Ex_Machina.

Un synopsis prometteur

Une équipe de femmes scientifiques de choc est envoyée explorer une zone interdite où d’étranges mutations  bouleversent la nature et les quelques humains qui s’y risquent.

Des stars pour Netflix ?

Le casting impressionne : Natalie Portman, Oscar Isaac, Jennifer Jason Leigh… Que des stars qu’on a plaisir à voir (oui, même Natalie Portman n’est pas insupportable de fausseté dans son rôle. Un miracle, je vous dis !).

Un tel casting pour un film Netflix ? En fait le film a été produit par la Paramount, mais le studio a lâché l’affaire après des mauvais tests publics.

Résultat, Paramount a distribué le film aux US et cédé les droits de distribution internationale (hors Chine) à Netflix. Sorti au ciné aux US le 23 février, Annihilation a débarqué lundi 12 mars chez nous, mais sur petit écran.

On est bien content car après deux grosses annonces qui ont fait pschitt (Bright et The Cloverfield Paradox), on est relativement content de trouver un film de genre un peu réussi sur cette plateforme de SVOD.

Un bon vrai film de genre

Bon d’accord, ce n’est pas le film du siècle, mais pour un film de genre (horreur/SF), on est plutôt satisfait.

Visuellement, le concept de Shimmer donne un rendu étrange avec des effets de lumière pas très éloignés de certains jeux vidéo.

C’est efficace, pas super flippant, mais suffisamment bien fichu pour prendre du plaisir. Et c’est bien tout ce qu’on demande à un film qu’on regarde sur son canapé tranquillement, non ?

 

Blaster
A suivre

3 comments

DarthHellSpawn says:

Il me tente bien celui là

Neru says:

Merci à Fulguropop de m’avoir fait perdre 2h de ma vie, ce film est une bouse.

Blaster says:

Tant pis.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Star Wars Acolyte : Récap de l’épisode 4 Jour (S01E04)

Retour au présent, enfin en 132 BBY, pour suivre le quatrième épisode de Star Wars…

A Première vue : Alien, xénomorphes dans la brume

Dans le premier film Alien, le 8ème passager de 1979, quand l’équipage du Nostromo explore l’épave…

Star Wars Acolyte : analyse de l’épisode 3, Destin (S01E03)

Pour ce troisième épisode de The Acolyte, on part 16 ans en arrière. Un flashback…