A première vue : Le duel Cobra Commander – Serpentor

Aujourd’hui nous nous attardons sur un duel de titans que nous a réservé la télé en 1988. Cette année-là, sur TF1 le mercredi après-midi, nous découvrions les aventures de G.I. Joe dans le Club Dorothée.

En parallèle à la diffusion de la série TV Sunbow, Hasbro a distribué en France une série de personnages hauts en couleurs comme le Sergent Slaughter et Serpentor. Ces deux personnages sont au cœur de l’arc narratif structurant la saison 2 du dessin-animé.

Composé de cinq épisodes “Arise, Serpentor, arise” raconte la création par le Dr Mindbender (la VF vaut le détour, c’est assez drôle) d’un super soldat qui réunirait toutes les qualités des grands généraux du passé. De Jules César à Napoléon Ier, les sbires de Cobra pillent les tombes à travers le monde, à la recherche de matériel génétique à partir duquel le savant fou de Cobra pourra modeler Serpentor. Je passe sur les détails et les incongruités, mais note au passage que la filecard du Dr Cortex (Mindbender) ne mentionne pas du tout ces compétences de généticien. Il est un ancien orthodontiste devenu un spécialiste de la manipulation mentale.

Cette quête d’un nouveau leader sème le trouble dans les rangs de l’organisation Cobra. Destro ainsi que Xamot & Tomax s’alignent sur Mindbender. Seul Scrap Iron demeure fidèle Cobra Commander qui perd même le soutien de la Garde pourpre.

La rivalité entre les deux s’étend avec le long métrage qui voit Cobra Commander devenir un éclaireur de Cobra-la, une cité perdue dans l’Himalaya où règne Golobulus.

Son ancien maître le transforme en serpent et il reprend forme quasi humaine dans la série animée désormais produite par le studio américain de DIC.

 

Il revêt alors la fameuse armure “Battle Armor” qui constitue la troisième version du personnage en jouets.

Les deux leaders rivaux continuent à s’affronter tout au long de la série DIC jusqu’à ce que Cobra Commander prenne sa revanche et transforme Serpentor en iguane.

 

 

L’histoire a été résumée par un fan dans la vidéo ci-dessous.

 

 

 

Et dans les comics ?

Les comics reprennent à peu près le même schéma pour la création de Serpentor dans le numéro 49 de la série écrite par Larry Hama.

Cependant Cobra Island n’est plus tout à fait sous le contrôle du Cobra Commander. Ce dernier a disparu et a été remplacé par un Garde pourpre appelé Fred VII. En effet, Ce Garde pourpre, pourtant fidèle parmi les fidèles, ne supporte pas que son vénéré Commander abandonne la cause et décide (avec l’aide de Raptor) de l’éliminer et de prendre sa place ses traits dissimulés par la fameuse armure.

Fred VII revient sur Cobra Island et la querelle avec Serpentor reprend de plus belle. Une véritable guerre civile s’ensuit conduisant à l’assassinat de Serpentor par Zartan. Mais la victoire de Fred est de courte durée vu que le vrai Cobra Commander fait son retour. Il raconte alors à l’imposteur avoir été sauvé par autre Garde pourpre appelé Fred VIII.

 

 

Eh voilà qui conclut ce dossier sur un face-à-face crucial de notre enfance. J’ai toujours été du côté de Cobra Commander, probablement parce que c’était la première figurine G.I.Joe (enfin, Action Force) que j’ai eu en 1986… Mais je crois vous en avoir déjà parlé, non ?

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *