FulguroPop

Le magazine de la Pop Culture

Puisque la mode semble être au Conan le Barbare de 1982 incarné par Arnold Schwarzenegger (voir le regain d’intérêt pour la licence), profitons de la rubrique A Première vue pour évoquer un aspect étonnant du film de John Milius : son méchant principal, Thulsa Doom!

 

En effet, ce personnage n’apparaît pas dans les romans que R.E. Howard consacre à Conan. En revanche, Thulsa Doom est l’ennemi juré d’un autre personnage de Robert E. Howard : Kull. Bien que le film soit relativement éloigné des livres de R.E. Howard, le fait de puiser dans d’autres œuvres de l’auteur n’est pas totalement incohérent. Les histoires de Kull font partie du même univers que les aventures de Conan. Le héros se place dans le même univers que Conan mais ses aventures se passent plusieurs milliers d’années avant celles de Conan. Les deux époques, malgré leurs similarités se distinguent par la survenue d’un cataclysme qui a englouti Atlantis.

 

 

 

Thulsa Doom fait donc un bond temporel de 10 000 ans dans ce film. Il change aussi de registre. Le nécromancien s’identifie dans le film finalement à un personnage classique que Conan affronte dans les romans : Thoth-Amon, le prêtre stygien du dieu serpent Set. Notons que le nom de Thot-Amon est ensuite recyclé dans la suite du film, Conan le destructeur (toujours de John Milius en 1984), mais cette fois-ci son personnage n’a plus grand chose à voir avec le méchant des romans et comics.

Mais ça, ce sera pour une prochaine fois.

 

Blaster
A suivre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *