Star Wars Episode 9 : nouvelle bande-annonce décryptée

Une nouvelle bande-annonce pour Star Wars Episode IX L’ascension de Skywalker a finalement été diffusée officiellement sur Internet. De quoi ravir les fans qui piaffaient d’impatience depuis les annonces précédentes à Star Wars Celebration. On vous invite à faire attention aux spoilers si vous tenez à éviter toute info sur le film qui sortira le 18 décembre chez nous.

Alors que la bande-annonce présentée lors de la D23 Expo ce weekend se voulait une projection exclusive et réservée à l’événement, on savait que Lucasfilm allait partager avec le grand public cette vidéo très très impressionnante. Après le rire de Palpatine, on découvre que son influence s’étend un peu plus sur l’Episode IX.

Allez, on décrypte ensemble cette bande-annonce, mais attention aux SPOILERS, les amis !

 

On retrouve des éléments du teaser trailer comme la planète désertique (Pasaana ?). Les héros semblent arriver pendant un festival (des Aki-aki ?).

Ambiance, les cerfs-volants de Kaboul donc pour nos héros.

 

Les vaisseaux spatiaux ne font pas trop d’efforts d’imagination dans cet épisode.

C’est bien de la Résistance qu’il s’agit vu les X-Wing T-70. Par contre pour la flotte cachée (un cadeau de Palpatine ? une réminiscence de la flotte sombre des romans de Zahn ?), c’est de l’impérial, pur jus. Je ne pense pas qu’on ait jamais vu si nettement autant de ISD dans un film. Pour la petite histoire, ce sont des ISD de classe I, celle qu’on voit dans l’Episode IV et dans Rogue One.

Arrivent les deux protagonistes du combat entre le bien et le mal.

 

 

Qui s’affrontent sur ce qui pourrait bien être un reste de l’Etoile de la mort aperçu dans le premier trailer.

 

S’ensuivent des images de Rey sous un jour nouveau.

 

 

Mais c’est son sabre double qui retient l’attention. Il a le même type de lame (double) que celui de Kylo Ren. Il s’agit donc du cristal Kyber fêlé.

 

Et à la différence du sabre double de Maul, le sien se déplie.

 

Comme souvent ce genre de révélations avant la sortie du film risque d’être une fausse piste et probablement une sorte de projection de la Force ou de rêve inspiré par la Force. Un peu comme quand Luke affronte Vador dans la grotte sur Dagobah.

 

Réponse en décembre.

Blaster
A suivre

11 comments

Padawan says:

Pas fan de la nouvelle trilogie, juste des petits trucs de sympa d’ici et là, mais une rey sith en action figure je dis oui volontier 😁

ayorsaint says:

Zero hype.
Le pauvre truc de Rey sith qui ne prend pas une seconde.
Ils vont juste arriver à ridiculiser Palpatine. Comme le reste…

Tu sais qu’on n’est pas d’accord sur ce point, mais je dois t’avouer qu’effectivement la ficelle sur Rey version côté obscur est un peu grosse. Ce n’est pas du tout ce qui m’intéresse dans cette très courte bande-annonce. Je suis bien plus curieux de voir comment ils vont gérer l’Etoile de la mort et la flotte d’ISD. Pour le reste, je prends ce film comme depuis 2015 comme un chapitre de plus des histoires Star Wars. C’est peut-être triste à dire mais je les range au même niveau que les comics et les romans et ça me plaît comme ça. Une grande bibliothèque d’histoires dans une galaxie lointaine, très lointaine. C’est déjà comme ça que je voyais la prélogie.

ayorsaint says:

“Une grande bibliothèque d’histoires ” ok.
Certaines sont réussies et dautres moins ok.
Tout ceci est subjectif ok.
Mais là depuis le 8 le problème c’est que justement y a pas d’histoire. Pire même ça raconte un truc dans le 7 avec plein de blancs (pourquoi pas il reste deux films…) puis ça détricote tout dans le 8 sans rien proposer d’autre et statu quo à la fin.
Et maintenant il reste plus qu’un film pour tout régler et en faire un tout cohérent.
Impossible d’y arriver selon moi. Et sinon je jure que je me prosterne devant JJ et je crie au génie.

ayorsaint says:

Et en relisant ton post je pense avoir la réponse concernant l’étoile noire et la flotte.
Ils vont faire comme pour le reste c’est à dire qu’il va falloir l’accepter sans aucune explication. Juste c’est là… voilà.
Le problème c’est qu’il n’y a aucune vision d’ensemble de toute façon.
Par contre je sais pas si tu continues la lecture de vador seigneur noir des siths mais moi de mon côté ça me réjouis assez.

ortk says:

J’aime beaucoup cette nouvelle trilogie. Et pourtant, je suis un « vieux ». J’avais trouvé un petit goût de déjà vu avec l’épisode 7 et surtout, j’ai adoré l’épisode 8.
Une partie du public « public », vous savez, celui qui parle beaucoup sur les réseaux sociaux, a décidé que c’était nul et quoiqu’il advienne, pour eux, ce sera nul. Que ce soit du déjà vu ( booouuh, y’a rien de nouveau ) , de la nouveauté ( boouuh, on voulait avoir comme d’habitude ), « ils » ont décidé qu’en ce serait nul.

Je sais être critique envers Star Wars. Je déteste la course de Pods dans la menace fantôme ( alors que pour beaucoup c’est LE moment de bravoure de cet épisode).

J’ai bien aimé le 2 …. si on vire cette histoire d’amour expédiée, du moins aurait elle mérité d’être mieux traitée.

L’épisode 3 se passait bien jusqu’à la soumission en quelques secondes d’Anakin envers Sidious. Et je ne parle pas des raccords aux forceps pour coller à l’épisode 4 ( tiens pour cacher l’enfant à son père, cachons le dans la meilleure des cachettes : sa famille sur sa planète d’origine tout en gardant son nom de famille d’origine ). J’aime quand même beaucoup cet épisode.

L’épisode 4 est à la peine aujourd’hui, la faute à son scénario très faible où plutôt très mince. On délivre une princesse et puis une rapide bataille spatiale et c’est fini ( et ce racisme envers Chewie, pourquoi n’a t il pas droit à une médaille lui aussi ?) Mais forcément, tout est pardonné car c’est lui le 1, c’est LE début de tout.

Les épisodes 5 et 6 sont ceux qui ont donné toute la profondeur et la saveur à ce monde. Ils restent mes préférés, chacun avec leur point culminant ( le duel père fils dans chacun d’entre eux ).

Le 7. J’ai bien aimé ( sauf le passage avec le monstre dans le vaisseau de Solo ). Ceci dit, il avait un bon gros goût de déjà vu et de fan service poussif.

Le 8, j’ai adoré, peut être autant que les 5 et 6. Enfin du changement. Le Grand Méchant n’est pas cet être habituellement invisible et invaincu

ortk says:

Le 8, j’ai adoré. Enfin de la nouveauté. Le Grand Méchant n’est pas cet être habituellement invincible et surpuissant. La mission subsidiaire échoue lamentablement, Poe le héros qui se plante magistralement, la bataille finale et le combat au sabre est génial. J’aurai aimé pousser jusqu’au sacrifice de Finn. Et le final sur ce petit gars avec son balai, je valide à 100%.

J’attends cet épisode 9 avec une certaine impatience. Comme beaucoup, la « Rey Sith » ne m’intéresse par car Disney n’aurait pas spoilé le film de cette façon. C’est plus la curiosité de voir comment tout va prendre forme. Et cette musique est géniale.

ayorsaint says:

Tu sais les gens qui n’ont pas aimé le 8 ne sont pas que du public “public” de réseaux sociaux comme tu dis de façon très condescendante.
Moi j’aime juste qu’un film me raconte une histoire et le 8 ne raconte rien du tout. C’est un constat même pas un avis.
Je te mets au défi d’ailleurs de m’expliquer ce qu’il apporte au 7 ou a la saga dans sa globalité.

ortk says:

De façon très condescendante ? Oui, bien sûr, j’assume. Mais tu as juste oublié le début de l’expression: une partie du public « public », donc ni tout le public qui n’a pas aimé, ni tout le public « public ».

ayorsaint says:

Oui donc si on aime pas un star wars c’est juste qu’on veut se la jouer original…
Ben non dès fois star wars c’est juste pas bon.

Seb Ulba says:

Ah, le clivage qu’à généré l’épisode 8 aura bien du mal à disparaître ; )
Moi j’ai hâte de découvrir le 9 en espérant quelques révélations/ explications originales, inattendues et cohérentes !
Je serais trèèès déçu si Disney nous sort une bouse à la “Solo”…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Star Wars Acolyte : Récap de l’épisode 4 Jour (S01E04)

Retour au présent, enfin en 132 BBY, pour suivre le quatrième épisode de Star Wars…

A Première vue : Alien, xénomorphes dans la brume

Dans le premier film Alien, le 8ème passager de 1979, quand l’équipage du Nostromo explore l’épave…

Star Wars Acolyte : analyse de l’épisode 3, Destin (S01E03)

Pour ce troisième épisode de The Acolyte, on part 16 ans en arrière. Un flashback…