Green Goblin & Baylan Skoll, Double review Hasbro par Seb

HoHoHo! Ça y est, les fêtes de fin d’années sont à nos portes! C’est le moment ou jamais de savoir si vous avez été gentils ou méchants cette
année… et contrairement à l’année passée où je vous ai présenté le vieux Barbu, on va s’intéresser à la liste des vilains garnements aujourd’hui !

Et nous sommes gâtés en cette fin d’année en terme de méchants vilains (pas) beaux chez Hasbro, avec en Black séries l’arrivée du Jedi
renégat Baylan Skoll (issu de la série Ahsoka et interprété par le défunt Ray Stevenson), là où du coté de chez Marvel Legends, nous avons le droit à une représentation des plus fidèles du génialissime Bouffon vert interprété par Willem Dafoe dans la trilogie des films de Sam Raimi, et surtout dans sa forme comme présentée ici lors de son
apparition dans le dernier né des films Live de notre fidèle serviteur l’araignée : Spider-Man No Way Home.

Alors, avons nous été gâté cette année ? Ou bien tel un enfant recevant un boulet de charbon sous le sapin, la déception sera présente ?
Qu’une seule façon de le savoir : Reviewons mes bons !!

« One must destroy in Order to create  »
(Baylan, Ahsoka, 2023)

On va commencer par une galaxie Lointaine, très lointaine. Et histoire de ne pas perdre les bonnes vieilles habitudes: attaquons avec l’emballage !
Ici, nous accueillons à bras ouverts le retour de l’enfant prodige : la boite avec façade avant en plastique, nous permettant d’avoir accès au
visuel de la figurine et ne pas avoir de mauvaises surprises.

Sur le coté droit une illustration de notre personnage, un résumé reprenant l’illustration au dos de la boite, et le tour est joué !

 

En matière d’accessoires : le stricte minimum : le sabre (avec lame amovible) de notre renégat, et puis c’est tout !

Esthétiquement parlant… il est superbe ! Un sculpt 100% original, avec la technologie de visage réaliste bien mis en avant ici ! De belles nuances de couleurs sur les différentes parties de l’armure qui ne gène aucunement les articulations !
Et en parlant des articulations : un 100/10! Double articulation au niveau de la tête et du cou, articulations papillons aux épaules, abcrunch typique des black séries, bonne articulations au niveau des jambes et chevilles … et … la cerise sur la tarte au quetsches : un nouveau système d’articulations au niveau des poignets ! Ball joint ?

Nouveau système révolutionnaire ? Je ne saurais vous dire (de peur de ne le disséquer plus que je ne l’ai déjà fait… oups, je vous spoil la surprise de fin de review !), mais c’est un véritable plaisir !

Le seul gros point négatif que je pourrais y trouver… mais qu’est ce qu’il vous a pris Hasbro ? Ray Stevenson était un beau bébé d’1m90, on a jamais dit qu’il devait collecter les clés de Fort Boyard !
Mais une solution pour rectifier le tir existe… rester jusqu’à la fin de cette review, et je vous en parlerai… peut-être… si vous êtes sages…
Mais faisons plutôt un petit tour du coté de la maison des idées pour le moment !

 

« Can the Spider-Man come out to play?!»
Green Goblin, Spider-Man No Way Home, 2021)

OOOh on l’aura attendu… et autant dire que cette année nous sommes gâtés ! Une première version du personnage, tout juste sorti le mois dernier chez Tamashii Nations nous représentait un bouffon sérieux avec son planeur, sa capuche et j’en passe… pour qu’en décembre,

 

Hasbro nous lâche cette bombe : un Bouffon avec deux têtes alternatives, son planeur, un socle pour le dit planeur, une grenade, sa capuche et ses lunettes amovibles. Et le tout… pour 1/3 du prix de la version de la concurrence ! Bien joué Hasbro !
En matière d’articulations : on retrouve des membres pinless avec des articulations de coudes et genoux approchant les 180°; une articulation thoracique plus qu’honorable (même si légèrement entravé par son sac en bandoulière et les restes de son sweat violet… les deux pouvant être retirés a l’aide d’un peu de chaleur !).

Un PDG ball-joint nous permettra de changer aisément entre le casque du Bouffon et la tête de Willem… et en parlant de cette tête… ce n’est pas un coup de boule, c’est un Uppercut entraînant un KO direct qu’Hasbro vient d’assener à Tamashii !
Là où Tamashii est parti du principe que deux têtes stoïques de Norman conviendrait aux fans de la première heure… mais Hasbro nous sert un visage montrant toute la folie du personnage, ainsi que représentant parfaitement son coté malsain et menaçant… j’en veux encore !!!

Pour ce qui est du planeur, nous pourrions lui reprocher le manque de coté chromé que la concurrence a mis en avant… mais ce manque est amplement compensé par la présence du socle qui vous sera utile aussi bien sur vos étagères que lors de vos exercices de ToyPhoto ! (Et puis… un petit coup de peinture chromé et le tour est joué pour les
fans de custom).
Les seuls petits défaut que je peux trouver à cette figurine Deluxe… résideront malheureusement dans l’absence d’abcrunch et d’articulation au niveau des mollets, qui auraient pus donner une capacité d’amplitude encore supérieur en mouvement sur le planeur !

 

« You Know, i’m something of a scientist myself!  »
(Norman Osborn, Spider-Man, 2002)

 

Bon, et en cette période de fête, j’ai envie de partager avec vous une petite astuce afin de rendre votre Baylan aussi imposant que dans la série !
En effet, pour cela il ne vous faudra que trois ingrédients supplémentaires : de l’eau très chaude, une figurine de Reva (issue de
la série Kenobi), et enfin de l’huile de coude (oui j’ai bien dit coude, bande de petits galopins !).

Les étapes à suivre sont très simple : tremper vos deux figurines dans l’eau très chaude (essentiellement les jambes) pendant approximativement 30 secondes, le temps de laisser au plastique la possibilité de se déboîter plus aisément. Une fois fait, déboîter les cuisses de Reva de ses hanches, et retirer la partie des mollets de notre inquisitrice, en tenant également la partie du genoux qui doit rester accrochée au mollet!
Faites de même avec notre Jedi Renégat, et remplacez ses cuisses par celles de Reva ! Vous devriez voir que notre beau ténébreux a gagner quelques millimètres nécessaires pour le rendre aussi imposant que dans la série !
Si la figurine est trop lâche au niveau des articulations du bassin suite à la manipulation, n’hésitez surtout pas à lui faire faire un petit tour
dans le frigo ! Le froid va épaissir le plastique et lui rendre sa rigidité nécessaire au bon maintient de notre puissant guerrier !

« Your ambition drives you in one direction, my path lies in another. »
(Baylan, Ahsoka, 2023)

Que dire pour cette conclusion ? Si ce n’est merci Père Noel Hasbro de nous avoir livrer dans nos crémeries habituelles ces merveilleuses figurines à prix encore décent qui raviront petits et grands lorsqu’ils les trouveront sous le sapin ! (Ou quand ils les verront en rayon si ils sont acheteurs compulsifs comme votre humble serviteur… ce qui laisse le grand barbu bien dans la panade pour m’apporter des cadeaux le soir du réveillon… pas vrai, Clém ?)

Je profite de ce fait également de cette review pour vous souhaitez à toutes et tous de merveilleuses fêtes de fin d’année, et vous souhaite les meilleurs surprises possibles sous le sapin !
C’était Stan.sadventures99 / Seb, pour vous servir, vous faire sourire, et qui vous souhaite encore une fois un joyeux Noël !

PS: et Merci encore une fois à mon frangin et correcteur officiel: Clément (Tzeu_graphy sur Instagram) qui me permet de ne pas vous présenter des crimes contre l’orthographe et la syntaxe.

Libre Antenne

3 comments

Merci Seb pour cette double review. Dommage tout de même que Baylan soit si petit. C’est assez incompréhensible.

Ryuzo says:

Quelle générosité, tu nous as gâtées avec deux belles revues. Seb, c’est bien 👍👍👍.

Seb/Stan.sadventures99 says:

Tel une cocotte minute, je me sentais de réaliser cette double review ^^. Le petit Mod avec les jambes de Reva lui rend sa prestance d’origine, mais oui, c’est en effet fort dommage que la figurine ne soit pas au maximum de son potentiel dès son achat.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *