Masters of the Universe Origins : Review Dragon Blaster Skeletor

Cela devait arriver ! Vous avez devant vos yeux ébahis ma toute première figurine Masters of the Universe Origins. Une figurine très spéciale car il s’agit de la réédition rétro de ma fig vintage MOTU préférée : Skeletor Paralyzor ! Un jouet incroyable à l’époque et que Nicko nous avait fait découvrir il y a quelque temps dans toute sa splendeur mint on card.

Commercialisée sous le nom anglais de Dragon Blaster Skeletor, la figurine rétro tient toutes ses promesses.

On regarde le packaging en vidéo rapido et après on s’attarde sur le jouet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FulguroPop (@fulguropop)

 

Je continue sur la carte de cette figurine, pour signaler que les dessins d’explication/mode d’emploi sont directement inspirés de ceux qui figuraient sur la carte vintage.

Voici la photo de l’exemplaire présenté par Nicko en 2020.

 

Bien entendu les figs en cross sell diffèrent, tout comme l’illustration en haut de la carte. Notez toutefois que la similitude de la posture de Skeletor.

Venons-en à la figurine de Skeletor Paralyzor modernisée. Comme pour toutes ses figurines MOTU Origins, Mattel a supprimé le ressort qui permettait de simuler un coup de poing en faisant pivoter la taille, mais a ajouté des articulations aux coudes, genoux, chevilles et poignets. Des articulations de type pivot/boule que toutes les reviews précédentes de figs Origins sur ce site auront déjà évoquées. On a aussi un balljoint sur le cou et des pivots aux mollets.

Mais ce qui retient mon attention c’est la puissance évocatrice de cette figurine qui me replonge instantanément en 1986.

Le dragon qui crache de l’eau, la chaîne en métal et le vert de la menotte et du cadenas sont des marqueurs mémoriels incroyables.

Je pense que ces accessoires étaient plus fins à l’époque. J’avais aussi dans mon souvenir l’impression que l’armure de Skeletor formait une coque en plastique dur, mais pour l’essentiel, les sensations sont présentes.

 

Qu’est ce que j’ai hâte de recevoir mon Château maléfique MOTU Origins maintenant !

 

Juste retour des choses, c’est à Nicko que je dédie cet article, merci pour tout mon pote !

Blaster
A suivre

5 comments

Lanace says:

Une de mes figouz préférée en vintage également.
Tout y est, excepté deux trois trucs comme le visage avec son rictus moins menaçant que l’original.
Merci pour la review 👍

Oui c’est vrai pou le visage mais je suis tellement content qu’ils aient gardé le dragon pulvérisateur

mindmaster says:

ils ont gardé le dragon pulvérisateur ? Zut, je pensais qu’ils ne le feraient pas et j’avais donc décidé de faire l’impasse sur cette figurine, d’autant que j’ai déjà la version vintage même si elle est incomplète. Mais là, je risque fort de craquer. Dommage quand même que le dragon ne soit pas amovible comme sur le classics, là il aurait été vraiment parfait. Au passage, tu avais raison Blaster, l’armure vintage est rigide et en 2 parties, comme celles de Fisto, Jitsu, Etor ou Randor.

Nicko says:

Skeletor Paralyzor : mon traumatisme du Noël 1986. J’avais 6 ans, je venais de rentrer en cp et je me souviens parfaitement de cette publicité TV incluant le sorcier et son dragon « de compagnie ». Elle était diffusée en fin d’année avec les fêtes qui approchaient. Je scrutais à l’écran durant les furtives séquences le design de ce Skeletor Paralyzor avec encore aujourd’hui la même appréciation : un code couleur général sublime, un design pour le dragon exceptionnel (malgré une tête proéminente) et une petite action feature amusante. La présence de métal relative aux chaines ne gâche rien à l’affaire, bien au contraire.

Mais c’est sans compter un mini-comic associé au jouet où les reptiliens ont la part belle, qu’ils soient de chair ou bien d’ossements. Cette case où l’on observe Skeletor dresser littéralement la pauvre créature – qui finira enchainée – ne peut quitter ma mémoire.

J’ai attendu avec impatience et frénésie le matin du 25 décembre 1986 pour enfin manipuler ce Skeletor Paralyzor. C’est LE jouet qui ne me quitta pas durant toutes les vacances d’hiver. Puis il y a eu la redécouverte de cette action figure MOTU à l’âge adulte : son histoire conceptuelle est très intéressante. Les variantes de la tête, des pieds ou encore des teintes de violet concernant ce Skeletor Paralyzor ajoutent un intérêt supplémentaire. Le « Smoke and Chains Skeletor » a donné naissance à une véritable masterpiece qui ne peut laisser indifférent un amoureux de la licence des Maîtres de l’Univers.

Quelques mots concernant la refonte de ce Skeletor Paralyzor. D’abord la fight scene à la sauce Gimenez sur le cardback est quasi parfaite. Elle est davantage cohérente que la version de McCarthy. La présence des dinosaures – dont un avec l’ossature visible – dans le background évoque le scénario du mini-comic originel. Bi-Tête, le Massaurus et le Musclor Tonnerre rejoignent parfaitement les temporalités des waves. Pour rappel, le cardback euro vintage de Skeletor Paralyzor illustre dans les cross-sell arts un Musclor l’Invincible avec en dessous une mention faisant référence au Musclor dans sa déclinaison Tonnerre.

D’autre part, la tête du Skeletor Paralyzor Origins ainsi que la teinte choisie pour le violet me renvoient assez spontanément à la déclinaison mexicaine vintage. Ensuite les attaches supérieures de l’armure dans sa version Origins me plaisent beaucoup. Je pense qu’elles présentent cette forme de sangles assez significative en raison d’une armure souple.

Enfin les pieds de ce Skeletor Paralyzor Origins ne semblent pas présenter d’excroissances au niveau des talons. Une configuration qui rappelle la version « early » du sorcier sur le catalogue promotionnel Mattel de 1985.

Merci boss pour la dédicace <3

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Joe Fest : Action Force,,Monster Force, retour de Cops, GI Joe retro…

Aujourd’hui, on vous fait voyager à Augusta où se déroule la convention JoeFest 2024 pour…

Instoygram : sélection de photos de jouets du 23 juin 2024

La sélection Toy Photo de la semaine nous fait voyager dans des univers et des…

G.I.Joe Pursuit of Cobra : Review Cobra Shock Trooper

Retour en 2010 pour une figurine d’army builder comme on les aime. Un G.I. Joe…