Ms Marvel : récapitulatif de l’épisode 3 « Sa Destinée »

L’épisode du jour commence par une vision se déroulant en Inde en 1942. Najma et d’Aisha découvrent, dans un temple en ruines, le fameux bracelet sur un bras bleu (Kree ?). On aperçoit le symbole des Ten Rings (Dix anneaux) dont l’origine extra-terrestre avait été évoquée dans Shang-Chi l’automne dernier. Retour sur Kamala à qui Najma explique qu’elle-même, l’arrière-grand-mère de Kamala et d’autres encore sont en fait des Djinns prisonniers de notre dimension. Privés de leur pouvoir fondé sur la Noor (lumière en arabe et en farsi), ils comptent sur ceux de Kamala pour retourner dans leur monde. Les pouvoirs de Kamala ont bien été révélés par le bracelet. Elle peut les utiliser car elle est née dans notre dimension. Je ne suis pas sûr que les implications de ces révélations conviennent au format quasi intimiste d’une série telle que Ms Marvel. Le groupe de Najma s’appelle les Clandestins, comme le Clan Destine composé de Djinns dans les comics Marvel des années 90.

Bruno estime que l’énergie nécessaire pour renvoyer les Djinns dans leur dimension rendrait l’opération extrêmement dangereuse. Parallèlement la descente du DODC à la mosquée confirme que les agents sont sur la piste de la jeune super-héroïne.

Face aux hésitations de Kamala, les Djinns décident de la forcer à les aider et passent à l’action pendant le mariage d’Amir. Kamala fait évacuer la salle de réception et s’aliène ainsi une partie de sa famille. Avec ses pouvoirs et l’intervention d’Kamran, elle parvient à s’échapper avec Bruno alors que le DODC arrête les Clandestins.

A cause d’une vision d’un train qu’elles ont expérimenté toutes les deux, Kamala reçoit un appel de sa grand-mère qui lui demande de la rejoindre à Karachi.

L’épisode de cette semaine peine à convaincre et montre les premières contradictions entre le format de la série pour ados et le potentiel cosmique de l’héroïne.

 

Blaster
A suivre

1 comment

Julortk says:

Marrant mais je vais aller dans le sens inverse. J’ai bien aimé cet épisode, ça prend de l’ampleur, c’est festif, dynamique, assez « réaliste » et cohérent.
Oui, j’aime bien cette série.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Star Wars Acolyte : Récap de l’épisode 4 Jour (S01E04)

Retour au présent, enfin en 132 BBY, pour suivre le quatrième épisode de Star Wars…

A Première vue : Alien, xénomorphes dans la brume

Dans le premier film Alien, le 8ème passager de 1979, quand l’équipage du Nostromo explore l’épave…

Star Wars Acolyte : analyse de l’épisode 3, Destin (S01E03)

Pour ce troisième épisode de The Acolyte, on part 16 ans en arrière. Un flashback…