Les Jouets du Mercredi : M.A.S.K. Gator (Kenner 1985)

 

Pour ce mercredi après-midi sous le signe du vintage, j’ai choisi de revenir durant quelques lignes sur la licence M.A.S.K. et ses véhicules transformables. Afin d’illustrer cette production, l’ordinateur a sélectionné l’agent Dusty Hayes et son véhicule Gator, la jeep qui cache un petit hors-bord d’attaque.

La licence M.A.S.K. est indissociable du cœur des années 80. Kenner a su, avec ingéniosité, réaliser des véhicules jouables et très esthétiques pour la grande majorité. Sur le plan conceptuel, les jouets M.A.S.K. ne sont ni plus ni moins qu’une synthèse de plusieurs succès : d’abord le thème de la transformation relative à des véhicules terrestres, marins ou encore aériens ne nous est pas inconnu puisque c’est le gimmick intrinsèque aux Diaclone (1980) et ainsi qu’aux Gobots (1982).

Ensuite l’action figure militaire articulée avait également le vent en poupe et plus particulièrement dès 1982 aux Etats-Unis avec les fameux G.I.Joe 3 3/4″. Les petits accessoires amovibles constituent aussi une composante importante. A ceci on ajoute la mode du background terroriste que l’organisation V.E.N.O.M. et son logo incluant un serpent incarnent parfaitement. La résonance avec les forces malveillantes Cobra dans G.I.Joe est immédiate.

Voilà les ingrédients qui ont très certainement inspiré les concepteurs de la gamme M.A.S.K. Par ailleurs, on peut y voir en filigrane une contre-offensive commerciale menée par Kenner à l’encontre d’Hasbro.

 

 

Gator fait partie des véhicules emblématiques de la licence M.A.S.K. J’entends par là que son degrés de visibilité était assez élevé à l’écran, au même titre que Rhino, Condor ou encore Thunderhawk. La popularité d’un jouet dans les années 80 était intimement liée à sa fréquence d’apparition dans le support animé promotionnel dédié.

C’est ainsi que la première série de véhicules M.A.S.K. est devenue mythique, en opposition à la dernière qui n’a pas été portée à l’écran. Gator est une superbe Jeep CJ-7 orange modèle Renegade. Le design général du jouet est très fidèle à sa déclinaison animée, une composante également capitale en termes de succès et de notoriété.

Gator en mode civil dissimule parfaitement son arsenal, hormis peut-être le canon situé sur l’arceau de sécurité. Je reviendrai sur ce point précis dans quelques lignes. De manière générale, le mold du jouet rend hommage à la version réelle de la jeep. Par ailleurs le coloris orange dominant de Gator, très « eighties », est contrasté par de nombreuses parties superbement chromées.

 

 

Le succès des véhicules M.A.S.K. repose en grande partie sur le dynamisme des transformations. Gator n’échappe pas à la règle avec un système à tirette qui ouvre la jeep tout en éjectant le petit hors-bord d’attaque. La pare-choc de ce dernier est d’ailleurs en plastique souple afin de souscrire aux normes de sécurité.

La canon situé sur l’arceau se déploie afin de faire face à l’ennemi. Nous avons eu la chance, à l’instar des américains, de connaître cette arme qui sera absente des conditionnements allemands. Nos voisins germaniques ont veillé à estomper la dimension guerrière des véhicules avec notamment un logo spécifique M.A.S.K. illustrant Rhino sans son armement en action. On notera que le baril chromé à l’arrière peut être projeté via un petit mécanisme manuel de type catapulte.

L’action figure de Dusty Hayes comporte judicieusement le nombre nécessaire d’articulations permettant de l’installer dans son véhicule. Le personnage est en parfaite adéquation avec sa déclinaison animée. On notera par ailleurs que le masque de Dusty Hayes, Scanox, a vu ses proportions augmenter pour des raisons de sécurité.

 

 

Si je devais résumer la gamme de jouets M.A.S.K. en quelques mots, j’utiliserais spontanément les termes « jouable » et « astucieux ». Le travail de Kenner a été très efficace en rassemblant avec pertinence des éléments à succès qui ont su séduire les enfants des années 80 et même au-delà.

Notre parenthèse récréative du mercredi après-midi se referme ici. Nous vous donnons rendez-vous samedi pour découvrir ensemble un nouveau jouet vintage. Merci à tous pour vos lectures.

Cette petite production est spécialement dédiée à Ayorsaint, Keny et Philippe ainsi qu’à tous les amoureux de la licence M.A.S.K.

20 comments

dairuggerXV says:

Merci pour cet article sur le véhicule qui fut mon préféré dans cette gamme.
En plus des design très réussis, je garde le souvenir d’une très bonne jouabilité des véhicules M.A.S.K., ce qui n’était pas toujours le cas d’autres gammes (les SilverHawks par exemple manquaient d’articulations).

Nicko says:

Merci beaucoup dairuggerXV pour votre lecture et votre message 😀

Je souscris à votre remarque concernant le design des véhicules M.A.S.K. C’est une composante du succès de la gamme à savoir des modèles réalistes et assez fidèles à la réalité. Ce n’était pas rien pour l’époque. Le cœur des années 80 est indissociable des véhicules, que ce soit en termes de miniatures ou bien d’êtres robotisés transformables.

Concernant les action figures SilverHawks, oui les articulations étaient limitées, notamment chez les aigles d’argent. C’était un peu moins le cas pour les malfrats de Limbo. Ceci étant dit, le chrome compensait largement cette carence de jouabilité.

Merci encore d’avoir partagé votre ressenti avec nous 🙂

KissFan says:

Pour ce « jouet du mercredi », il ne manque pas un « L » entre le « G » et le « A », histoire d’officier dans la vraie fauconnerie?!
Cette petite jeep de plage est très jolie mais le jouet confirme le désamour que j’ai pour la gamme M.A.S.K. (à l’exception de Jackhammer car là, l’esprit penche davantage du côté de Mad Max que de l’approche aseptisée des éditions allemandes … une information que je découvre à propos de la distribution germanique 😉 ).
Néanmoins, pas plus tard que le week-end dernier, j’ai eu le plaisir d’admirer la collection Dino-Riders de Benjamin qui exposait au salon Toys Normandy. Et pour le coup, à format de figurine similaire à la gamme M.A.S.K., j’ai pris du temps à admirer ces jouets mi-préhistoriques mi-futuristes … même si le côté exploitation animale peut déranger aujourd’hui.
Je souligne, une fois encore, l’état d’excellence du jouet Gator pris en photos pour ce sujet!

Nicko says:

Merci Pascal pour ta lecture et ton intervention 🙂

Jackhammer est une réussite. J’avais pris beaucoup de plaisir lorsque j’ai réalisé le dossier pour ToyzMag. Dans un esprit « Mad Max », n’oublie pas Stinger ou encore Wolfbeast en mode civil. Je pense, à titre personnel, que Gator est bien plus qu’une « petite jeep de plage ». Même si le véhicule renvoie aux routes estivales bordant les côtes californiennes dans les années 80 et début 90, c’est aussi le symbole de certaines séries d’action à succès comme L’Agence Tous Risques, K2000 ou encore Supercopter.

J’aime beaucoup les Dino-Riders comme toi. Je trouve les dinosaures très réalistes et particulièrement « vivants ». « Même si le côté exploitation animale peut déranger aujourd’hui ». J’aime viscéralement les animaux, mais je trouverais absurde et excessif de s’offusquer ou d’être dérangé à propos d’un univers fantastique. C’est de la science-fiction, une oeuvre fictive, rien de plus.

Oui, encore une fois il est impératif que les jouets et/ou les packagings soient parfaitement conservés pour les photos. C’est le petit plaisir des yeux.

Merci encore pour ta lecture et ton message 😀

ayorsaint says:

Ha M.A.S.K…
Toute ma deuxième jeunesse (la première c’était He-Man puis la troisième Saint Seiya).
Ce véhicule est rutilant les chromes sont magnifiques.
La justesse de l’article et les infos comme d’habitude au top.
Je ne sais pas si il y en aura d’autres car celui-ci avait un système de transfo simpliste comparé à d’autres plus élaborés qu’il serait sympa de présenter précisément. Mais celui-là est très iconique de la série et apparaît dans beaucoup d’épisodes donc ce fut un grand plaisir de le revoir.
Merci pour la dédicace et pour cet article 😉

Nicko says:

Avec grand plaisir Ayorsaint pour la dédicace 😀

D’autres productions sur le thème de M.A.S.K. verront le jour. J’avais déjà passé en revue quelques véhicules sur ToyzMag. Mais il en reste encore plusieurs très intéressants. Je te rejoins sur la dimension « iconique » de Gator. C’est le bon terme. Cette jeep symbolise vraiment les années 80, que ce soit dans la pop culture comme dans le marché de l’automobile. C’est un petit mythe.

Je te promets que d’autres véhicules M.A.S.K. passeront par les colonnes de FulguroPop très bientôt. Ce sera un plaisir dans tous les cas d’écrire sur le sujet.

Merci encore pour ta lecture et ta présence 😀

Ludosith says:

Encore un magnifique numéro qui me touche en plein cœur 🙂
Je me souviens la première fois que j’avais vu les jouets M.A.S.K. c’était dans ma ville à Rambouillet. Il y’avait dans le centre-ville un petit JouéClub et en passant devant la vitrine avec ma mère je m’étais pris une grosse claque en découvrant les boites de la très belle wave 1.
Quelques mètres plus loin, il y’avait également une petite maison de la presse dans laquelle j’avais eu le magnifique album Panini M.A.S.K. et ses belles images… C’était vraiment la belle époque tout ça et ça me manque énormément.
Ces jouets représentent tellement de souvenirs d’enfance. Merci beaucoup Nicko pour cet hommage à cette gamme mythique et ce très beau dossier qui me ramène également aux belles années de ToyzMag 😉

Nicko says:

Merci beaucoup Ludo pour ta lecture et ton message 😀

Je constate toujours avec joie que ces jouets constituent une source intarissable de souvenirs et d’anecdotes. Ils évoquent presque systématiquement un environnement précis qui fut la genèse de leurs acquisitions. J’avoue être dans le même cas que toi, lorsque j’ai un jouet vintage en main, il me transporte très souvent plusieurs années en arrière lors d’une occasion précise. Des souvenirs de jeux inoubliables la plupart du temps.

La première wave des véhicules M.A.S.K. est clairement exceptionnelle, et pas parce que sa présence à l’écran était importante, non. Ces jouets étaient réellement réussis, innovants, esthétiques et redoutablement jouables. Ce succès est pleinement mérité.

Merci encore à toi Ludo pour ta présence 🙂

Cédric says:

Je viens juste de recevoir la moto Condor. Quel bonheur ces véhicules ! Je n’ai pas eu Gator mais je le trouve vraiment sympa. Même si mon prochain achat se concentrera certainement plus vers un Swichblade 🙂 🙂

Merci beaucoup pour cet article comme toujours très instructif 🙂

Nicko says:

Merci Cédric pour ta lecture et ton commentaire 😀

Switchblade est dans mon top 5 clairement. Il est simplement magnifique. Mais ma préférence ultime va à Stinger. Le style punk de Bruno Sheppard, les chenilles, la pince avec sa chaîne à l’arrière, les pipes qui se relèvent, le code couleurs, le blindage etc… Bref, une tuerie lol

Merci à toi encore pour ta présence 🙂

jp says:

Le blindage sur la vitre lui donnait un petit air custom Agence Tous Risques. Maintenant que j’y pense Agence Tous Risques ça sonne nom d’assurance.

Nicko says:

Avec Barracuda comme commercial, ou pire Looping lol 😀

ayorsaint says:

Stinger et Switchblade sont aussi mes préférés aujourd’hui car beaucoup de features en effet.
Plus jeune ma préférence allait plutôt vers les voitures de sport volantes…

Nicko says:

Thunderhawk ! Je ne l’ai jamais apprécié à vrai dire ce véhicule. Le mode civil est très sympa mais les portières qui s’ouvrent pour imiter des ailes je trouve ça grossier. Je préfère de loin Manta avec le système d’ailes qui se déploient et les roues avant qui pivotent. Idem pour Raven : un engin d’attaque qui vole portes grandes ouvertes lol J’exagère quand même, le véhicule est magnifique :p

SebMcQueen says:

Gator ! Voilà bien un véhicule de M.A.S.K. que je n’avais pas eu enfant et qui me faisait terriblement envie. Malgré une transformation parmi les plus basiques de cette première série, j’adorais son design et ses couleurs orangées qui se mélangeaient merveilleusement aux chromes. Sans parler de son personnage emblématique Dusty Hayes… Il y a 6-7 ans, j’ai comblé ce manque en retrouvant sur un site d’enchères bien connu le beau Gator. Pour un prix relativement démocratique, j’ai eu l’ensemble et sa boîte…quel bonheur ! Par moment, les souvenirs d’enfance peuvent avoir modifié notre perception d’un objet/jouet et le rendre plus joli qu’il ne l’ai en réalité. Et ben ici, pas du tout ! Toujours aujourd’hui, je le trouve génial. Simple et efficace ! Et le voir côte à côte avec ses comparses tels Rhino ou Condor, c’est juste magique. Une autre madeleine de Proust…Merci Nicko !

Nicko says:

Merci beaucoup Seb pour ta lecture et ton message 😀

Je te rejoins à 100% concernant la perception d’un jouet lorsque l’on est enfant et, parfois, le ressenti tellement différent lors de sa redécouverte en tant qu’adulte. J’avais trouvé très petit les véhicules M.A.S.K. dans leur ensemble par rapport aux souvenirs que j’en avais. Idem pour les action figures G.I.Joe. Ma sensibilité enfant/adulte était différente concernant la perception du format. C’est assez logique finalement. En revanche la magie était toujours là, même plusieurs décennies après.

Je te rejoins également à propos de la simplicité. Ça fait écho à la dimension astucieuse que j’évoquais dans la production. Les toys designers des véhicules M.A.S.K. ont bien pensé les choses, avec une interactivité très instinctive. Un travail de qualité.

Merci encore Seb d’avoir partagé ton ressenti avec nous 🙂

jp says:

Cela m’aurait étonné qu’il n’y ait pas autant de commentaires à lire tant le dessin animé et la gamme de jouets ont été présents pour un bon paquet de personnes (quadra maintenant aie ça passe vite). Ça fait du bien de voir ce joujou que je ne possède pas encore. Kenner RIP. J’avais essayé de contacter Hasbro à l’époque, car ils ont récupéré les droits de Kenner. Mais en passant par un service com qui n’en a rien à cirer, malgré le potentiel et le prix du marché d’occasion des jouets M.A.S.K. Il y aurait peut être quelque chose à faire avec un dessin animé en appui (Papa, achète le jouet de la télé :)). L’histoire d’un film qui devait se préparer me refroidissait plus qu’autre chose. Et pour les fans, il existe toujours un forum FR dédié M.A.S.K.

Nicko says:

Merci jp pour ta lecture et ton message 🙂

Effectivement la licence M.A.S.K. suscite toujours beaucoup d’intérêt et ce à juste titre. Les véhicules étaient vraiment remarquables. Ceci étant dit, lorsque je « caste » un jouet et/ou un packaging pour en faire une petite analyse, je ne me demande jamais si le thème est propice au « succès » ou pas. Ma démarche est plutôt la mise à l’honneur et la pérennisation en variant à la fois les licences et les thématiques. Il est impératif pour moi d’aborder régulièrement des gammes comme celles des Power Lords, des Sectaurs ou encore des Rock lords car elles sont très peu évoquées.

Je t’avoue même que certaines licences incontournables ne me donnent pas forcément beaucoup plus envie d’écrire. Aujourd’hui mon approche est très sélective et moins dans les grands thèmes comme à l’époque de ToyzMag. Aussi j’aborderai plus rarement des gammes comme celle des Maîtres de l’Univers ou encore des Cosmocats. Les G.I.Joe font exception en ce moment en raison de la découverte d’un stock d’invendus que je souhaitais partager avec nos lecteurs.

Pour ce qui est des films de type « reboot », adaptation ou bien suite à rallonge, je reste toujours sur la réserve. Les productions de ces dernières années m’ont clairement déçu (The Predator, Terminator Genisys ou Dark Fate, Alien : Covenant etc…) Je garde cependant un très bon souvenir du premier opus de ÇA par Muschietti. Je m’arrête là car je digresse lol

Merci encore à toi jp 🙂

ortk says:

Contrairement à beaucoup d’entre vous, Gator était LE véhicule que j’aimais le moins et Dusty me sortait par les trous de nez. Je n’aimais pas Gator pour une seule raison : COMMENT mais COMMENT le bateau revenait dans la Jeep ? Hein, comment ? On ne l’a jamais vu à l’écran il me semble. Du coup, à l’époque, je trouvais ça « nul ».
Les Jouets M.A.S.K. en plus d’être fidèles, beaux et astucieux, vous ne parlez pas d’un autre détail très important : ils étaient relativement solides aussi. On pouvait jouer normalement avec sans les casser ( oui, j’ai dit normalement ), même la plupart des mécanismes tenaient bien le choc.

J’adore M.A.S.K. et un grand merci pour cette revue.

Nicko says:

Avec plaisir 😀

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

GIJoe 30th Anniversary : Review Roadpig (Dreadnok 7pack)

Roadpig (alias Bruto en VF) est un des Matamores (Dreadnoks) iconiques. Avec son look sorti…

GIJoe 50th Anniversary : Review Low-Light & Night Viper 2pack

Aujourd’hui on fait un petit voyage dans le temps. Je vous propose de découvrir des…

Marvel Legends Hasbro Pulse Live stream du 17 juin 2024

Grosse série d’annonces pour le livestream d’Hasbro Pulse ce lundi. Marvel Legends Deluxe Odin Marvel…