Review Hellboy (Dark Horse comics) par 1000Toys

Après plusieurs semaines d’indécision lors des pré-commandes et plusieurs mois d’attente pour la livraison, je vous présente enfin le Hellboy créé par 1000Toys.

La figurine à l’échelle 6″ reprend là où Mezco s’était arrêté et ce pour la plus grande joie des collectionneurs. En effet, le prix de ces figurines Hellboy a explosé depuis dix ans et il était temps de relancer la licence !

Il existe deux versions de cette figurine : la normale présentée ici et une version deluxe commercialisée par Dark Horse Comics avec deux accessoires en plus (Excalibur et la paire de cornes d’Anung Un Rama).

Je ne possède pas de fig 7″ de Hellboy par Mezco, mais j’ai une 4″ Mezco (du film Hellboy & the golden army) et la mini 2″ d’inspiration comics réalisée par Mattel/Mega Construx.

Je suis bien content de disposer enfin d’une 6″ de mon démon préféré.

Le design est bien celui créé par Mike Mignola. On reconnaît l’imperméable, le holster et la ceinture, les traits aimables… Il se distingue bien de la version de Guillermo Del Toro par le fait de porter des shorts et d’être torse nu. Les pieds fourchus permettent aussi de pointer le caractère mixte de la Mega Construx.

Ici on a droit à une version comics à l’ancienne, mais pour autant que vaut la figurine de 1000Toys ?

Commençons par le packaging.

Il est assez simple une boîte en carton fin avec une déco comics et une photo de la figurine à l’extérieur.  Une fois le carton de protection enlevé on a droit à une fenêtre intégrale et au dos aux crédits de l’équipe créative.

Le carton fait un peu cheap, autant vous dire que je n’ai pas gardé la boîte (contrairement à certaines SHF ou aux Mezco One:12 Collective).

A l’intérieur, on a donc Hellboy, en imper, trois mains gauches supplémentaires, une tête avec sourire/dents serrées, son flingue, le holster et la queue. Les deux têtes doivent partager leurs cornes. C’est bizarre, mais c’est comme ça !

Le holster et la queue sont sur balljoint simple. Le plastique mou du holster ne le rend pas facile à clipser sur le balljoint. Je suggère de mettre le revolver dans l’étui avant d’essayer pour apporter un peu de rigidité.

Autour du holster, on retrouve la ceinture d’Hellboy avec ses accessoires : un crucifix sur chaine en métal et un fer à cheval (moulé dans le plastique donc inamovible). Aucun de ces deux éléments n’entrave l’articulation des cuisses et des hanches car le fer à cheval est en plastique mou.

Le holster s’ouvre sur le dessus. Ne touchez surtout pas l’attache devant. Vous risqueriez de l’arracher.

Le revolver tient étonnamment bien dans la main prévue à cet effet. Son design en forme de lance-fusée est repris des comics et du film. Le canon s’abaisse sur une charnière pour simuler le chargement du barillet.

A propos de mains, jetons un œil sur ce que propose la boîte.

La main droite, The Right Hand of Doom, est intégralement articulée. Il s’agit d’une première dans l’histoire des jouets Hellboy.

Tous les doigts et toutes les phalanges sont pliables. Le pouce opposable est savamment recréé.

Le coude bénéficie d’une système de pivot-boule auquel s’ajoute une charnière.

 

C’est malin et diablement efficace !

La main peut sembler trop imposante, surtout quand on la compare à celle de Hellboy dans le films, mais il arrive régulièrement que Mignola la dessine de cette taille. C’est probablement le prix à payer pour son articulation intégrale.

A propos d’articulations, 1000Toys utilise un squelette plutôt bien pourvu et recouvert d’une peau suffisamment souple pour cacher les POA et permettre un peu de mouvement. C’est particulièrement bien fait pour le torse.

J’ai rencontré un souci de déboîtement de l’épaule droite, mais ça se remet en place relativement facilement.

L’imperméable de Hellboy est bien coupé et doublé d’un fil de fer sur l’ensemble de ses pans. On obtient donc une certaine rigidité qui permet des poses intéressantes. A mille lieues des soft goods dont nous gratifient certains fabricants.

 

Un petit écusson du BPRD  figure sur son épaule droite. C’est simple, discret et méga-classe.

Au final, cette figurine de Hellboy s’avère une mise à jour incontournable pour les fans de la créature de Mike Mignola. J’ai hâte de découvrir ce que 1000Toys nous réserve pour compléter l’équipe du BPRD. A titre personnel, j’aimerais bien qu’il s’attaquent aussi aux méchants. En effet, j’adorerais avoir un Kriegaffe à opposer à mon Hellboy.

 

Blaster
A suivre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *