Spacewalls de GTP Toys : des dioramas Star Wars en kit

Le principe c’est la modularité.

Les Spacewalls quelle que soit l’échelle (note : GTP Toys propose les Space Walls à l’échelle des figurines 10cm et 15cm et parfois en jumbo pour les 30 cm) se composent de panneaux en ABS, le plastique de qualité utilisé par les fabricants de figurines japonaises, reproduisant des éléments de décors des installations impériales (croiseur interstellaire, Etoile noire…).

La base : 1:12 Scale SPACEWALLS 9PC starter set for 6″ figures

Prenons l’exemple du set de base à l’échelle 1/12 (pour les figurines de type Black Series de Hasbro). Chaque panneau mesure 237 mm de haut pour 88,9 mm de large et 15 mm de profondeur. Vous avez en tout 9 panneaux dans une boîte (soit 80 cm de long en tout) qui reprennent 5 designs différents.

  • 2 LED (Light emitting Display) panels
  • 2 ORS (Oxygen Return System) panels
  • 2 OIS (Oxygen Intake System) Panels
  • 2 MCS (Maintenance Control System) panels
  • 1 ACS (Atmospheric Control System) panel

Ils s’attachent entre eux par un système de pinces (fournies avec les décors) assez rudimentaire. Ainsi le système d’attache permet d’aligner des panneaux, mais pas de créer un angle (même si un nouveau système devrait être fourni avec de futures commandes). Il faut pour cela maintenir par un autre moyen les deux pans de murs en calant un livre derrière par exemple ou en utilisant d’autres éléments de décors de GTP Toys comme les Radial Panels (nous y reviendrons dans les options offertes).

Les options

1:12 Radial Panel 2-pack

Ces demi-cylindres ont les mêmes dimensions (hauteur et largeur) que les panneaux classiques (237 mm x 88,9 mm). Leur intérêt est double : ils rompent la monotonie de murs droits et ils stabilisent les pans de murs grâce à leur épaisseur. Ils se fixent par le même système d’attache que les panneaux classiques.

 

1:12 Blast Door DLX

Idéal pour ajouter de la profondeur dans vos décors, la porte anti-explosion s’expose en mode ouvert ou fermé et dispose de deux panneaux inédits de contrôle pour l’encadrer.

spacewalls

Le tout s’assemble par les pinces déjà mentionnées.

 

 

Comment présenter les Spacewalls ?

Outre l’alignement ou la création de couloirs avec plus ou moins de relief selon vos possibilités (principalement financières, ça coûte quand même un bras !), on peut agrémenter ses décors en ajoutant des sols et des plafonds dignes de l’Etoile de la mort !

 

Pour le sol, plusieurs solutions existent : une plaque en verre sous laquelle on aura glissé une feuille noire, ou une plaque de plexi colorée ou encore (c’est encore plus simple) une plaque de contreplaqué sur laquelle on fixe un film adhésif noir brillant en vinyle.

Pour le plafond, la pratique la plus courante consiste à utiliser une plaque en acrylique transparent. J’utilise une solution plus économique avec une plaque de verre organique qui a le mérite en plus d’être très légère. Il suffit ensuite d’utiliser un masking tape noir, ou du ruban adhésif noir pour créer l’illusion d’un plafond avec des lames de néon. Une autre solution peut consister à prendre une feuille de papier calque sur laquelle on colle des lames de carton-plume noir.

 

En plus des figurines Star Wars, l’aspect  gris et géométrique de ces panneaux permet de les utiliser pour d’autres univers. Pour les Marvel Cinematic Universe, je renverse les panneaux et voilà !

Blaster
A suivre

2 comments

Remster says:

Merci pour les astuces créatives. Ca fait envie ! Dommage que ça coûte un bras…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *