Marché du jouet : l’onde de choc Toys R Us

Depuis l’annonce de la faillite de Toys R Us en septembre dernier, le marché du jouet fait l’objet d’un suivi attentif des investisseurs et des observateurs du secteur. L’impact a dépassé le secteur de la distribution et a joué sur le cours de bourse de fabricants de jouets comme Mattel et Hasbro. Les difficultés structurelles que connaît  Mattel ont subi un effet boule de neige de ce fait, et la question du rachat du géant du jouet par son concurrent direct, Hasbro, est  revenue sur la table [lire notre article] à l’automne.

En cette période de fêtes, pourtant fastes pour le secteur du jouet, le feuilleton Toys R Us se poursuit avec une nouvelle annonce assez violente tant du point de vue social que du point de vue économique. En effet, les faibles ventes des dernières semaines conduisent le groupe à envisager la fermeture d’au moins 100 magasins aux États-Unis. Selon Bloomberg, les ventes ont chuté de 15 % par rapport à la même période l’an dernier et les fermetures pourraient concerner jusqu’à 200 magasins. Le groupe possédait au début de l’année 2017, 879 magasins en propre. Les fabricants de jouets qui ont souffert de ces annonces successives serrent les dents. Non seulement ils représentent une part non négligeable de la dette du groupe à la girafe, mais en plus ils souffrent de l’image détériorée du secteur dans l’opinion publique.

Ces difficultés sont proches de celles qui affectent le secteur de la distribution en général : la montée en puissance de la vente en ligne fragilise les structures classiques. Ainsi, la filiale britannique du groupe prévoit de fermer 26 magasins, notamment les très grandes surfaces de périphérie pour se concentrer sur des magasins urbains plus petits, et, bien sûr, sur les ventes en ligne.

Blaster
A suivre

4 comments

jp says:

Déjà sur toyz mag on avait parlé de la difficulté de trouver du mega bloks dans les grandes enseignes du jouet, mais si en plus des toys’r’us ferment, ça ne va pas aider.

Blaster says:

Oui, même si Toys R Us France n’est pas pour l’instant concerné.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *