FulguroZik : Very Bad Trip – Right Round (Flo Rida ft. Kesha 2009)

 

Aujourd’hui je vous propose un FulguroZik sous le signe de l’humour puisque je vais évoquer le cultissime film Very Bad Trip. Etant assez friand des comédies déjantées, il m’était impossible de passer à côté de ce petit chef-d’œuvre du grand écran.

Je vais prendre le temps dans une partie introductive de revenir sur Very Bad Trip ainsi que sur ses originalités. J’aborderai ensuite le morceau Right Round utilisé dans le générique final du film. Bonne lecture à tous.

 

 

Quatre garçons et un mariage

Ma sensibilité à l’humour potache, rocambolesque, surréaliste m’a obligatoirement conduit à découvrir le film Very Bad Trip. En toute honnêteté, c’est ma pépite humoristique des années 2000 même si le premier American Pie avait marqué les esprit en 1999 tout comme sa suite en 2001. Certaines séquences restent exceptionnelles.

Avec Very Bad Trip, exit le groupe d’amis à la sauce “teen sex movies”, les quadragénaires dont je fais désormais partie peuvent s’identifier dans une production où l’esprit déjanté n’est plus réservé aux adolescents. Avec ce premier opus de la saga Very Bad Trip réalisé en 2009 par Todd Phillips, on ne s’ennuie clairement pas.

Le contexte initial du film qui repose sur la préparation d’un mariage donne un ton plutôt cérémonial, formel. Que nenni, l’enterrement de vie de garçon de Doug sera l’occasion d’une suite d’évènements plus rocambolesques les uns que les autres qui donneront naissance à des situations hilarantes.

Je pense spontanément à Alan qui se fera électrifier par le coup de pistolet à décharges ou bien qui se retrouvera K.O. après avoir reçu un crochet monumental de Mike Tyson himself. Le rythme du film est assez soutenu et les scènes surréalistes s’enchaînent pour notre plus grand plaisir. Un véritable classique qui engendrera deux suites.

 

 

Right Round, de R.O.O.T.S. à Very Bad Trip

Lorsqu’une musique est utilisée pour un film et qu’elle est extraite d’un album préexistant, le risque est d’associer celle-ci de manière indéfectible à l’œuvre cinématographique au détriment du dit album. Selon cette idée, le titre Right Round de Florida restera à jamais le générique de fin de Very Bad Trip, sublimant ainsi la galerie de photos qui résume la nuit surréaliste de Doug, Phil, Stu et Alan.

Qu’importe cette dénaturation concernant les origines du morceau, les qualités demeurent. Right Round appartient à l’album R.O.O.T.S. de l’artiste Flo Rida commercialisé au début de l’année 2009. Le titre repose sur une base en shuffle (ndlr : syncopes ternaires) qui insuffle du tonus à la composition.

Right Round contient également un sample du morceau You Spin Me Round du groupe Dead or Alive (1984). Au-delà du débit ternaire évoqué précédemment, il faut souligner la présence des sons synthétiques qui font de la composition une sorte de rap électro. La chanteuse Kesha, dont j’apprécie beaucoup le titre Tik Tok, contribuera aux parties vocales de Right Round. Enfin aux commandes de la composition, un certain Bruno Mars sera présent.

 

 

Epilogue

Le titre Right Round n’appartient plus à Flo Rida. Il est désormais comme agrégé, fusionné, au film Very Bad Trip. Pour notre plus grand plaisir d’ailleurs car encore une fois le générique final mettant en scène le panel de photos est simplement incroyable. A chaque visionnage je ne peux m’empêcher de sourire et parfois même de rire malgré le fait que je connaisse par cœur les clichés.

Aussi je vous offre 1m51 de bonheur en laissant ci-dessous le lien du générique de fin de Very Bad Trip incluant le titre Right Round. Idéal pour commencer une journée avec une humeur taquine. Je vous donne rendez-vous très bientôt afin de redécouvrir ensemble d’autres perles musicales. Merci à tous pour vos lectures.

 

https://www.youtube.com/watch?v=aO_BNxC43Zg

8 comments

ayorsaint says:

Pas étonné qu’on partage le même humour l’ami.
CULTE, tout est culte dans ce film : le bébé, la poule, la dent, la prostituée… j’en passe et des meilleures.

Nicko says:

Complètement mon Aurel, chaque séquence offre des situations tellement inattendues, surréalistes au possible et finalement si drôles. Le binôme Alan et le bébé est juste incroyable. Si je devais résumer Very Bad Trip le plus succinctement possible, je dirais que c’est un film iconoclaste aux accents “cartoonesques”.

ayorsaint says:

Un bon gros Tex Avery punk en somme…

Nicko says:

Oui, je pense que c’est une bonne formule !

jp says:

Ca va clairement bien ensemble, mais n’ayant vu le film qu’une fois je croyais que c’était Hangover à la fin. Je n’avais redécouvert Dead or Alive qu’à l’occasion du Astérix le secret de la potion magique dont tu avais parlé il y a quelques mois déjà si je ne m’abuse. Ce film m’aura bien fait rigolé à l’époque car c’était nouveau de voir des trentenaires tenter de se remémorer leur nuit et voir à quel point cela avait tourné. En plus voir Tyson dans une comédie pareille m’avait bien surpris. Les débuts de Bradley Cooper aussi, assez étonnant vu le style de film qu’il a fait par la suite.

Nicko says:

Mike Tyson qui chante du Phil Collins en mimant la batterie, pour moi c’est magique lol

InertiA says:

Ce film s’inspire énormément de “Very Bad Things” d’ailleurs (qui est le titre original, contrairement a Very Bad Trip, peut on y voir une tentative de ressembler à l’autre ?)

Nicko says:

Merci beaucoup InertiA pour ce lien avec le film Very Bad Things que je ne connaissais pas. J’ai lu rapidement le synopsis et effectivement il y a une sorte de filiation qui n’est pas que nominative. Il me semble que le titre original de Very Bad Trip est The Hangover. La traduction, pour le marché français notamment, tendrait spécifiquement à faire ressortir ce lien avec Very Bad Things ? C’est très intéressant en tout cas. Merci encore à toi ! 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *