FulgurAnime spécial épisode 1 : Batman The Animated Serie

Parce que chez Fulguropop on est pas des rigolos (sauf Lanace), j’inaugure aujourd’hui une sous série de notre rubrique FulgurAnime avec ce spécial épisode 1. Le concept est simple, vous parler du premier épisode d’une série animée récente ou ancienne. Et puis selon l’inspiration du rédacteur de l’article mais aussi de ses connaissances, vous pourrez avoir des infos, du ressenti ou même de la nostalgie sur les gammes de jouets correspondantes.

Et je ne pouvais inaugurer cette série qu’avec le chevalier noir, on va donc parler de Batman The Animated Serie (on dira Batman TAS pour aller plus vite). Le premier épisode de la série est  On Leather Wings en VO et Le Duel en VF. Un choix de traduction bizarre connaissant le thème de l’épisode. Première diffusion aux USA le 6 Septembre 1992 sur la chaine FOX, en France ce sera sur CANAL+ et il faudra attendre Décembre 92 pour que la série soit diffusée.

L’épisode commence par le générique iconique de la série. C’est noir, stylisé, c’est un épisode à lui tout seul. Et cette musique. Cela fonctionne toujours aussi bien et nous mets dans l’ambiance directement.

 

 

Le réel départ se fait avec un ballon dirigeable du GCPD qui pense voir une chauve souris géante. Puis on voit cette chauve souris entrer chez PHOENIX Pharmaceutics ou elle attaque un gardien. S’en suit une séquence avec le commissaire Gordon et l’inspecteur Bullock dans le bureau du maire, Bullock pense que le suspect est Batman est veut absolument une équipe pour le capturer . La scène suivante nous présente Batman et Alfred dans la Batcave et les débuts de l’enquête. Batman part enquêter dans les locaux de PHOENIX et se fait poursuivre par les policiers sous les ordres de Bullock mais réussi à s’échapper. Nous faisons ensuite la connaissance de Kirk Langstrom, de sa femme et son père, Bruce Wayne vient leur demander des détails sur les chauve souris. Nous repassons sur Batman dans sa Batcave pour la suite de l’enquête. Retour chez Phoenix ou Batman découvre que Langstrom n’est autre que le Man-Bat, la fameuse chauve souris géante. Batman arrive à contrôler la bête et finis par le rendre à sa femme.

 

 

Ce premier épisode est tout simplement excellent car il arrive à poser toutes les bases nécessaires à la compréhension globale. Ainsi la scène dans le bureau du maire place d’emblée la personnalité des 2 policiers. Un Gordon réfléchi et mesuré, un Bullock prompt à l’action pour arrêter Batman qui semble être le suspect. On y voit même la première image de Harvey Dent qui n’est mentionné que comme le procureur. Cette première scène dans la Batcave  réussie elle à nous transmettre les relations entre Batman et Alfred, même si Batman se montre plutôt espiègle en répondant aux blagues de Alfred, chose qu’il fera bien moins ensuite. Dans un seul épisode nous découvrons aussi toutes les aptitudes de Batman : enquêteur, voltigeur, bagarreur. Et puis ce choix du méchant que je considère comme excellent pour un premier épisode, Man-Bat étant le reflet de Batman, cette confrontation ouvre bien la série. Toute nostalgie mise à part, cette épisode 1 est une réussite que ce soit dans sa construction, sa présentation des personnages et aussi son ambiance.

Comme beaucoup j’ai découvert ce dessin animé via Décode pas Bunny sur CANAL+. Je ne pouvais regarder que quand j’étais chez mon père, la réception chez ma mère par l’antenne râteau ne permettait pas d’avoir cette chaine numéro 4. C’était un rendez vous à ne pas manquer, j’aimais tout dans cette série, le design, l’humour, l’action et cette VF incroyable. Je continue à penser que ce dessin animé reste un des meilleurs tout univers confondus.

 

Niveau toys et bien je suis une bille, à mon grand regret je n’ai jamais possédé la moindre figurines de cet univers. Mon seul contact avec une figurine Batman TAS était chez ami qui possédait le Batman Infrared issu de la 2eme série de figurines. Et ce que je l’aimais cette figurine, cape en tissu, design fidèle, l’accessoire lance disque. Seule la couleur me dérangeait à l’époque. Je ne comprenais pas ce choix infidèle à l’animé. Evidemment c’est un choix purement marketing pour bien différencier chaque figurine, mais même maintenant cela me dérange et je préfère largement la figurine combat belt de la 1ère série uniquement pour la couleur. Posséder cette figurine est quelque chose qui me plairait mais cela tiendra du rêve vu les prix sur le marché de l’occasion.

 

N’hésitez pas à partager vos connaissances sur la série ou les jouets, en attendant à bientôt pour un nouvel épisode 1.

4 comments

sebastator says:

Une belle mise en lumière de cette série au combien iconique et marquante de part son design et son ambiance. D’ailleurs je trouve que cette série partage plusieurs points de filiation avec le cartoon Superman de 1941, la noirceur en moins.
Côté jouets, c’est sur que certaines versions de Batman TAS Kenner prêtaient à sourire (ça partait un peu dans tous les sens pour notre Batou dès la 4e vague) mais font toujours le bonheur des collectionneurs (dont je fais partie).
En revanche, la galerie des vilains, dans cette gamme de jouets, est une vraie réussite, avec aussi certaines pépites à dénicher (et je ne parle même pas du dragster de Robin…).
Pour allez plus loin, notons que la série a aussi fait l’objet d’un épisode de l’émission Blockbuster (sur France inter) cet été et que le superbe site « latourdesheros » lui consacre une foule de pages.

Ryuzo says:

Je partage ton point de vue, que je vais compléter en disant qu’il y a une vidéo sur YouTube d’une journaliste qui rend hommage à la regretté Shirley Walker (non, elle n’est pas Texas Ranger), compositrice et cheffe d’orchestre sur la série animée.

Ryuzo says:

Bravo Olivier pour ce super article.

Pour ma part il y a Batman TAS est hors compétition de part ses nombreuses qualités, depuis je n’ai pas vu d’équivalent (à voir ce que donnera la future série animée diffusée sur Prime, avec Bruce Timm, Matt Reeves et JJ Abrams à la production.

Concernant cet épisode il y a beaucoup de choses à dire. Tout d’abord tu parles du générique en disant que c’est un épisode à lui tout seul, tu as parfaitement raison puisque de base c’est un épisode test qu’avaient présenté Bruce Timm et Éric Radomski à la Warner. Ensuite cet épisode est le seul dans lequel on voit Batman en sang, la Warner avait émis un désaccord.
Dans cet épisode on retrouve en VF un couple bien connu dans le couple Langstrom, puisque ce sont Philippe Peythieu et Véronique Augereau, alias Homer et Marge Simpson. Une VF incroyable sur cette série, la VO est également superbe avec une directrice artistique (Andréa Romano) qui a su caster et diriger les bons comédiens.

Encore bravo et 🙏.

Julortk says:

Batman TAS, c’est au Panthéon des séries animées. Tout est réussi dans cette série, tout.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *