GI Joe Classified Series : Review Tiger Force Outback

Nouvelle figurine à chroniquer, un G.I. Joe 6″ de la gamme Classified Series, Stuart « Outback » Selkirk dans sa version Tiger Force. Le perso baptisé Survival pour sa sortie française en 1989. Pour ceux qui l’ignorent la Tiger Force est un groupe de G.I. Joe composé de repaints des figurines originales adoptant un motif tigré. Il s’agit de l’équivalent de la Python Patrol chez Cobra. Les deux unités sont censées être une force d’élite dans chacun des deux camps. Si la Python Patrol eut droit à sa représentation dans le dessin-animé produit par DIC après le film de 1987, la Tiger Force n’est apparue que dans des pubs TV. Elle précède d’un an sa force rivale vue que ses figurines ont été disponibles en 1988 (contre 1989 pour la Python Patrol). Depuis les deux sous-factions sont régulièrement produites par Hasbro qui adore les redeco et les économies subséquentes. Notez que pour la gamme Classified quatre références Tiger Force sont sorties l’an passé : Duke (avec le RAM), Recondo, Bazooka et Outback. De façon étonnante, pour trois de ces personnages, les figurines 6in TF devancent une version classique. Celle d’Outback devrait arriver dans les jours ou semaines qui viennent.

 

L’artwork est signé Harley Combs et continue sur la tranche droite.

 

De l’autre côté, on trouve, outre le numéro de la figurine (39), l’habituel récap des compétences et spécialités du personnage, avec une originalité toutefois. Le premier symbole ne figure pas dans la liste disponible sur le site officiel.

  • Rôle : Géographie ? (niveau 3)
  • Equipement : armes légères (niveau 2)
  • Compétence : combat dans la jungle (niveau 3)
  • Maîtrise : combat dans le désert (niveau 3)

Au dos, plus de poster, mais une composition d’un terrain de jungle avec des effets de type réalité augmentée à la façon de ce qu’on voyait fans l’assortiment Cobra Island exclusif aux magasins Target.

A l’intérieur l’insert en carton porte l’emblème de la Tiger Force.

 

Comme il s’agit de la version Tiger Force, le design d’Outback est légèrement modifié. La figurine vintage était également un redéco. Dans l’ensemble, on passe d’un barbu roux au t-shirt blanc à un barbu avec cheveux gris et t-shirt orange. En dehors du t-shirt qui arbore une sublime tête de chaton, Outback ne souffre pas trop de son traitement Tiger Force, son pantalon de treillis est particulièrement sobre comparé aux trois autres représentants de l’unité des recolos : Duke, Recondo et Bazooka.

 

La figurine possède pas mal d’éléments qui lui sont propres. Sa morphologie, plus costaud que Duke sans atteindre la taille des grands gaillards que sont Roadblock ou le Sgt Slaughter, est un peu à part dans le line up de G.I. Joe Classified.

La version 15 cm de la figurine coche toutes les cases du personnage. Le visage est particulièrement soigné.

Particularité de ce Outback, on ne sait s’il est droitier ou gaucher. Normalement, sur une figurine la latéralité manuelle s’exprime par une articulation spécifique de la main que le personnage utilise le mieux. Le pivot doit permettre un mouvement vertical alors que sur le poignet opposé, le mouvement est horizontal. Outback serait gaucher (comme pas mal de figurines de cette gamme, j’ai l’impression) selon cette logique, mais le placement de son holster sur la cuisse droite plaide plutôt en faveur d’un personnage droitier. A moins qu’il ne soit ambidextre…

 

On le voit ci-dessus tenir son pistolet et son couteau qui peuvent loger dans le holster le fourreau placé à sa cheville. Le pistolet est assez cool avec un ruban sur la crosse et un accessoire fixé sommairement sous le canon (pointeur laser ou mini-torche).

Autres accessoires embarqués par Outback : un fusil d’assault, un sac à dos, une lampe tactique et une pelle.

Le fusil est une version raccourcie du M4 sans crosse. L’aspect raccourci de cette carabine rappelle bien entendu l’Olympic Arms OA-93 porté par John Clark (Willem Dafoe) dans Danger immédiat, mais modernisée avec des accessoires et des rails de type Picatinny. Il se rapproche plus du PLR-16 de Kel-Tec pour le coup, même si la référence cinématographique a ma préférence en raison du contexte et de la spécialité du personnage. Parmi les bizarreries, cependant, on trouve le cumul de trois viseurs : une lunette, un viseur red-dot et une mire métallique. Le chargeur amovible est un détail sympa auquel nous sommes habitués, mais ce M4 possède aussi une sangle en plastique un peu rigide qui a au moins l’avantage d’être peinte en marron.

Avec la pelle, il se fixe sur le sac-à-dos. On sent que le gars part camper. Dommage que le sac ne bénéficie pas de quelques touches de couleur, sur les boucles ou les sangles, par exemple.

 

La lampe tactique est inspirée de la Fulton MX991/U Flashlight utilisée pendant la guerre du Vietnam et que les fans de G.I. Joe connaissent notamment via l’inclusion de deux de ces accessoires avec la figurine vintage de Tunnel Rat (Furet). 

Hasbro a eu la bonne idée de créer un effet de reflet avec un peu de peinture brillante sur la lentille. Elle se fixe astucieusement sur la cuisse gauche.

Au final, malgré mes réticences vis-à-vis de la Tiger Force, je crois avoir entre les mains mon opérateur G.I. Joe préféré. J’ai hâte de recevoir la version classique et de mettre en scène le personnage.

Et n’oubliez pas. Yo Joe !

Blaster
A suivre

1 comment

Cobra says:

Le scult de cette figurine est tout simplement splendide…..je l ai bien achetée et c est la première reçu en classified
Depuis d autres sont venus le rejoindre…..
J adore certaines figurines classified , celles qui ont une vrai gueule, un vrai scult pas dans le style animés…..
Celle que tu peut shooter en décor réel et qui vont te faire oublier que c est un jouet

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *