A première vue : le catch et le cinéma, même combat ?

Il y a certains métiers qu’on peut faire toute sa vie et d’autres non. Dans ce cas on parle de reconversion. Nos amis les catcheurs avec leurs corps body-buildés et huileux et des jolis slips sont aussi concernés par cette reconversion. Certains passent du coté des commentateurs, d’autres dans la chanson ou encore dans la gestion des différentes fédérations de catch. Et puis il y a ceux qui se disent que le catch c’est déjà un peu du cinéma et décide donc de passer du petit au grand écran.

Lino Ventura

Et oui, on a tendance à l’oublier mais ce grand acteur à commencé sa carrière en tant que lutteur professionnel avant de passer au catch avec un titre de champion des poids moyen en Italie en 1950.Il officiera sous le nom de Lino Borrini ou la Fusée Italienne. Il arrêtera sa carrière la même année sur blessure et passera à organisateur de combats. En 1953, Jacques Becker est à la recherche d’une gueule pour jouer avec Jean Gabin dans Touchez pas au Grisbi. Son choix se portera sur Lino Ventura grâce à sa carrure et son style italien. Ce n’est qu’en 1958 qu’il lâchera complètement ses activités dans le monde du catch pour embrasser pleinement sa carrière d’acteur avec le succès que nous connaissons tous. Lino Ventura est pour moi un acteur mythique du cinéma, son jeu d’acteur se développe au fur et à mesure des films et il incarne pleinement les films de cette époque.

 

Hulk Hogan

Terry Eugene Bollea de son vrai nom est une icone du monde du catch. Il a officié dans 7 fédérations et a un palmarès assez incroyable. Sa victoire en 1984 définira même le style du catch des années 80, la Hulkamania est lancée. La petite moustache et ce fameux déchirage de tee-shirt font partis intégrante de son image. Coté cinéma il apparaitra dés 1982 dans Rocky avec une scène ou Rocky s’oppose au champion de monde de catch. Il faut noter aussi une apparition dans son propre rôle dans Gremlins 2. On oublie volontairement tout le reste. Soit tout de même 16 films. Coté télévision il est apparu dans 11 séries dont Caraibes Offshore (Thunder in Paradise en VO) ou il a le rôle principal. Il a eu le droit a sa propre télé réalité et a aussi présenté plusieurs émissions télévisés. Soyons honnête, c’est un mauvais acteur, il a fait carrière dans le monde du catch grâce à un message positif et à son statut de vrai gentil. Malheureusement cela ne suffit pas pour percer le grand écran.

 

John Cena

Voici clairement une des plus grandes stars de la WWE. Son personnage de pseudo rappeur et son coté bon américain ont largement contribué a sa popularité. Il a fait parti des plus gros vendeurs de merchandising de la WWE  et sa popularité ne diminue pas. Chaque nouvelle apparition continue à exciter les fans. Lui aussi à donc voulu en profiter pour tenter l’aventure cinéma avec un certain succès. Il commence sa carrière avec The marine en 2006, un film produit par Vince Mac Mahon qui n’est rien d’autre que l’homme derrière la WWE. Un film clairement a oublié. C’est plutôt avec 12 rounds de Renny Harlin qu’il se fera connaitre dans le milieu, film que je n’avais que peu apprécié pour ma part. Les films s’enchainent de façon régulière mais ce sont vraiment les grosses productions qui permettent de lancer réellement sa carrière. Bumblebee en 2018, puis les 2 blockbusters Fast and Furious 9 en 2021 et Suicide Squad la même année. Ce dernier film lui aura amené une série sur son personnage de Peacemaker en 2022. Une belle reconversion sans vraiment l’être car ses activités dans le monde du catch ne sont pas terminés. Niveau acting je ne l’ai jamais aimé au micro et je ne l’apprécie que peu en tant qu’acteur, son jeu est assez faible mais je pense pourtant qu’avec une vraie direction il pourrait bien s’en sortir.

 

Dwayne Johnson

THE ROCK. Encore un catcher très important de la WWE. Il démarre sa carrière en faisant du football américain mais se blesse à l’épaule et doit dire adieu à ce sport. Il se lance donc dans le catch sur la voie de son père de son grand père. Il devient très rapidement une star du catch et son aisance au micro a contribué à son succès. Il démarre sa carrière d’acteur en 2001 dans Le Retour de la Momie. Il y joue le roi scorpion, une montagne de muscle que tout le monde remarque assez rapidement. Cela lui vaudra de reprendre ce personnage dans le film Le Roi Scorpion l’année suivante. Il tentera la comédie en 2010 avec Fée malgré lui mais le film est en échec. La suite de sa carrière est ponctuée de blockbusters mêlant action et comédie ou full action. Clairement ce n’est pas un grand acteur, il fait le job mais ses choix de films ne l’ont pas toujours aidé. Par contre la gestion de sa carrière est très bonne, il a parfaitement réussi sa transition de THE ROCK vers Dwayne Johnson et ce n’est pas donné à tout le monde de faire oublier un pseudo.

 

Batista

David  Bautista est lui aussi un catcheur de la WWE. Il y aura une très belle carrière mais nous sommes loin de la popularité des précédents. Niveau cinéma il débute en 2006 dans le rôle d’un ….catcheur. Il jouera en 2013 dans Riddick aux cotés de Vin la Famille Diesel mais c’est surtout en 2014 avec Les Gardiens de la Galaxie qu’il se révèlera au grand public. Suivront 4 autres films du MCU ou il reprendra son rôle de Drax le destructeur. Heureusement il ne se définit pas que dans le MCU et aussi participé a des films très différents, 007 Spectre, Bade Runner 2049, Army of the dead et plus récemment Glass Onion. Il a récemment déclaré qu’après les Gardiens de la Galaxie 3 il souhaitait quitter le rôle de Drax. De tous les catcheurs récents, je trouve que c’est celui qui joue le mieux. Oui c’est une montagne de muscle mais je trouve qu’il s’en sort vraiment bien et peut avoir une très belle carrière.

 

Y’en a d’autres ?

Evidemment beaucoup d’autres catcheurs ont tenté l’aventure cinéma avec souvent peu de succès : HHH, Randy Orton, Kevin Nash et même André le Géant pour ne citer qu’eux.

9 comments

ayorsaint says:

Article fort sympathique et original.
Je te trouve un peu dur avec l’ami Dwayne Johnson qui, s’il n’est pas le plus grand acteur de sa génération, est quand même un gros cran au-dessus de John Cena.
Mention très bien pour Dave Bautista dans Glass Onion.

Olivier says:

J’ai vu Black Adam ce weekend et ça confirme ce que je pense de lui, du charisme mais une jeu très faible. Je suis d’accord avec toi, actuellement il joue mieux que John Cena tout de même mais je pense que ce dernier à une bonne marge de progression, je peux aussi me planter.

Malheureusement comme souvent avec beaucoup d’acteurs/actrices ils sont enfermés dans un stéréotype de rôle.
Je vois Dwayne Johnson comme Jim Carey. Ils jouent le personnage qu’ils se sont créés et non le rôle dans le film. Ce qui est différent d’un mauvais « acting » à mes yeux (mais la frontière est mince).
Baustita je ne sais pas encore, à voir dans le futur (et c’est une bonne chose).

Olivier says:

Jim Carrey nous a clairement prouvé que c’était un acteur incroyable dans The Truman Show, puis il a essayé plein d’autres choses pour prouver qu’il n’était pas que Ace Ventura ou The Mask.

+1 pour Truman Show. Mais depuis trop longtemps ce n’est devenu que la caricature de lui-même.
C’est dans ce sens que je vois en 2023 Carrey et Johnson, ils jouent eux-même 90% du temps et non le rôle du personnage du film 😉

C’est vrai pour pas mal d’acteurs, en fait : Vincent Cassel, Nicholas Cage…

Olivier says:

Christian Clavier.

jp says:

Ca en fait du monde. Pour me faire une vraie idée du jeu de ces catch’teurs (à vos souhaits) il faudrait que je vois les films en VO. Concernant The Rock, j’ai bien aimé son interprétation de Maui (dans Vaiana). Pour Bautista je rajouterai Stuber pour lequel j’ai bien rigolé.

mindmaster says:

Pour les films qui révèlent le talent d’acteur de Jim Carrey, on pourrait rajouter aussi Man on the Moon où il incarne Andy Kaufman. Mais je suis d’accord avec toi Fury, depuis dix ou quinze ans il tourne en rond avec des personnages toujours sur le même registre, à tel point que quand je le vois sur une affiche, j’ai la même impression que quand je vois une affiche avec Elie Semoun (même si je ne pense pas qu’il puisse déployer le dixième de la vraie palette de jeu de Carrey).
Concernant Dwayne Johnson, il a clairement fait carrière sur son style décontracté, mais je trouve qu’il s’en sort plutôt bien, son « personnage » mélangeant action, décontraction et autodérision est toujours agréable à retrouver. Et puis sérieusement, vous allez me dire qu’il joue moins bien que Vin Diesel ? (même si ce dernier est certainement passer maître dans l’art de dire « I’m groot » de mille manières différentes, mais je n’ai pas vu les films en VO)
Enfin, mention spéciale à Bautista quoique je me demande comment il s’en tirera une fois sorti de son personnage de Drax qui lui offrait tout de même des possibilités de scène et de répliques savoureuses et présentait l’avantage d’être au sein d’une équipe et entouré de très bons acteurs, Chris Pratt en tête. Arriverait-il comme Dwayne Johnson à porter un film sur ses seules épaules ? Seul l’avenir nous le dira.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *