Avengers Infinity War : Review S.H.Figuarts Black Panther

Black Panther a connu un succès foudroyant. Dès son apparition dans Captain America Civil War, il a conquis le coeur d’un large public et son retour dans le Marvel Cinematic Universe a battu tous les records cinématographiques. Bon OK, dans Infinity War, il partageait l’affiche, mais c’est tout de même un sacré personnage. Il était donc logique que Bandai lui donne vie sous la forme d’une 2ème S.H.Figuarts.

La version européenne (diffusée par Cosmic Group/Tamashii Nations France) est livrée dans une boîte énorme intégrant un Tamashii Effect un peu particulier.

Evacuons tout de suite ce sujet pour nous concentrer sur la figurine. Il s’agit d’une sorte de roche volcanique en plusieurs morceaux qui peuvent être assemblés pour former un sol roc ou placés sur des socles pour simuler une explosion.

C’est un bonus intéressant, mais je ne suis pas sûr de voir le lien avec Black Panther.

Venons-en donc à T’Challa.

 

Le personnage porte un costume qui peut sembler simple, mais les textures appliquées dans le film sont magnifiquement rendues sur la figurine.

On remarque un léger souci de proportion de la figurine au niveau des abdominaux qui semblent bien étroits comparés aux hanches et au torse. Mais dans l’ensemble, malgré cet aspect un peu irréaliste, la figurine rend bien. L’aspect mat de la combinaison en vibranium fait ressortir les parties métallisées ou brillantes.

Black Panther dispose de plusieurs paires de mains, comme d’habitude avec les S.H.Figuarts. On apprécie toutefois que cette version intègre des mains avec les griffes sorties.

Certaines mains sont plus détendues et permettront des poses plus variées. Admirez le positionnement des doigts sur la photo ci-dessous, Bandai traduit une expressivité rare avec ce type de jouet.

Black Panther dispose aussi d’une tête alternative, mais sans grand intérêt puisqu’il ne s’agit pas d’une tête sans masque.

La tête supplémentaire a juste la visière des yeux ouverte. Bof…

 

La figurine dispose des articulations classiques des S.H.Figuarts.

Entre les papillons des épaules et les coudes, on arrive à sortir un pose « Wakanda forever ! ».

Mais Black Panther souffre de son design étrange des hanches (qu’on trouvait assez larges, un peu plus haut dans cet article).

Elles risquent de bloquer le haut des cuisses pendant la manipulation et il n’est pas impossible que le frottement induit ait des conséquences sur le revêtement des cuisses.

 

 

 

Mais notre super-héros africain tient quand même la route.

Blaster
A suivre

1 comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *