A première vue : Indy, c’est le roi du (ma)kadam ! (youplaboum)

Youp la boum !

Voilà que l’ami Seb bien connu des lecteurs pour ses reviews dans notre libre antenne détourne mon article.

Bon je m’attaque à un détail qui me hérisse le poil dans Les Aventuriers de l’Arche perdue.

 

 

En déchiffrant les inscriptions gravées, le vieil homme apprend à Indy et à Sallah que le bâton doit mesure six kadams, une indication que Salah convertit de tête : 1,80 mètres. Le kadam fait donc 30cm, l’équivalent d’un pied dans le système de mesure impérial en vigueur aux US. Mais le bâton doit être plus petit.

En effet, au verso figure la mention de la nécessité de retirer un kadam de la mesure annoncée. Le bâton devrait donc mesurer 1,50 m.

 

On se rend compte que le bourdon est plus grand que Harrison Ford. Or l’acteur mesure 1,85m.

Une grosse incohérence qui s’ajoute à celle du concept de la salle de carte. Pour désigner un point particulier sur la maquette via un rayon traversant le cristal du pommeau médaillon, il aurait fallu préciser un horaire et un jour spécifiques. En effet, fonction de la date, le soleil frappera probablement à un endroit différent.

 

Heureusement que ce genre de fantaisies ne nous empêche pas d’apprécier le chef d’œuvre du cinéma d’aventure qu’est ce premier film d’Indiana Jones !

Blaster
A suivre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *