Interview : Anthogeek, du coup de cœur nostalgique à You Tube

 

Je vous propose durant les mois de novembre et de décembre une série d’interviews spécialement réalisées pour votre magazine FulguroPop. L’idée est de mettre à l’honneur de véritables personnages en lien avec la pop culture. Des artistes au sens large du terme en passant par les collectionneurs ou encore les vidéastes, vous découvrirez au fil des semaines des portraits originaux.

Le premier échange que je vous propose est celui que j’ai eu avec Anthony, plus connu sur You Tube à travers sa chaine Anthogeek. Passionné par le cinéma des années 80 et 90 ou encore par les produits dérivés, que ce soit des jouets, des accessoires décoratifs ou des répliques à l’échelle 1, Anthony vient se livrer un peu plus spécialement pour FulguroPop.

J’ai découvert un personnage particulièrement sympathique, farouchement déterminé à transmettre la passion qui l’anime. Bonne lecture à tous.

 

 

Bonjour Anthony, peux-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ? 

Anthony : Bonjour à tous, je m’appelle Anthony, j’ai 35 ans. Je suis marié et j’ai deux enfants. J’habite dans les Bouches-du-Rhône. En dehors de mon travail, je consacre mon temps libre à ma famille ainsi qu’à ma passion pour la pop culture. C’est à travers ma chaine You Tube que je présente différents objets, essentiellement en lien avec mon enfance mais pas que.

J’aime beaucoup les produits dérivés qui m’évoquent des souvenirs. Je fonctionne vraiment au coup de cœur et j’essaye justement de présenter “les collectors” qui m’ont enthousiasmés.

 

 

Peux-tu nous dire comment t’est venue cette idée de partager tes souvenirs sur le média You Tube ? Quels ont été les éléments déclencheurs ?

Anthony : Alors plusieurs choses sont à prendre en compte. D’abord, avec ma femme, nous sommes des passionnés de déco. Aménager notre intérieur, créer des atmosphères, est quelque chose qui nous est cher. Lorsque nous avons acquis notre maison, nous avions en tête de consacrer une pièce de celle-ci à la création d’une salle de jeu afin de partager de bons moments avec nos enfants et nos amis.

Une sorte d’espace dédié au fun. Mon idée de départ était de reprendre le thème de Mario Bros pour décorer la pièce. Je me suis donc procuré des stickers, nous avons peints les murs en reprenant des éléments cultes du jeu vidéo.

Dans cette première “game room”, j’ai commencé à exposer mes différentes acquisitions quotidiennes en tant que collectionneur adulte. Le rétrogaming avait largement sa place. J’ai pris énormément de plaisir à retrouver des anciennes consoles comme la Nintendo NES. Les jouets avaient également la part belle, essentiellement ceux que j’ai connu lorsque j’étais enfant. Et parmi ceux-ci, un en particulier a été l’élément déclencheur concernant mon aventure You Tube.

Il s’agit d’un Boglins, l’une de ces affreuses marionnettes qui représentaient des monstres dont les yeux pouvaient être animés. L’émotion était telle lorsque j’ai remis la main sur ce jouet que j’ai eu envie de partager ce bonheur mêlé à l’excitation. En toute franchise, je pensais que j’étais le seul à être dans ce délire et jamais je n’aurais cru que nous étions si nombreux. La plateforme You Tube était pour moi un moyen ergonomique de partager cet engouement nostalgique, sans me douter que ça allait devenir un véritable média, une forme de réseau social.

 

 

Comment pourrais-tu définir ton parcours de collectionneur ? A t-il évolué au fil des années ? 

Anthony : En fait ma posture de collectionneur est indissociable de You Tube. Très sincèrement, l’un ne va pas sans l’autre me concernant. Il m’est totalement impossible de ne pas partager l’engouement, le bonheur et la joie que je peux ressentir en achetant ou en recevant un produit dérivé. Le partage est réellement au cœur de ma vision de la collection. C’est mon moteur.

Je sais qu’il existe des collectionneurs qui préfèrent stocker leurs trésors et ne pas les montrer. Je respecte parfaitement ce choix. Pour moi, l’épanouissement passe par l’échange au sens passionnel du terme. C’est à dire que l’objet permet de créer une interaction, de la discussion, de découvrir d’autres passionnés. C’est un véritable connecteur social.

Concernant ma collection, il y a eu effectivement une évolution. Au départ j’ai plutôt orienté mes recherches vers les jouets que j’ai connu dans mon enfance. Je voulais retrouver des souvenirs. Et puis le temps passant, je me suis mis vraiment à fonctionner au coup de cœur. De la réplique life size aux Hot Toys format 1/6ème, j’ai réuni des pièces qui m’évoquent tout ce qui a marqué mon enfance : films, séries, dessins animés etc…

 

 

Quel est ton ressenti vis-à-vis de ton aventure sur You Tube  ? Est-elle globalement positive ou bien regrettes-tu certaines choses ? 

Anthony : Je m’amuse beaucoup sur You Tube. J’ai fait des rencontres incroyables, que ce soit avec des passionnés comme moi ou bien des artistes talentueux. Je me souviens dans un hôtel, lors d’une convention, avoir échangé avec Joe Dante, le réalisateur du film Les Gremlins, qui m’a accordé une interview. Même aujourd’hui ça me paraît encore surréaliste.

You Tube est un véritable connecteur social et j’ai vraiment beaucoup de chance d’être entouré par des gens très bienveillants. Alors il y a toujours quelques personnes méchantes, malintentionnées, mais c’est vraiment une infime partie. J’espère partager encore plein de bons moments avec ma communauté.

 

 

Si tu devais citer trois œuvres de la pop culture qui t’ont influencé, qui t’ont marqué, quelles seraient-elles et pourquoi ?

Anthony : Sans hésiter, le premier Jurassic Park de 1993. C’est quand même la première fois que l’on voyait sur un écran des dinosaures plus vrai que nature. C’était juste exceptionnel. Ensuite le premier film des Tortues Ninja sorti en 1990. Quand je l’ai découvert durant mon enfance, je n’arrivais pas à m’imaginer qu’il y avait des acteurs dans des costumes pour représenter les quatre tortues ! Enfin E.T., l’extra-terrestre de 1982 réalisé par Steven Spielberg. Il y a tellement d’émotion dans ce film.

Un peu plus globalement, je suis un mordu de la période cinématographique appartenant aux années 80 et 90. Ce sont mes deux décennies de prédilection et très sincèrement, c’était la meilleure période. Les chefs-d’œuvre se sont enchainés comme jamais. Si je devais citer une quatrième licence qui m’a marqué, je dirais Beetle Juice et l’univers de Tim Burton.

 

 

Je te laisse conclure cette interview par les mots que tu souhaites.

Anthony : Si tu me le permets, je voudrais partager dans FulguroPop la citation que j’utilise à la fin de mes vidéos et qui symbolise vraiment mon approche de la vie : “Pensez comme un adulte, vivez comme un jeune, conseillez comme un ancien et ne cessez jamais de rêver comme un enfant”.

Je voudrais également te remercier Nicko pour notre échange ainsi que le magazine FulguroPop que j’ai eu plusieurs fois l’occasion de lire. C’est du super boulot. Je vous donne rendez-vous à tous sur ma chaine You Tube Anthogeek pour partager plein de bons moments !

 

13 comments

Tiens, c’est sympa de lire des interviews aussi.

Merci Nicko et merci Antho pour cette contribution.

Nicko says:

Je t’en prie Ju, merci à Anthony qui s’est prêté au jeu de l’interview avec une extrême gentillesse.

Ryuzo says:

Il transpire la passion qu’il transmet avec générosité, surtout qu’il aborde des univers qui parlent au plus grand nombre. J’ai adoré ses reviews sur Batman TAS même si j’ai aimé aussi les autres. Et sa collection room est juste incroyable, chapeau ☝️👌.

sith says:

Moi je pense comme un enfant, je vis comme un vieux et je rêve comme un ancien. Tiens d’ailleurs y’a Derrick sur Teva ce soir. 😘

jp says:

Je préfère Columbo ;p

Padawan says:

Yeahhhh sympatoche cette interview et effectivement est un joyeux drille passionné. C’est un plaisir de zyeuter ses vidéos, les déballages des cadeaux surprises me font bien marrer 😁

Padawan says:

Antho*

J’ai oublié lol 🤣

Julortk says:

C’est un énorme passionné. Je le suis sur Instagram et parfois sur YouTube. Son sens du partage, c’est ce que j’aime aussi quand je fais une libre antenne, transmettre ce qu’on ressent.
Et merci FulguroPop pour des interviews écrites, ça fait plaisir à lire.

Nicko says:

De rien Julien, merci à toi pour ta lecture 🙂

Tu vas être servi en termes d’interviews dans les prochaines semaines. Je me suis entretenu avec quasiment une dizaine de personnes différentes. Des âmes plus intéressantes les unes que les autres, chacune ayant ses particularités 🙂

C’est un youtubeur que je suis depuis pratiquement ses débuts.
J’aime bien son côté nature, un peu maladroit parfois surtout lors des unboxing, mais on sent la passion et l’envie du partage.

Semias says:

Très classe comme article

Benjamin says:

Très bon article. Merci beaucoup Nicko.
Ce gars a vraiment une très bonne mentalité.
J’aime beaucoup sa notion de partage qu’il explique dans l’article.
J’ai déjà vu plusieurs de ses vidéos sur You Tube (notamment celle sur M.A.S.K. https://youtu.be/oGPNoExiHeI) et c’est top la bonne humeur et l’énergie qui s’en dégagent.
Un vrai plaisir à regarder.
Merci Anthony !

Nicko says:

Merci à toi Benjamin pour ta lecture et ton message 🙂

Je confirme qu’Anthony a un capital sympathie ainsi qu’une énergie qui sont remarquables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *