Tamashii Nation SH Figuarts Chainsaw Man : Review Denji

Le contexte

Chainsaw Man c’est le banger du moment comme disent les djeun’s. Ce manga est venu mettre un grand coup de pied dans la fourmilière du Shonen Nekketsu. Je vous en ai déjà parlé dans un article sur l’anime héponyme. Un anime que je me permets de vous conseiller à nouveau vivement ici tant l’adaptation est magistrale. Sachant aussi que le contenu de l’œuvre originale tient du génie…

Denji c’est le personnage principal de cette histoire à nulle autre pareille. Adolescent paumé qui vit dans une cabane délabrée, il remplit des missions pour un cartel de mafieux afin de survivre. Puis tout bascule mais je ne vous dirai pas comment et il se transforme alors en démon tronçonneuse (sic) afin de servir le bien. On pourrait croire qu’on a déjà lu ce pitch mille fois mais il n’en est rien. Car Chainsaw Man prend un malin plaisir à contourner et piétiner tous les codes du genre avec une maestria évidente.

Cette figurine propose donc Denji sous sa « forme tronçonneuse » (re sic) et avouez que le design lui-même est loin d’être conventionnel. Il pourrait même repousser certains d’entre vous mais, vraiment, donnez lui une chance, croyez-moi, vous serez séduits !

Le packaging

Dans la veine des packaging Dragon Ball et Naruto. Sans le sur-trait caractéristique de ces derniers sur la photo. Dommage j’aimais bien ce style. Par contre le choix des couleurs est oufissime. Ce brun couplé à l’orange et au vert fluo ça en met plein les mirettes. Je languis de voir les prochains packaging de la ligne pour vois quels palettes ils vont choisir. Celui de Power est franchement sympa lui aussi par exemple. Les éclaboussures reprennent le code graphique des couvertures du manga, l’idée est sympathique.

A l’intérieur, on ne retrouve pas beaucoup d’accessoires car la figurine ne s’y prête pas tellement. En effet, sous cette forme, pas besoin de tout un tas de mains différentes ou de nombreux visages. On retrouve donc l’essentiel avec tois types de mains qui se clipsent pas le côte des tronçonneuses. Assez rare pour le souligner. Le visage avec la langue pendante qui fait furieusement penser à Venom. Et un petit bonus avec la cravate « vol au vent ». Je n’aurais pas craché sur un petit Pochita, son animal de compagnie mi cochon mi chien tronçonneuse (re re sic) mais j’imagine qu’il viendra avec la version «humaine» de Denji. On en reparlera en fin d’article.

La figurine

Quelle qualité de finition ! Tamashii fait des bonds de géant ces derniers mois et franchi encore un palier avec Denji. Je croise tous les doigts pour que les autres qui suivront prennent le même chemin. Les détails de sculpture des visages et du cou sont bluffants. La chemise est en plastique mou ainsi que les chaussures. Au toucher, c’est vraiment satisfaisant. La silhouette de la figurine et sa ligne globale sont satisfaisante et il a du charisme même en pose museum.

Mais la figurine exprimera tout son potentiel en pose dynamique. A la manière d’une bonne figurine Spider-Man, Denji peut prendre des poses de saut et de vol assez inhabituelles pour une Figuarts. Comme il est assez aérien dans l’anime, c’est un vrai régal. Les jambes ont vraiment une latitude de mouvements très intéressante. Les épaules également. Un seul regret, le buste est malheureusement assez rigide et ne peut pas pas se plier en avant autant que j’aurais aimé pour un spider man like. Certains seront aux anges car le trou disgracieux qui apparaît dans le dos lorsqu’on plie ainsi le buste a plus ou moins disparu. Moi je regrette de ne pas pouvoir accéder à ce type de postures. Chacun son école…

Le paintjob ne souffre aucun reproche. Les détails de sang sur les tronçonneuse sont remarquables. La peinture est relativement mat sauf sur les baskets. Good game Tamashii. Une dernière chose, faites attention à ne pas vous faire mal avec les tronçonneuses qui piquent fort les doigts ! J’ai beaucoup aimé ce détail mais certains trouveront peut être ça désagréable.

Verdict

Un long discours c’est bien mais un récap en plusieurs points c’est mieux !

Points positifs

– Les articulations des bras et jambes offrent une grande amplitude

– Les possibilités de reproduction des poses de l’anime

– Les applications de peinture très propres

– Le plastique soft pour la chemise et les baskets

Points négatifs

– Le buste ne se plie pas assez en avant

– Aurait-il fallu un seul Denji plutôt que deux versions ?

Ce dernier point négatif soulève une question intéressante. Fallait-il, à l’instar de Figma, sortir une seule figurine de Denji avec bras et têtes humaines alternatives ? Ou bien ce choix de sortir deux versions est-il le bon ? Quand je vois l’ingénierie des bras avec tronço, je me dis qu’il aurait fallu beaucoup d’accessoires pour passer d’une version à l’autre. Qui dit accessoires nombreux dit surcoût à l’achat. Faisons les comptes. La Figma propose le tout en une seule fig à 140 euros environ. Ce Denji version Cahinsaw se trouve à 50 euros. J’ose éspérer que sa version humaine, même avec des accessoires ne dépassera pas cette barre. Du coup pour 100 euros, Tamashii pourrait nous proposer les deux versions avec des articulations qui feront sans doute mal à Max Factory. ¨Pour ce qui est du reste attendons les sorties définitives mais déjà le « pantalon mini jupe » de la Figma me pique les yeux…

Cette review est possible grâce à FunkyShop, notre nouveau partenaire de vente par correspondance français. Nous remercions Fabien et vous pouvez vous procurer cette figurine en suivant le lien https://www.funkyshop.fr/fr/autres-univers/3732-shfiguarts-chainsaw-man-4573102640512.html et tout un tas d’autres choses sur https://www.funkyshop.fr/fr/

CHAINSAW BLOOD !!!!!

Ayorsaint

2 comments

jp says:

C’est bien joli tout ça. Et les articulations de la SH aident beaucoup pour les poses comme tu le soulignes avec tes photos.
Ce manga (papier) je ne voulais pas le voir au début, c’était un genre d’ovni bizarre. Puis j’ai pu les emprunter à la bibliothèque, et c’est une tuerie (c’est rien de le dire), avec du suspens et du rebondissement. Comme « l’attaque des titans » au début.
Concernant le prix de la figma, je la trouve autour des 70€ sans frais de port ni tva, ca reviendrait au final à un 120€. La three zero au 1/6 est elle dans les 120 sans frais de ports et avec un sculpt aux petits oignons.

Ayorsaint says:

Merci JP pour ton com
Oui l’anime est génial, je n’ai pas lu le manga mais je me tâte fortement car je suis impatient de savoir la suite.
La Figma a aussi un soucis d’entrejambe fort disgracieux je trouve.
Et la Threezero c’est un tout autre budget pour des visages pas si réussis que ça vu le tarif.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *