Tolkien : les détails de la future exposition parisienne à la BnF

« Au fond d’un trou vivait un hobbit. » Lorsqu’en 1937 J.R.R. Tolkien, brillant professeur d’Oxford, publie Le Hobbit, il est loin d’imaginer que l’ensemble de ses récits fera de lui l’une des figures littéraires les plus importantes du XXe siècle. Dévoilant à la fois l’homme et son oeuvre, l’exposition de la Bibliothèque nationale de France, la plus grande jamais réalisée sur le sujet, réunira quelque 300 pièces exceptionnelles sur plus de 1000 m2. Conçu comme un voyage en Terre du Milieu, cet événement
permettra au public d’appréhender le monde imaginaire forgé par l’auteur du Seigneur des Anneaux, ses paysages, ses peuples et leurs langues, toutes inventées par celui qui fut professeur de langues et littératures médiévales à Oxford. Pour la première fois en France seront présentés de nombreux manuscrits et dessins originaux de J. R. R. Tolkien. L’occasion de découvrir ou redécouvrir les oeuvres littéraires, connues et moins connues, qui retracent l’histoire de la Terre du Milieu. Parallèlement, une sélection de pièces d’exception issues pour la plupart des collections de la BnF fournira un contexte pour cette création artistique et littéraire.

Ecrivain, philologue et universitaire, J. R. R. Tolkien a construit, à travers ses nombreux récits, ce qui ressemble à une « mythologie » moderne, avec ses héros, ses peuples, sa géographie, son architecture, ses arts et son histoire. Elle s’incarne dans une multiplicité de langues et une cartographie imaginaire – matrices de son
univers. Tolkien a ainsi cherché un moyen de parler du monde réel, en s’affranchissant du cadre de nos
perceptions habituelles.

Voyage en Terre du Milieu

Organisée en étroite collaboration avec le Tolkien Estate et la famille Tolkien, et grâce à la participation exceptionnelle de la Bodleian Library d’Oxford, ainsi que des Marquette University Libraries (Milwaukee, Etats-Unis), l’exposition de la BnF est conçue comme une invitation au voyage, au coeur de la géographie imaginaire de Tolkien. La première partie du parcours se déroule en une succession de chapitres qui sont autant d’escales en Terre du Milieu, depuis le Comté jusqu’au Mordor, puis au-delà, en Valinor. Chaque lieu, chaque territoire, donne l’occasion d’aborder les questions littéraires, culturelles ou linguistiques qui soustendent
son oeuvre.
Les manuscrits et dessins originaux de Tolkien – prêtés principalement par la Bodleian Library d’Oxford et les Marquette University Libraries – constituent le coeur même de ce voyage. Très souvent calligraphiés avec soin, parfois ornés de schémas et de dessins, les manuscrits constituent des oeuvres d’art à part entière. Associés aux cartes dessinées par l’auteur et Christopher Tolkien, ainsi qu’à ses nombreuses aquarelles, ils permettent de comprendre comment Tolkien crée l’univers complexe de la Terre du Milieu. Le public pourra ainsi lire des passages célèbres du Hobbit et du Seigneur des Anneaux, des poèmes en langue elfique, consulter l’arbre des langues inventées… Les dessins donnent à voir comment Tolkien lui-même conçoit son monde, les paysages, les villes ou les tours.

Une sélection de pièces fournit un contexte pour cette création littéraire et artistique pour mieux souligner ce qui en fait la singularité et l’originalité. Des contes nordiques ou des manuscrits médiévaux viennent rappeler les récits chers à J. R. R. Tolkien, auxquels il a consacré la plupart de sa vie. D’autres documents, telle une rare édition de Beowulf illustrée par William Morris, permettent de comprendre les « racines » anglaises de l’auteur. Des gravures, peintures, enluminures, objets et armes viennent mettre en contexte la représentation imaginaire que le lecteur peut se faire de l’oeuvre.Ces pièces sont toutes issues des collections les plus précieuses de la BnF (Réserve des livres rares, département des Manuscrits, département des Monnaies,  médailles et antiques…) ou d’institutions prestigieuses tels que le musée de l’Armée, le Musée des Arts
Décoratifs, le Petit Palais, la Bibliothèque nordique ou le Musée d’Orsay.

Par ailleurs, quatre des tapisseries récemment tissées d’après des aquarelles de Tolkien par la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson seront présentées pour la première fois à Paris.

Retour à Oxford

Au-delà de l’oeuvre littéraire, la personnalité de J. R. R. Tolkien est indissociable d’un lieu emblématique où il a passé la plus grande partie de son existence : Oxford. De ses études en 1911 à sa mort en 1973, cette ville est à la fois son principal lieu de vie et de travail. Ecrivain, il était également un spécialiste internationalement reconnu des littératures médiévales anglaises et nordiques. On lui doit notamment d’avoir permis à de nombreux lecteurs de découvrir des trésors tels que Sire Gauvain et le chevalier vert entre autres oeuvres médiévales qui seront présentées. Paradoxalement, en raison du succès du Hobbit, en 1937, Tolkien a d’abord été perçu comme un auteur pour la jeunesse.

Cet aspect de son oeuvre sera abordé, à côté des aquarelles du Hobbit, grâce aux merveilleuses illustrations de Roverandom, des Lettres du Père Noël et de Monsieur Merveille. Mais ce « Retour à Oxford » en présentant aussi des poèmes, des aquarelles, des notes de travail, et des récits de l’auteur parfois moins connus du grand public, dévoile avant tout l’ampleur colossale de la création de Tolkien, et replace Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux au sein d’une « mythologie » bien plus vaste. Cette oeuvre-monde, à la fois singulière et universelle, a depuis le milieu du xxe siècle été plébiscitée sur tous les continents et marque encore aujourd’hui l’imaginaire d’un très large public.

 

Infos pratiques

Tolkien, voyage en Terre du Milieu
Du 22 octobre 2019 au 16 février 2020
Galeries 1 & 2
BnF I François-Mitterrand
Quai François-Mauriac, Paris XIIIe
Du mardi au dimanche 10h > 19h
Nocturne jeudi 10h >21h
Fermeture les lundis et jours fériés
Plein tarif : 11 € – Tarif réduit : 9 € – Gratuit avec les Pass BnF Lecture/Culture (15 €/an) ou Recherche.
Ouverture de la billetterie en ligne le 16 septembre 2019 sur bnf.fr, sur fnac.com (tel : 0892 684 694 – 0,34 euros TTC/min) et sur
place.

Commissariat :
Vincent Ferré, professeur de littérature comparée à l’université Paris Est-Créteil
Frédéric Manfrin, conservateur en chef au département Philosophie

Blaster
A suivre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Paris Fan Festival : encore une édition cool

Cool. C’est le qualificatif qui convient le mieux à ce salon. Le Paris Fan Festival…

Paris Fan Festival : L’expo et les animations Toy Photo French Force

Ce week-end, c’est le Paris Fan Festival. L’association Toy Photo French Force est de retour…

Paris Fan Festival : Aperçu du Stand Hasbro (Micromania-Zing)

  Pour la troisième année consécutive, c’est un plaisir de retourner au Paris Fan Festival.…