Star Wars Acolyte : Récap de l’épisode 4 Jour (S01E04)

Retour au présent, enfin en 132 BBY, pour suivre le quatrième épisode de Star Wars The Acolyte sur Disney+. Osha et les Jedi établissent un plan pour retrouver Mae et sauver les deux maîtres sur la kill-list de Mae : Kelnacca et Sol. Comme Sol est au coeur de l’enquête, tout ce petit monde se concentre sur Kelnacca qui est parti en ermitage sur Khofar. On l’avait aperçu à la fin de l’épisode 2 et on le retrouve dans la même situation après le long flashback de l’épisode 3. Pour la petite histoire, Kelnacca est incarné par l’acteur qui a repris le flambeau de Peter Mayhew pour les films Disney : Joonas Suotamo.

 

Les scènes à l’intérieur du Temple Jedi sont assez intéressantes car la technologie présentée ressemble plus à ce à quoi la trilogie originale nous avait habitués.

Cerise sur le gâteau, Ki-Adi-Mundi fait partie du paysage. Le briefing met en évidence la sensibilité des Jedi qui craignent que le maître de Mae soit un des leurs et qui ne souhaitent pas que l’affaire s’ébruite. On trouve ici une première trace de la dissimulation des Jedi vis-à-vis du Sénat, qui culminera pendant la guerre des clones.

Sol convainc Vernestra qu’il peut résoudre le problème, il prend donc la tête d’une task force à laquelle participe Osha et Yord. Un Kel-Dor aussi de la partie, mais il ne s’agit pas de Plo Koon.

Elle s’appelle Ithia Paan.

Bon c’est cool, ils ont emmené un pisteur tynnan appelé Bazil.

Il les guide à travers la jungle dans laquelle ils rencontrent de drôles de cloportes (Umbramoth) qui s’avèrent êtres des créatures volantes un rien agressives. Osha en profite pour échanger sur la philosophie Jedi et sur le sens de la vie (et de la mort) avec la Padawan de Yord).

Mais patatras ! Bazil disparaît et tout d’un coup l’ambiance devient pesante, Sol, pris de culpabilité promet à Osha de lui dire la vérité une fois Mae arrêtée et tout le monde en sécurité sur le vaisseau.

Mae a décidé de laisser tomber sa quête. Elle piège Qimir et l’informe de son intention de se rendre aux Jedi. Toutes ces aventures reposaient sur sa croyance que sa soeur était morte. Osha en vie, elle ne doit plus rien au Maître.

Sur le chemin elle tombe sur Bazil qui donne l’alerte et elle court chez Kelnacca qu’elle découvre mort, la trace fumante d’un sabre-laser lui barrant le torse. Elle comprend que le Maître l’a devancée.

Alors que Mae est encerclée dans le refuge de Kelnacca, le Maître décide de faire son apparition.

Le casque rappelle celui de Kylo Ren et ses pouvoirs semblent considérables puisqu’il balaie les Jedi d’un revers de main.

C’est cool de voir ces lames s’illuminer de concert.

Je suis surpris que le Maître se dévoile si vite… Enfin presque puisque Mae n’a jamais vu son visage, il risque de rester un peu mystérieux quelque temps encore. En tout cas, l’hypothèse que ce soit Qimir est toujours sur la table. Il est probable qu’il s’agisse d’une fausse piste, mais cela apporte un peu de piquant à une série qui réussit à capturer à nouveau mon intérêt après un épisode 3 aux fraises.

7 comments

greg says:

Quelques longueurs encore dans cet épisode, et surtout il nous laisse sur la faim et coupe de manière brutal.

InertiA says:

Ki adi Mundi dont le lore se fait marcher dessus, cette serie devient de plus en plus naze a chaque episode….
Aucune histoire, 30 min meme pas, un wookie qui n’aura servi que d’attrape geek vu qu’il ne servira absolument a rien (sauf peut etre dans l’episode ou on verra ce qui c’est reellement passé au temple des lesbiennes comunistes) et enfin quand il commence a se passer un truc pouf finito! (et je parle meme pas du revirement de Mae aussi soudain que tres tres limite)
Le vide…

Fansolo says:

Merci infini Blaster pour ces résumés et analyses utiles et pertinentes !

Quand à la série… Mouais… on est déjà à la moitié et elle se laisse regarder mais franchement ce n’est pas terrible dans l’ensemble… plus proche d’un cross-ivre entre Obi-Wan et l’Aventure des Ewoks que d’Andor ou l’Empire contre-attaque…
Réussir année après année à appauvrir un univers acquis une fortune, faut quand même le faire !

Le début -prometteur- qui semblait assumer rétrospectivement la ringardisation subie en 1999 de La Menace Fantôme par Matrix, via un bel hommage, aura fait long feu : ce dernier épisode avec un chien renifleur nommé Bazil (détective privé ?) m’a achevé…
Heureusement que ces errances parmi les mites géantes (et non pas ces génances parmi les mites errantes -quoique) ne durent pas longtemps : on n’a jamais vu un épisode aussi court ! Halte au supplice !

Et si l’espèce de Sith casqué n’était autre que la mère des jumelles ? Et si après Ki-Adi on croisait Yoda ? En fait on s’en tape un peu et c’est ça qui est triste…

J’ai quand même bien aimé cette réplique amusante (volontaire ou pas ?) au détour de l’ennui : « nous cherchons un wookie, l’avez-vous vu ? Il est grand et poilu ! »

Je ne suis pas un fan devant l’éternel de SW, je regarde comme divertissement. J’ai apprécié les cachotteries des Jedi, cassant leur côté bienveillant et gentil. Le retournement de veste en un éclair de Mae qui fait perdre toute crédibilité, une vraie politicienne. Le maître qui apparaît trop vite et étonnamment surpuissant… me laisse dubitatif. Quand à son identité, ça sent le pétard mouillé de plus en plus. En tout ca se regarde contrairement à BoobaFist xD

ayorsaint says:

Le vrai problème de cette série, à mon goût, c’est de faire passer les Jedis pour des incompétents. Les incohérences sur la naissance des jumelles c’est dur à avaler mais voir que Yoda est donc un comploteur qui a caché l’existence des Siths à tout le conseil avec l’approbation de Ki Adi Mundi, c’est vraiment le truc de trop.
Et si on nous sort le truc du Retcon général de tous les cerveaux par je ne sais quel entourloupe c’est vraiment gros. Voilà de toute façon ce qui arrive quand on veut étirer une histoire dans tous les sens à coup de suites et préquel
Sinon Mae qui change d’avis tout à coup, c’est vraiment naze après des années de formation ça n’a aucun sens. Je ne parle même pas des jedis qui ont gardé un vieux slip du Wookie pour le faire renifler à une marmotte pisteuse… Là c’est presque marrant donc je l’ai pris comme tel

Je ne sais pas. Je n’achète toujours pas le.coup du maître comme un sith.

ayorsaint says:

Je ne suis pas certain de comprendre ce que tu veux dire.
Tu penses que le maître ne serait pas un sith c’est ça ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *