FulguroPop

Le magazine de la Pop Culture

Aujourd’hui je vous parle d’un livre Star Wars un peu particulier, L’Encyclopédie illustrée des véhicules.

 

Ce livre reprend les différents éclatés de vaisseaux que Lucasfilm a produit à travers diverses éditions depuis 1998.

Entre 19898 et 2005, DK a produits plusieurs volumes liés aux films selon l’actualité du moment (traduits chez Nathan à l’époque désormais chez Hachette Heroes). Le premier a concerné la trilogie originale. Ont suivi : La Menace fantôme en 1999, L’Attaque des clones en 2002, et La Revanche des Sith en 2005.

Pour les derniers films, on a eu droit à des livres de ce type. Enfin, seulement pour Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi, les autres films de l’ère Disney ont bénéficié d’un volume fourre-tout mélangeant le concept de guide illustré et des plans secrets. Cette décision éditoriale a surtout porté préjudice à ces derniers pour des raisons évidentes d’économies.

Bref je suis très très fan de ces livres et je suis content d’avoir pu mettre la main sur ce volume plus compact que les livres originaux et permettant compléter ces derniers.

En effet, cette édition si elle reprend quasi intégralement les illustrations déjà publiées diffère des précédentes. On y trouve par exemple des vaisseaux qui ne figuraient pas dans les éditions originales.

Le Home One, par exemple, est présenté avec un niveau de détail rare.

 

La Frégate Nebulon-B se remarquait par son absence du livre de 1998.

La navette impériale de type de classe Lambda est elle illustrée par la navette Tydirium utilisée par le commando rebelle pour se rendre sur la lune forestière d’Endor.

 

On note égalememtn que la traduction diffère de l’originale de 1998. On voit sur l’image ci-dessous la comparaison entre le volume de 1998 et l’Encyclopédie pour ce qui concerne le Tantive IV.

Le Night Buzzard de l’Episode IX ne figurait pas non plus dans le livre sorti en 2029.

Un bon bouquin pour les fans de Star Wars, en somme.

 

Vous pouvez vous le procurer en passant par ce lien et ainsi contribuer au financement de votre magazine préféré.

Blaster
A suivre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *