FulguroPop fait son top : nos jeux préférés de l’ère 8 bits

Après les reines de l’ère 16 bits on s’attaque à leurs grandes sœurs de l’ère 8 bits. J’ai moins connu cette période ou plutôt seulement par le prisme de la Game Boy et pas des consoles de salon mais j’ai quand même fait les trois jeux vainqueurs par des chemins détournés.

Link avait échoué à ravir la première place au mastodonte Chrono Trigger lors du dernier top mais cette fois-ci c’est bien lui que l’on retrouve en première position avec Zelda Link’s Awakening. Je ne peux pas vraiment parler du jeu tel qu’il a existé à l’origine car je n’avais plus ma Game Boy au moment où ce dernier est sorti. Mais j’ai rattrapé le retard avec son remake sur Switch et ce jeu est bien la merveille dont on m’avait tant de fois vanté les mérites. D’autant plus que je fais partie de ceux qui n’ont pas vraiment adhéré au parti pris graphique (playmobil) du remake 2018. Il s’en dégage quelque chose d’onirique que n’a pas A Link to the Past. Son seul défaut réside peut-être dans les quêtes des personnages qui, pour certaines, sont un poil tirées par les cheveux.

Sur les deux marches suivantes, sans aucune surprise ou presque, on retrouve la star absolue des années 80, Mario. Non pas que sa popularité ai baissé depuis, mais à cette époque, il y a lui et les autres. C’est LE jeu que tout le monde a fait. C’est LE jeu qui était sur toutes les lèvres. Le 3ème opus devance le premier de peu et c’est sûrement dû à des graphismes largement améliorés et des transformations supplémentaires. Mais les bases du gameplay plate forme 2D ont été posées avec le premier du nom. Miyamoto a crée un genre ou plutôt lui a donné ses lettres de noblesse. Aujourd’hui quand un studio veut faire son premier jeu plate forme 2D, c’est sur Super Mario Bros qu’il se penche afin d’en saisir les codes. Je me souviens les avoir poncés sur une même cartouche Super Mario All Stars, le remaster Super Nintendo. Mon préféré restera Super Mario World à jamais mais ses ancêtres avaient de sérieux arguments. Le tout petit dernier rejeton Mario Wonder est également un digne héritier que je conseille vivement aux amateurs du plombier moustachu.

 

Ayorsaint

2 comments

Julortk says:

Je me disais bien que j’avais raté mon rendez-vous du mercredi, le top de Fulguropop.
Je n’ai pas eu la chance de jouer au moindre de ces jeux car je n’avais pas de console tout simplement. J’ai eu des jeux vidéo 8 bits mais sur d’autres supports. Mais Super Mario 3, sa sortie avait été savamment orchestrée par Nintendo à l’époque. Personne ne pouvait y échapper, il était partout et faisait rêver tout le monde.

ayorsaint says:

Comme ça tu auras deux rdv dans la même journée 😋
L’autre sera aux frontières du réel 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

FulguroPix : one life S01E11 sur Robocop VS The Terminator sur SNES

A ma gauche, accusant 3 films et quelques genoux flingués : ROBOCOP. A ma droite,…

FulguroPop fait son top : nos jeux vidéo préférés de l’ère 16 bits

L’ère des 16 bits. Tout un pan de ma vie. Un âge d’or. Les magazines…

FulguroPix : one life S01E10 sur Streets of rage 2 sur Megadrive

C’est suite à une demande que je me lance dans Streets of rage 2 sur…