FulguroPix : Goldorak, le festin des loups par Olivier

Fulgurotop ou Fulgurobouse ? Aujourd’hui je vous parle du jeu vidéo Goldorak le festin des loups, ou Grendizer en vo pour les intimes. Un jeu concocté par les petits gars de chez Microids et Endroad. Le scénar est simple, c’est l’épisode 7 de la 1ère saison du dessin animé. Cette critique ne sera basé que sur quelques heures de jeu et vous comprendrez pourquoi en lisant la suite de l’article.

On démarre le jeu qui commence par le générique d’époque mais refait. Sympa mais sans plus. Moi ce que je veux c’est jouer  et la c’est un Fulguropoing en pleine face. Le jeu est absolument affreux graphiquement. Les décors sont vides et ont 10 ans minimum de retard. Même les derniers Pokemon sur switch sont plus jolis et pourtant ils sont loin d’être réussis. Ici les les bugs d’affichages et de textures s’enchainent, la caméra bouge dans tous les sens et mes yeux saignent devant cet affichage d’un autre âge. C’est laid tout simplement. Pourtant je ne suis pas particulièrement pro techno de nouvelles générations dans un jeu. J’aime les vieux jeux et le coté ultra réaliste d’un death stranding m’a toujours rebuté. Il y a tout de même quelques bonnes idées de mise en scène mais cela ne suffit pas.

 

 

Niveau gameplay, il y a plusieurs phases. Celles ou nous pilotons notre bon gros robot et qui constituent la majeur parti du jeu. Ces dans ces phases que nous combattons nos ennemis avec nos différentes armes : Cornofulgure, fulguropoing et autres astérohaches. Chaque attaque peut être amélioré et on sent bien cette montée en puissance. Mais qu’est ce qu’on s’ennuie, c’est lent, répétitif et au final on fait tout le temps la même chose. Il y a quelques combos agréables à l’oeil mais à aucun moment un sentiment de puissance ne se dégage des affrontements. Quelques bugs de collision viennent s’ajouter. Le bestiaire ennemi est ultra limité. Bref l’emmerdement est au maximum. Les phases à pied sont inintéressantes et seules celles sous forme de schmup réhaussent un peu le niveau.

Par contre gros point positif pour les musique. Elles sont vraiment très bonnes. le doublage Français est quand à lui très moyen.

 

 

Verdict : Fulgurobouse. Le jeu est ultra fidèle au DA, dans l’ambiance, avec la musique et le concept même de jeu. Mais cela ne suffi pas, une technique daté et un emmerdement maximal font que ce jeu est à éviter absolument selon moi et pourtant j’avais envi de l’aimer ce jeu.

3 comments

ExarKun02 says:

Les vidéos m’ont tellement ennuyé que je lui donnerai même pas sa chance à 5€ 🙁

ayorsaint says:

On dirait un mauvais jeu PS2 visuellement.

C’était couru d’avance. Annonce, puis vidéos, il n’y avait rien à espérer ou sauver.
Mis à part le côté nostalgie, aucun intérêt. Un jeu à accrocher dans une arbre pour faire fuir les oiseaux, sa seule utilité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *