FulguroPix : le match vidéoludique Capcom VS Snk 2

En 2000, Capcom sort un jeu qui réunira des personnages des 2 plus grands éditeurs de jeu de baston de l’époque : Capcom VS Snk. Ce jeu bon mais pas excellent ne sera que le brouillon de sa suite, Capcom VS Snk 2 en 2001.

 

 

Système de jeu

L’idée de base est simple. le joueur à 4 points de ratio qu’il doit répartir entre 1 à 3 personnages. Au choix du perso il faut donc attribuer de 1 à 4 points à chaque combattant. Plus le ratio est haut, plus le personnage est puissant, tapera fort et aura plus de vie. Un personnage de ratio 4 pourra facilement balayer une équipe de 3 avec 2 ratio 1 et 1 ratio 2. Ce choix est primordial et déterminera souvent l’issu d’un match.

 

S’ajoute à ce ratio un système de groove, 6 prédéterminés et un custom. Le groove est un ensemble de capacités que l’équipe sélectionnée peut utiliser en match.


De plus chaque groove possède ses propres règles pour les Super :

  • Le Groove C s’inspire du A-ISM de Street Fighter Alpha 3, la barre de Super se remplit en donnant des coups à son adversaire et contient 3 niveaux.
  • Le Groove A est plus proche du V-ISM de  Street Fighter Alpha 3, le joueur peut créer ses propres combos et une Super consomme 50% de la barre.
  • Le Groove P  prendra le parry cher à Street Fighter 3, une seule Super de niveau 3 est disponible.
  • Le Groove S emprunte sa gimmique principale à la série des Art of Fighting, lorsqu’un personnage est faible en PV, il peut balancer des Super à volonté.
  • Le Groove N est celui des séries KOF et même plutôt le 98. La barre possède 3 niveaux de super permettant au joueur de lancer 3 Super à suivre.
  • Le Groove K  viendra de Samourai Shodown. Le personnage possède une jauge de rage qui se remplit au cours du combat, une fois pleine le joueur peut lancer une Super dévastatrice.

Si aucun de ses groove ne convient, il est possible de passer en groove edit et d’avoir un groove totalement custom, un plus très appréciable.

 

Le roster

 

On a beau avoir un bon système de jeu, il faut que le roster suive. Et c’est le cas, 24 persos chez Capcom et 24 chez Snk. La ou Capcom tire principalement ses personnages de la saga Street Fighter (et la raison est nulle), les persos Snk viendront des plus grandes licences de l’éditeur : KOF, Art of Fighting, Fatal Fury, Samourai Shodown et même The Last Blade. Chaque personnage de ces jeux seront donc entièrement redessinés en sprites 2D pour le jeu, le résultat est bluffant et constitue un travail de titan. Et c’est la le problème majeur du jeu. Respriter l’ensemble du cast Snk est long, ainsi les animations seront un peu juste et moins travaillés que dans Street Fighter 3. Pire, le cast coté Capcom sera dans sa quasi intégralité repris directement des sprites de Street Fighter Alpha 3. Une simple mise à l’échelle et roule ma poule. Si ca c’est pas du boulot de feignant. En résulte un certain contraste entre les persos qui dérangera ou non.

Manette en main

Les musiques sont intéressantes et certaines me restent toujours en tête. Les décors seront en 3D et pas toujours formidables. Ca fait le job mais on est loin de la richesse de SF3.

Le mélange ratio et groove rend le jeu extrêmement riche et tactique. Ce système amène un réel plaisir de jeu, les commandes répondent parfaitement et je jeu sera un exemple de gameplay. Il est encore très joué à travers le monde et ce n’est pas pour rien.

J’ai découvert ce jeu à sa sortie sur Dreamcast et entre potes nous y avons passé des heures. Des heures à se mettre des tatanes virtuelles en cherchant toujours la bonne équipe et le bon groove :Ryu, Ken et Akuma en groove C, simple et efficace ou bien Sagat, Cammy et Geese Howard en groove K, un véritable enfer pour l’adversaire mais une équipe difficile à prendre en main.

 

 

Loin de moi l’idée de lancer la bagarre … quoi que… Mais vous êtes plus team Capcom ou team Snk ? Je n’ai plus qu’une chose à dire : FIGHT !

2 comments

Quel jeu, forcément sur Dreamcast également et un incontournable de la console. Mega fun à deux, que de temps passé dessus.
Effectivement on sent un rendu un peu bancal dans les sorties comme si bien expliqué. Concernant les décors j’avoue que je les trouve pour certains trop en décalage (décor 3D et perso en 2D).
Jeu technique mais aussi terriblement amusant en mode “no brain” à 2 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *