GI.Joe Ultimates – Super7 : Review Cobra Battle Android Trooper (BAT)

Après la review du Cobra Commander (et celle de Snake Eyes et Duke par Julien EnjoyJP), je vous propose de clore cette série d’articles sur la wave 1 des figurines G.I.Joe Ultimates de Super7 par le Battle Android Trooper (BAT) connu en 1988 en France sous le nom de Crabe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FulguroPop (@fulguropop)

 

Le packaging est sensiblement le même que pour Cobra Commander.

 

 

Seuls le nom et la file card sont modifiés.

 

Bien entendu, l’introduction dans la saison 2 du dessin-animé de ces robots soldats fut une bénédiction pour les animateurs de Sunbow (et probablement suggérée par le studio à Hasbro). Enfin on allait pouvoir avoir des dégâts permanents causés par des explosions et des tirs de laser. Sur des robots, ça passe.

 

Les deux plateaux de présentation du jouet semblent moins généreusement garnis que pour Cobra Commander. Je pense que c’est dû au fait que les accessoires du BAT originle, le sac-à-dos et les trois extensions pour les bras ne m’enthousiasment pas plus que ça, c’est du vu et revu. Comme pour le BAT Classified de chez Hasbro, la version Ultimate 7″ mise sur des armes amovibles et des éléments interchangeables pour simuler la destruction de l’androïde.

Le design est clairement celui du dessin-animé. Le viseur rouge est un marqueur déterminant en la matière.

On voit bien ici la différence avec Hasbro. Il existe un point commun cependant. En effet sur les deux figurines, le torse n’a pas d’image lenticulaire, mais une représentation sculptée de l’image originale. Celle de Super 7 est plus fidèle à la fois au design du jouet et à celui du dessin-animé. Le torse est sur cette portion recouvert d’une plaque en plastique transparent amovible. Le mécanisme est dissimulé sous la bandoulière où sont suspendues deux grenades rondes.

 

Une fois la plaque de plastique retirée, on peut fixer un effet d’arc électrique qui va très bien avec la tête endommagée alternative. Il convient également à l’autre “tête” complètement explosée.

 

La figurine est nettement moins souple que la Hasbro, mais c’est une sorte de marque de fabrique chez Super7.

 

C’est particulièrement gênant pour tenir le fusil. Notre androïde est plus à l’aise avec un pistolet.

 

Ce dernier tient dans le holster.

Le BAT dispose de trois extensions pour remplacer ses mains qui sont des reproductions fidèles de celles du jouet vintage : pince (qui lui a valu son nom FR), lance-flamme et canon laser.

Le sac à dos est moulé dans un plastique rigide, son système d’attaches est particulièrement fragile.

Mais ça se recolle.

 

Le Battle Android Trooper bénéficie aussi de mains alternatives : au repos, poings ou pour tenir une arme.

Aucune de ces extensions ne permet à première vue de porter le bras arraché qui est aussi inclus dans la boîte.

Au final, la figurine plus massive que le Cobra Commander s’avère bien moins ludique. Avec deux de ces bestioles j’arrive tout de même à faire des présentations sympa sur mon étagère.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *