Star Wars Bad Batch : Récap S02E10 Récupération

C’est comme chaque semaine avec un faible espoir, et l’impression de jouer à la roulette russe, que je lance le nouvel épisode de la série Star Wars The Bad Batch sur Disney+.

Le dixième épisode de cette deuxième saison se déroule à la suite du précédent. Nos héros sont naufragés et attendent que Cid les récupère. Ils tentent de réparer une épave pour se rendre dans une ville de l’autre côté de la planète. Au cours de l’échange, Omega a l’idée de tracer le Power Droid (Gonky) resté à bord du Marauder qui a été volé pour retrouver les deux.  J’ai du mal à croire qu’une batterie sur pattes soit traçable, mais bon.

Le jeune voleur qui s’appelle Benni, n’a pas quitté la planète et prévient son complice Mokko qui s’avère être une espèce de chef de gang local. Il échange son butin contre des rations d’eau et au vu de sa réaction face à une barre de nourriture trouvée sur le sol du vaisseau, la vie sur cette planète n’a rien d’une sinécure.

 

La dépendance vis-à-vis de Mokko rappelle un peu celle de Rey face à Unkar Plutt et très dickensienne de Solo face à Lady Proxima . J’ai d’ailleurs cru un instant que cet alien était aussi un Crolute, mais probablement pas. Lui en tout cas vit bien et ne se rationne pas alors qu’il exploite les mineurs (au double sens du terme) d’ipsium. Notez qu’il emploie pour sa sécurité des droïdes dont le corps semble proche de celui des Droïdes Commandos séparatistes.

Grâce à Omega, la Clone Force 99 retrouve Gonky et apprend de Benni où se trouve le vaisseau. La mission d’infiltration apporte un peu d’intérêt à cette aventure. Une fois encore la réalisation sauve l’épisode. On en prend plein les mirettes pour une série d’animation lambda.

Une fois arrivés au vaisseau, l’équipe se sépare. Pendant que les clones adultes s’attellent aux réparations,  Benni et Omega partent désactiver l’écran laser qui bloque le décollage du Marauder. L’occasion pour les deux enfants d’évoquer leurs vies respectives et leur relation aux adultes qui les entourent.

Alors que Hunter et les autres gèrent leur détection par deux gamins de la bande de Mokko, ce dernier fait prisonnière Omega balancée par Benni, mais la discussion qu’il a eu avec Omega et la découverte que Mokko ment à ces ados à propos de la rentabilité de la mine le conduisent à reviser son jugement. Rien que du très classique, en somme.

 

La confrontation sur un pont de singe dans le puits de la mine est assez dingo. Mention spéciale pour la réplique de Wrecker “we don’t miss”. Benni survient et apprend la vérité au reste du gang qui se retourne contre Mokko. Alors qu’un droïde est sur le point de balancer Omega dans la mine, celle-ci se récupère avec l’aide de Hunter, mais la pirouette est tellement improbable que l’hypothèse que la gamine soit sensible à la Force chemine un peu plus dans mon esprit. Omega sauvée, Wrecker et Tech dégomment les robots permettant ainsi aux enfants de se venger de Mokko qui chute dans le fond incandescent de la mine.

Il est temps pour les clones de repartir vers de nouvelles aventures et de s’approcher de la fin de la saison 2.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *