Ultra Street Fighter II – Review – Storm Collectibles – Sagat

Ayant découvert la licence Street Fighter avec le “2 Prime” sur Megadrive puis le “Super” toujours sur la même machine, elle est restée une série que j’aime suivre et jouer.
A ce sujet je vous invite à découvrir 2 articles que le petit Nicko vous avait préparé il y a quelques temps :

-FulguroPix : Street Fighter II – The World Warrior (Capcom 1992)

-Visual Art : Super Street Fighter II – Super Famicom (Capcom 1994).

 

Il y a des années (2005/2007), j’avais découvert l’existence de figurines SF grâce à la boutique Lulu Berlu (ravissement des yeux, génocide du porte-feuille). Je venais y flâner durant mes formations sur Paris, c’est à dire quasi tout les 2mois xD
Ainsi je me suis retrouvé dans mon sac avec 3 Sota Toys (gamme de 2005), Akume, Guile et Claw (Balrog ou nommé Vega pour chez nous). Pour l’époque c’était bien/correct mais surtout je bavais sur Sagat (pas la version normale de 15/16cm, mais la monstrueuse de 26cm). Bien évidement les proportions et finitions étaient …particulière mais il en imposait.

Donc quand Bandai avec sa gamme SHFiguarts, des figurines d’action de collection que je collectionnais depuis quelques temps déjà, c’est intéressé à SF, j’ai sauté sur l’occasion.
A la sortie (2017) les figurines étaient bien, même si un peu fluettes notamment Chun-Li sans parler de son visage un peu trop poupon. Mais un nouvel acteur allait rentrer sur le ring et mettre KO en un instant Bandai.
Je parle de Storm Collectibles qui aujourd’hui continue de proposer doucement du SF mais également d’autres licences. Mortal Kombat (si seulement je pouvais prendre tout ce que je voulais, j’aurai rempli des étagères entières), mais également du King of Fighter (Terry Bogard toi aussi snif…) ou même encore récemment Golden Axe ou Tekken…

Nous savons que les Figma, ShFiguarts ne sont pas de vraies 1/12, mais s’en approchent. Les Figma par exemple sont vers 1/10 quand aux SHFiguarts elles tournent dans les 1/11.
Storm Collectibles se targue de proposer des figurines aux 1/12. Et c’est là que tout se complique…

Descriptions différentes selon les sites et même venant du fabriquant, face à la réalité une fois en main, un vrai sac de noeuds.
Au moment de l’achat il n’y avait pas de comparaison comme aujourd’hui juste des visuels officiels qui montraient clairement le Sagat de Bandai comme étant plus grand d’une tête mais surtout très svelte par rapport à Ryu SHF.
Alors certes nous ne sommes pas dans l’exagération d’un Street Fighter Alpha ou un peu moins comme dans SF IV. Pourtant et le problème est bien là, la SHFiguarts est vendue comme personnage venant justement de ce dernier donc il devrait être un minimum mastoc.

Voici donc un tableau où je vous laisse tirer vos propres conclusions :
Note – La taille en gris de “SHF Réelle” de Sagat est une interprétation venant de photos, car Sagat, Claw et Ditacteur font en SHFiguarts la même taille et c’est un problème.

 

Alors certes nous savons tous que les marques mentent sur les tailles et ratios (çà sent le dérapage cette phrase encore une chance que Nicko ne soit pas dans les environs xD) avec la réalité une fois en main. Mais là c’est … important, trop. De plus vouloir une vraie cohérence est utopique mais si on pouvait ne pas avoir David et Goliath…
Après comme j’ai pu le dire, selon les itérations dans la saga des Street Fighter les corpulences sont différentes. Alors entre un poids léger SHFiguarts ou le Golgoth de Storm je préfère encore ce dernier, mais j’aurai clairement préféré qu’il fasse la taille indiquée sur les sites de l’époque (et encore beaucoup répandue aujourd’hui) cela aurait été plus cohérent. Car notre ami de chez Storm est plus grand qu’un Drone Alien.

Les Dalton

Maintenant reprenons un déroulé habituel, en terme d’accessoires nous sommes bien loti.
-3 têtes supplémentaires dont une en sang comme l’avatar du jeu, rien à redire.
-Des paires de mains différentes pour varier les plaisirs.
-Une boule de feu (pas très fan du rendu) et son stand pour refaire les Tiger Shot.

 

L’amplitude de mouvements est très bonne et les articulations suffisamment rigides pour garder notre grand gaillard en équilibre.
Tiger Knee ou simple coup de pied, aucun problème.

 

Comme les SHFiguarts les épaules se déportent pour permettre de croiser les bras. Même si non parfait car le torse gêne, le rendu fait tout de même illusion correctement.
Seul vrai regret les poignets qui ne s’inclinent que très peu, entrainant facilement le décrochement des mains car la tige de clipsage est assez courte.

“Piètre Dieu…”

Storm utilise du plastique souple/caoutchouc pour le short ou plus exactement le “slip” (Nicko aka Slipman est-il lui aussi un homme caoutchouc à la manière de Luffy de One Piece ? Mystère).
Le torse est également concerné, il faut faire ainsi attention car les jours apparaissent rapidement montrant les entrailles de la bête. Je regrette qu’il n’y ait pas un blocage interne de la langue du squelette au niveau du torse qui aurait pu se loger dans l’enveloppe et non juste venir se poser. Elle ne sert à rien/pas grand chose si ce n’est d’empêcher le torse de trop descendre.

 

Du fait de la taille, des détails et tant pis pour la cohérence, Storm Collectibles met un Perfect aux SHFiguarts et cela sans voir leur barre de vie entachée (même si la différence de tarif fait mal mais se comprend en partie par la réalisation du produit).
GAME OVERRRRR

On est jaloux gamin ?!
FurySanctuary

7 comments

jp says:

Les figurines storm sont pour moi au dessus des SH concernant street fighter et storm a sorti de belles figurines MK mais qui pour les anciennes peuvent présenter des pbs de casses aux épaules à ce que j’ai vu sur FB. Mon fils se plaint également que sa scorpion ait pris du jeu facilement au niveau d’une jambe, mais malgré des bras un peu gros (pour leur système d’articulation) il en est globalement content. En ce qui me concerne c’était le Kyo de KOF et Axel de Street of rage qui me faisait de l’œil mais il faut bien faire des choix quand le porte feuille est limité. Pour certaines figurines je peux parfois être un peu déçu concernant le rendu du visage.

Ah, ce Sagat, il me rappelle des souvenirs pas très agréables… Mais je n’arrive pas à lui en vouloir tellement il transpire la classe!
Je l’avais acheté je ne sais plus où à l’époque et ça n’a pas bien fini 🙁
Et quand je le vois, j’ai malgré tout encore envie de sauter le pas! C’est fou d’être aussi peu raisonnable!!!
Merci (ou pas) pour ce billet sur ce véritable monstre qui ravive la flamme 🙂

Nicko says:

Rhalala Sagat ! Je l’ai beaucoup joué dans l’opus Alpha 3. Son design dans cette saga (notez le jeu de mots, merci !) était vraiment fantastique. De plus, son background en fait un personnage beaucoup plus complexe et torturé qu’il n’y parait. On est loin de la grosse brute dégénérée.

Merci Furynette pour ce moment de lecture bien agréable 🙂

Et pour répondre à ton interrogation : “Nicko aka Slipman est-il lui aussi un homme caoutchouc à la manière de Luffy de One Piece ?”

Oui, je m’étire à volonté ! Ah ah 😀

Ryuzo says:

Moi aussi j’me tire à volonté 😒

Moi c’est sur le IV qu’il a fait des ravages face à un pote, les Tiger haut,bas,bas,haut…uppercut, knee xD

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *