Seigneur des anneaux : les cadeaux empoisonnés de Sauron

 

S’il est un Père-Noël qu’on aurait pas vu venir dans la culture populaire, c’est bien Sauron. Pourtant, le grand méchant du Seigneur des anneaux, la plaie du 2ème et de la fin du 3ème âge de la Terre du Milieu, a bien été appelé par les Elfes Annatar ce qui en Quenya signifie, le Seigneur des dons.

Comme on devrait le découvrir dans la prochaine série Rings of Power qu’Amazon diffusera à la rentrée prochaine, et comme le raconte le Silmarillion, le deuxième âge voit l’arrivée en Eregion d’un Maïa (une divinité de rang inférieur comme les magiciens du troisième âge) qui va marquer l’histoire des Elfes et faire renaître des peurs qu’on croyait disparues depuis la chute de Melkor/Morgoth.

Sauron s’appelait à l’origine Mairon et faisait partie de la suite d’Aulë le dieu forgeron. Corrompu par Melkor, il participe à ses campagnes et assiste à sa chute à la fin du premier âge.

Caché sur la Terre du milieu il ne réapparaît qu’en l’an 1200 du Deuxième âge quand il se présente aux Elfes comme envoyé des dieux (les Valar) pour gagner leur confiance. Suspecté par Galadriel, Cirdan et Gil-galad de ne pas être aussi bénéfique que les apparences le laissent croire, Annatar s’emploie à séduire Celebrimbor dont le royaume d’Eregion le place au contact régulier des nains de la Moria.

Là, Sauron comble de présent les artisans et joailliers elfes. Avec l’aide d’Annatar, les anneaux de pouvoirs sont forgés. D’abord les anneaux mineurs, puis les Neuf et les sept anneaux des rois nains. Celebrimbor forgea seul les Trois, préservant Narya, l’anneau du feu, Nenya l’anneau de l’eau et Vilya, l’anneau de l’air, de l’emprise du mal.

La ruse de Sauron ne dura pas. Autour de 1600 2A, Celebrimbor démasqua Annatar  qui déchaîna ses troupes sur l’Eregion. Celebrimbor fut tué en 1697 et les trois anneaux revinrent aux seigneurs elfes les plus puissants : Cirdan, Galadriel et Gil-galad.

Pour conclure et reboucler avec mon introduction, si vous cherchez une version tolkienesque du Père-Noël, regardez plutôt du côté de Tom Bombadil 😉

Blaster
A suivre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Comics : G.I.Joe A Real American Hero Compendium Set

Voilà un  Kickstarter qui va faire rêver les fans de G.I.Joe. La bible créée par…

Star Wars : Critique de l’encyclopédie illustrée des véhicules

Aujourd’hui je vous parle d’un livre Star Wars un peu particulier, L’Encyclopédie illustrée des véhicules.…

Galaxy’s Edge : le land Star Wars dans les parcs Disney

Pendant plusieurs années, je regardais avec envie les deux parcs Disney américains qui ont la…