Ghostbusters Plasma Series : Review Trevor (Afterlife)

Aujourd’hui, on poursuit notre série de tests de produits que Hasbro consacre à la licence S.O.S Fantômes et plus particulièrement au film S.O.S. Fantômes : l’héritage. En effet, l’ensemble de la wave actuelle de la Ghostbusters Plasma Series est dédiée au nouveau film de Jason Reitman.

La première figurine (sur six, plus une build-a-figure : le Sentinel Terror Dog) est celle de Trevor, joué par l’acteur star Finn Wolfhard (Stranger Things, It).

Une fois n’est pas coutume, je vais m’attarder sur l’emballage.

 

 

 

Au dos, on trouve les informations de base : une bio multilingue assez lambda et la composition de la wave avec l’affectation des pièces de la BAF (le Sentinel Terror Dog). On voit que Trevor est livré avec le bras droit du fantôme.

 

Toutefois c’est la tranche de la boîte qui retient mon attention. Le visuel très sympa montre les quatre ados du film. Or la wave ne comporte que Trevor, Podcast et Lucky. On se demande bien pourquoi Hasbro n’a pas sorti Phoebe, l’héroïne principale dans cette wave 1. Elle a été annoncée dans un 2-pack tout en spoiler, dont l’image est dispo en cliquant sur ce lien, mais c’est tout de même un comble, non ?

 

A l’intérieur de la boîte, l’ensemble des accessoires sont visibles sur le plateau plastique autour de la figurine.

 

La figurine est donc accompagnée des accessoires suivants : le bras droit du Terror Dog, un Proton Pack avec Neutrona Wand, la carte de Summerville avec les inscriptions cunéiformes et les factieux mini-pufts qui grimpent sur le Proton Pack.

 

Le sac bénéficie d’un paintjob plus détaillé que les autres figurines. Le plastique du tube qui le relie à la baguette est un peu trop rigide à mon goût.

La figurine est celle d’un ado à l’échelle 1/12 en combi de chasseur de fantômes. Seul le logo sur le biceps droit rappelle la tenue originale. Conformément au film, elle ne porte pas d’étiquette de nom.

Le backpack s’attache dans le dos via un picot.

 

Contrairement à Lucky, l’autre ado dotée du même accessoire (dont la review arrive prochainement), la morphologie de Trevor est bien adaptée aux bretelles du sac.

 

 

Le sculpt n’est pas mal du tout avec les détails nécessaires, malgré une peinture un peu légère qui laisse le côté brillant du plastique apparaître.

En revanche, les articulations sont très insuffisantes : pas de chevilles articulées, des coudes sur pivot-boule et pas d’épaule papillon. Cela n’aide pas à la pose.

Et c’est compliqué pour attraper le manche de la baguette !

 

 

Au niveau du visage, le rendu Photo Real, c’est pas super probant. Autre souci prévisible : les cheveux bloquent l’articulation du cou.

Cette figurine bénéficie grandement de l’avis positif que j’ai formé sur le film qui me permet de fermer les yeux sur ses défauts (un peu trop nombreux pour une gamme d’ordinaire assez quali). La figurine de Trevor est disponible sur Amazon en passant par ce lien pour l’acheter vous aidez à financer le site. Je vous en remercie par avance.

Merci à Hasbro d’avoir rendu cette review possible. Celles des autres figurines de la wave (ainsi que de la BAF) suivent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *