G.I.Joe : l’histoire presque secrète du Pimp Daddy Destro

 

Avec la présentation par Hasbro de la variante Profit Director Destro, les réactions des internautes et de certains de nos lecteurs sur les réseaux sociaux m’ont incité à revenir sur l’histoire de ce design étonnant. La version originale du jouet date des années 90. Il a vite été appelé Pimp Daddy Destro (grosso modo la version mac de Destro, mais sans la pomme) en raison de sa tenue incroyable à base de col et pantalon léopard.

 

On ne pourrait évoquer le Pimp Daddy Destro sans évoquer le travail démentiel accompli par Peter Hubner avec son site www.ProjectPDD.com dédié à la version incroyable du personnage. Les rumeurs les plus folles ont couru sur cette figurine apparue dans le cadre des sets commémoratifs pour les 15 ans de la gamme 4″.

Le set Cobra comprenait Baroness, Cobra Commander et Destro donc. Mais puisque les moules servant à créer les pièces en plastique avaient été détruits en Asie, les designs originaux (Cobra Commander V1 et Destro V1) furent remplacés par des versions ultérieures (les V3 de ces deux personnages). Ils furent repeints pour l’occasion et de façon audacieuse !

Certes Cobra Commander en armure et Baroness ne reçurent qu’un coup de peinture bleue, mais Destro fut radicalement transformé. A priori, il s’agissait d’une blague de la part d’un des artistes (Steve Masso) qui fut prise très au sérieux par le designer (John Boyce) qui valida le concept avec enthousiasme. Le responsable marketing, Vinnie D’Alleva fut moins emballé à la réception des quelques échantillons produits en Asie sur la base du design controversé. La figurine fut immédiatement remaniée avec un coup de peinture noire sur les parties léopard.

 

 

Pourtant, il semble qu’au moment où la décision était prise, l’usine avait déjà fabriqué plusieurs centaines d’exemplaires qui attendaient donc d’être placés en blister. Il se trouve qu’une centaine de blisters avec le PDD furent tout de même expédiés aux US et se retrouvèrent dans les rayons de Toys R Us là-bas.

C’est donc une erreur qui conduisit à la production de ce personnage très recherché par les fans de G.I.Joe. La marque a souvent rendu hommage à la figurine mystérieuse de 1997. On retrouve ainsi en 2007 une version exclusive SDCC pour la gamme 25th Anniversary.

 

Blaster
A suivre

4 comments

sebastator says:

Merci Blaster, ton article met en lumière cette variante assez surprenante.
Cela aura permis à cette vague de 1997, souvent décriée pour la qualité de ses repaints, d’offrir une figurine archi-cotée !

Merci Sebastator pour ton commentaire. J’ai l’impression que les rééditions des années 90-2000 (les jouets DTC notamment) vont gagner en popularité avec le retour de G.I.Joe dans les rayons.

Lupo says:

Thanks pour l’anedocte, c’est toujours sympa de connaitre l’origine un peu wtf de certaines figurines.
Perso, elle me fait envie cette figurine, j’adore ce délire.

chris says:

C est vrai qu’avec son col ouvert sur la poitrine et son médaillon “breloque”, le transformer en mac des 70′ n’est à qu’un pas !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

GIJoe 50th Anniversary : Review Low-Light & Night Viper 2pack

Aujourd’hui on fait un petit voyage dans le temps. Je vous propose de découvrir des…

Marvel Legends Hasbro Pulse Live stream du 17 juin 2024

Grosse série d’annonces pour le livestream d’Hasbro Pulse ce lundi. Marvel Legends Deluxe Odin Marvel…

Actu Toys : SDCC, Street Fighter, Alf, Batman, Wolverine…

A l’approche de l’été, l’actu toys se remplit des exclu annoncées pour les différentes conventions…