Les Jouets du Mercredi : édition spéciale avec medley vintage

 

La rubrique des Jouets du Mercredi constitue un petit moment récréatif qui permet d’évoquer avec simplicité les jouets que nous aimons au sein de la rédaction. A tendance vintage, certains numéros à venir mettront cependant à l’honneur des déclinaisons plastique contemporaines.

La production d’aujourd’hui est un peu particulière puisque j’ai opté pour un format mettant en scène plusieurs jouets, une sorte de photo collégiale ou tout simplement un medley comme mentionné dans le titre. L’idée étant de retrouver l’esprit des photos de Noël ou des anniversaires, avec plusieurs références sur un même cliché.

Ces medleys seront publiés sporadiquement, probablement bimestriellement, afin de réaliser une sorte de plan général des jouets vintages qui ont été traités dans FulguroPop. Les packagings neufs, boites ou blisters, côtoieront de près des jouets en looses, toujours complets et dans le meilleur état de conservation possible.

 

 

Dans ce premier florilège de jouets, on retrouve en pièce centrale le Multi Cobra, un véhicule de la gamme G.I.Joe que j’affectionne particulièrement. Massif et robuste, cette triple unité de combat était commercialisée avec son pilote Vermine, un personnage au design très “totalitaire”.

La Bulle Mortelle ou Cobra Flight Pod, un petit véhicule assez emblématique, toujours issu de la licence des héros sans frontières. Largement visible dans le support animé, ces engins volants étaient très souvent pilotés par les fameux Cobra Troopers. Pourtant sur l’artwork du front box un Télé-Viper est représenté dans le poste de commandes. C’est tout simplement pour promouvoir un personnage commercialisé la même année que le Cobra Flight Pod (1985 datation U.S.). La fameuse publicité “indirecte”.

 

 

La licence Visionaries est dignement représentée avec Cindarr, le colosse d’anéantissement appartenant aux Darkling Lords. Les conditionnements sont un des points forts de la gamme. Les illustrations d’exception qui parcourent les packagings, conjuguées aux hologrammes, apportent un aspect qualitatif très important. Nous sommes dans un cas de figure où le contenant est presque aussi intéressant que le contenu.

Mamy Beurk, la grand-mère possédée de la licence S.O.S Fantômes, incarne parfaitement le “fun” des années 80. Colorée, délurée, à la fois stricte et excentrique, cette représentation du troisième âge est un véritable succès intemporel. La série entière des Cache Démons constitue un incontournable des jouets The Real Ghostbusters.

Le Gobots Spoiler en carte européenne apporte la touche robotique. La forme alternative, une Lamborghini Countach LP-500, est un véhicule emblématique des années 80, tout comme le thème des géants de fer transformables. Les Gobots regulars avaient comme particularité, entre autres, d’être de taille réduite et donc de se glisser facilement dans une poche ou un cartable.

 

 

Enfin, deux forces de la nature se sont glissés dans cette photo de groupe. Tout d’abord Pantéro, le célèbre mécanicien/ingénieur des Cosmocats. Un personnage très populaire qui a marqué la mémoire collective. Le profil de Pantéro nous évoque immanquablement Barracuda de l’Agence Tous Risques, incarné par le charismatique Mr.T.

Ensuite Brimstone, le puissant Rock Lords, dans sa magnifique boite fenêtre européenne. Voilà un seigneur de la roche que j’apprécie beaucoup. Le code couleurs de Brimstone est une réussite, avec un bordeaux sublimé par des touches dorées. En termes de design, on retrouve cette idée de colosse avec des proportions épaisses ainsi qu’une tête engoncée accentuant la dimension massive. Une superbe réalisation.

 

 

Notre petite parenthèse du mercredi se referme. Je trouve, à titre personnel, que réunir plusieurs références sur un même cliché apporte une dimension nouvelle à chaque jouet. Ils se conjuguent en termes de chromatique, s’éloignent sur le plan stylistique et se retrouvent dans la temporalité d’existence.

C’est autant de différences et de porosités qui s’additionnent en créant finalement un tableau, une fresque. D’autres associations de licences vintages sont à venir, avec des combinaisons nouvelles pour chaque publication. J’espère que ce concept annexe de la rubrique Les Jouets du Mercredi permettra de redécouvrir nos jouets d’enfance à travers le prisme de photos évoquant les anniversaires, Noël ou encore les catalogues d’antan.

Je vous donne rendez-vous très bientôt pour découvrir ensemble d’autres jouets des années 80. Merci à tous pour vos lectures. Cette production est spécialement dédiée à Chris alias Sith.

4 comments

ortk says:

Excellent ce medley. Ça me rappelle un peu quand on faisait le bilan avec les copains des cadeaux de Noël.

Je crois que dans ma vie, j’en ai eu un de chaque:

– un Visionaries, cassé au niveau d’une jambe, donné par un copain dégouté car il l’avait échangé contre un Chevalier du Zodiaque (scorpion) et c’était fait avoir dans le troc. Ma mère, sans savoir que j’ai récupéré le solde de ce troc, me fera une leçon culpabilisante (comme seule savent le faire les mamans) sur ce que j’avais raconté. De misère, je l’ai jeté dans un fossé tel un cadavre dont on cherche à se débarrasser.

– GoBots : le scooter rouge, donné par mon cousin car un bras était cassé. Je crois que je l’ai encore dans le fond de mon grenier.

– G.I.Joe : jamais eu, sauf très tard en 2010 je crois, dans le crossover M.A.S.K. – G.I.Joe.

– Rock Lords : trouvé par terre sur un trottoir, je l’ai eu pendant 10 minutes. Ma mère me dit que c’est sale. Je le garde quand même. Le temps qu’elle se mette en colère sur un autre sujet, mon Rock Lords sera victime de son courroux. Il finira jeter dans le caniveau par la fenêtre de la voiture après un cinglant «je t’ai dit que c’est sale, jette moi ça !». Je n’ai pas eu le temps de répondre.

– Cosmocats : j’ai le Starlion sorti en 2011 en Bandai Classics. Une de mes plus grosses déceptions. Si j’avais du faire une review sur lui, je l’aurais descendu.

Bref, ce genre d’article remonte tout ça à la surface chez moi, merci.

Nicko says:

Merci de nouveau ortk pour ton message ! 😀

Oui, c’est exactement l’idée de cette photo : retrouver l’esprit des “bilans” d’anniversaires ou de Noël.

Les références de ce premier medley sont vraiment très populaires. Nous sommes très nombreux à avoir eu un ou plusieurs jouets présentés dans ce numéro des Jouets du Mercredi. Je rejoins ton avis concernant le Starlion de 2011 que j’ai eu en main à cette époque : très décevant. Par ailleurs, te souviens-tu à tout hasard de quel modèle s’agissait-il concernant le Rock Lords que tu as trouvé sur la chaussée ?

Merci encore à toi 🙂

ortk says:

Non, je ne me souviens plus. Je crois qu’il était gris mais ce n’est même pas sûr.

Pour les Real Ghostbusters, j’ai eu la chance d’en trouver dans des solderies l’année suivante. Notamment Ecto 2, le tricycle hélicoptère

Nicko says:

Merci ortk pour tes précisions 🙂

Tout est bien qui finit bien concernant les S.O.S Fantômes ! 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *