Enfers et fantômes d’Asie : une expo d’enfer au Quai Branly

Le musée du Quai Branly accueille jusqu’au 15 juillet une exposition dédiée aux fantômes et aux démons asiatiques.

A travers plusieurs espaces, le visiteur explore dans un parcours audio 4D, les différentes représentations de l’enfer et des fantômes dans la culture asiatique de la Chine au Japon en passant par la Thaïlande, le Vietnam et le Cambodge.

Les œuvres exposées font dialoguer plusieurs univers artistiques : le cinéma, la peinture, la sculpture, le théâtre.. et même les jouets.

Fantômes affamés, femmes fantômes, vampires sauteurs et spectres prédateurs…. Le visiteur évolue au milieu des vitrines avec des œuvres majeures de maîtres asiatiques comme Hokusai.

 

L’exposition utilise une scénographie mêlant projections et décors de cinéma créés spécialement en Thaïlande comme cette porte de l’enfer.

 

 

 

Le mythe de la femme-chat est également convoqué. Le parallèle est d’ailleurs tracé par les guides-conférenciers avec l’interprétation qu’en fait Tim Burton dans Batman Returns.

 

La même artiste vue ici à contre-jour revient deux pas plus loin dans un hologramme saisissant.

Au-delà des vertus éducatives d’un système pénal infernal intimant l’ordre aux croyants de bien se conduire sous peine de souffrir mille tourments avant de rejoindre le cycle bouddhiste de la réincarnation, on se passionne pour les évocations de la culture populaire.

De Dante à Hellboy, on bâtit des ponts entre les civilisations, les cultures, les systèmes religieux…

Les bandes-dessinées, les affiches de film, voire les figurines, le panel est très complet.

On remarque que le journaliste des Cahiers du cinéma n’a pas trop fait de recherches sur cette S.H. Figuarts de Sadako issue du film The Ring.

La date de sortie indiquée sur le cartel se plante de 14 ans…

La chasse aux fantômes se conclut dans le domaine vidéoludique avec deux bornes et une X-Box prêtées par l’association MO5.

Entre les scènes gore projetées, les estampes et la qualité de la mise en scène, on sort ravi de cette expérience qu’on vous recommande évidemment.

Je ne sais pas pour vous, mais moi ça m’a donné envie de faire la collection des Figma Table Museum. La Yurei-Zu qui sort en novembre, s’y prête à merveille.

Informations pratiques – musée du quai Branly – Jacques Chirac

Sur le site du Quai Branly.

 

  • Dates :
    Du mardi 10 avril 2018 au dimanche 15 juillet 2018
  • Fermeture le lundi
    mardi, mercredi, dimanche :  11h00-19h00
    jeudi, vendredi, samedi :  11h00-21h00
  • Expositions temporaires de la galerie jardin
    Plein tarif : 10,00 €
    Tarif réduit : 7,00 €Billet jumelé
    Plein tarif : 12,00 €
    Tarif réduit : 9,00 €
  • adresse :
    37, quai Branly, 75007 Paris
    +33 (0)1 56 61 70 00

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *