Maitres de l’Univers : Musclor fait encore rêver les fans

Des toys, un film, Les Maîtres de l’Univers n’ont pas fini de faire rêver les fans. La licence phare de Mattel a été mise à l’honneur récemment sur Netflix dans The Toys that made us. Elle revient à nouveau dans l’actu. FulguroPop fait le point sur la nouvelle vie de Musclor.

Super7 offre une nouvelle monture à Musclor

… Ou à Fisto, c’est vous qui voyez. Quoi qu’il en soit Super7 a dévoilé sa version Masters of the Universe Classics de Stridor, la monture mécanique créée par le Maître d’armes.

 

Stridor mesure près de 10″ de haut (25 cm environ). Il coûte 60 $ en pré-commande. Il devrait être livré à partir du 23 juillet, soit dès le retour de l’équipe de Super7 du Comic Con de San Diego.

Les plus observateurs auront remarqué qu’il s’agit pour l’essentiel d’une reprise du Night Stalker de Matty Collector. La forme du masque est donc légèrement inadapté au cheval du camp du bien.

Les Maîtres de l’Univers intègrent les Mythic Legions

Après un orc inspiré du Maître d’armes, un chevalier/Musclor et un squelette bleu, les Mythic Legions puisent à nouveau dans le design des Maîtres de l’univers.

C’est donc au tour de Battle Cat et d’Evil Lynn de servir de modèles aux Four Horsemen.

Pour mémoire, grâce à leurs concepteurs communs, les figurines MOTUC sont compatibles avec les Mythic Legions.

 

 

Le retour de Musclor sur grand écran

Selon Variety, le film que Sony prépare sur les Maîtres de l’Univers avance bien. Deux réalisateurs sont chargés du projet, les frères Aaron et Adam Nee. David Goyer se contentera donc de l’écriture et de la production du film. Todd Black, Jason Blumenthal et Steve Tisch de chez Escape Artists, auxquels se joindra DeVon Franklin, assureront la production.

On peut se féliciter de voir le projet avancer après tant d’années de tergiversations de la part de Sony et Mattel. Toutefois cette info confirme le décalage du tournage qui devait commencer en avril.

Au final, à l’heure du retour des icônes des années 80 sur nos écrans, les fans vont devoir lutter entre la satisfaction d’un vieux rêve et la probable déception de son incarnation modernisée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *